1083, la marque de jean écolo Made in France

Article publié le 05/08/2016 - Mode - Circuits alternatifs

“Des jeans et chaussures éco-conçus et fabriqués à moins de 1083 km de chez vous”. Voilà le slogan de la marque 1083 qui "relookalise" comme aime à le dire son fondateur Thomas Huriez.

Thomas Huriez est originaire de Romans, ville longtemps présentée comme la capitale de la chaussure. Témoin de l’effondrement de la filière en quelques années, ce jeune entrepreneur a voulu montrer qu’il est encore possible de fabriquer des vêtements en France, de les vendre à des prix abordables tout en développant une activité rentable et une production eco-responsable

Après le succès de sa campagne de financement participatif en 2013, qui lui a permis de démarrer sa production, Thomas Huriez est toujours dans la course, l'entreprise se porte bien et la gamme s'est diversifiée. À ses deux produits phares, les jeans homme et femme, et les baskets sneakers mixtes, s’ajoutent des T-shirts, jupes, bermudas, ceintures, qui comme le jean, sont fabriqués en France à partir de matières premières écologiques et par des procédés de production responsables.

Jeans en coton bio, tissés et fabriqués en France

L’industrie textile est l’une des plus polluantes et énergivores du monde. Un jean parcourt en moyenne 65 000 km entre son site de production et le magasin dans lequel il est vendu.
Les coûts de transport pour les fabricants sont plus de 10 fois plus élevés que les coûts de main d’oeuvre, les usines étant implantées principalement en Asie où les ouvriers sont bien souvent surexploités et souspayés.

La marque de Thomas Huriez, garantissant une production locale française, a été baptisée 1083 en référence à la distance à vol d’oiseau qui séparent les deux villes les plus éloignées de France : Menton dans l'extrême Sud-Est, et Porspoder dans l'extrême Nord-Ouest.
Le coton denim est tissé à Charlieu et Rupt-sur-Moselle, et teint dans l’une des dernières usines françaises, située dans la Loire. L’usine d’assemblage se trouve à Marseille. 

La qualité française à des prix compétitifs 

Pour s’en sortir financièrement et afficher des tarifs raisonnables (89 et 99euros selon les modèles de pantalons), 1083 dépense à l’inverse des géants mondiaux du textile. En moyenne 20 % du prix d’un jean sert à payer la main-d’oeuvre et 1 % est consacré aux frais de transport. Pour les industriels délocalisés, c’est 1 % du prix pour la main d’oeuvre et 11 % pour le transport. 

Une industrie éco-responsable plus propre 

Par ces choix économiques, 1083 réduit considérablement son emprunte carbone et crée des emplois pérennes justement payés. Toutes les étapes de la production sont mieux contrôlées et les coûts davantage maîtrisés. 
Les fibres de coton sont issues de l’agriculture biologique, importées d’Italie (comme les rivets et les boutons), la filature de coton en France ayant totalement disparue. Tandis que les colorants de teinture sont testés et certifiés non toxiques.

Les produits 1083 sont commercialisés dans la boutique de Romans et sur la plateforme d’e-commerce. La marque propose en prime, des patrons téléchargeables gratuitement, destinés aux adeptes de couture qui souhaitent confectionner eux-mêmes leur pantalon et consommer encore plus local.

 

Crédit photos : 1083 | Facebook

Article rédigé par Emilie Vourch
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-12-01 12:00:23
Les magasins Mim en difficulté
C’est officiel, le tribunal de Bobigny a accepté de placer en redressement judiciaire, l’enseigne de prêt-à-porter Mim, afin de sauvegarder l'activité et l'emploi du groupe qui présente un bilan économique dans le rouge.
2016-11-24 15:46:37
QuiToque livre des panier-recettes à domicile
Des produits frais et tous les ingrédients nécessaires pour cuisiner des plats équilibrés pour deux ou toute la famille, livrés à domicile chaque semaine. C’est ce que vous propose l’application QuiToque, qui fonctionne partout en France.
2016-11-23 12:14:04
BonApp, le mouvement anti-gaspi Canadien
Au cours de ses études en développement durable à l'HEC de Montréal, Geneviève Rousseau prend brutalement conscience de l'étendue du gaspillage alimentaire et de ses conséquences. Cette révélation est le point de départ de BonApp, sa start-up anti-gaspi.
2016-11-04 08:55:02
5e édition du Salon Made In France
Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.