90 % des liquides pour les e-cigarettes jugés non conformes

Article publié le 09/10/2015 - Santé - High-Tech

La DGCCRF a examiné de plus près le marché français des cigarettes électroniques. Selon son enquête, la quasi-totalité des e-liquides et des chargeurs seraient non-conformes à la réglementation, certains présentant même un danger pour l'utilisateur.

Publiée le 29 septembre 2015, l'enquête de la Direction générale de la répression des fraudes (DGCCRF) épingle le marché florissant des cigarettes électroniques, à quelques jours du vote de la loi Santé. Celle-ci, menée dans 600 établissements en 2014, a contrôlé plus de 1 000 références d'e-liquides et de chargeurs, dont 135 ont été prélevés pour être analysés.

En premier lieu, l'institution a évalué la qualité de l'étiquetage, révélant que pour bon nombre d'entre eux les inscriptions obligatoires sur les produits, ainsi que les messages de prévention et d'informations sur les publicités. Rappelant que des composés chimiques, pouvant être dangereux, entrent dans la composition des e-liquides, la DGCCRF souligne que 6 % des produits examinés ne comportaient tout simplement pas « d'étiquetage de danger ou […] de dispositif de fermeture de sécurité à l'épreuve des enfants ». Les analyses chimiques révélaient, quant à elles, des écarts entre le taux de nicotine affiché et le taux de nicotine réel, et ce, dans 90 % des cas.

D'autre part, 13 des 14 modèles de chargeurs contrôlés se sont révélés non conformes aux réglementations européennes. De plus, 9 s'avèrent dangereux au vu des défauts d'isolation pouvant provoquer des chocs électriques.

La Fédération de la vape conteste

Suite à la publication de cette enquête, la Fédération interprofessionnelle de la vape (Fivape) critiquait, via un communiqué de presse, les méthodes utilisées par la DGCCRF. Ainsi, la Fivape soulignait qu'à aucun moment il n'est « précisé que les contrôles et analyses s'effectuaient au regard d'une réglementation inexistante ou inadaptée, et dont l'application était contradictoire d'une Direction départementale à une autre »

L'organisation insiste également sur le fait qu'elle a activement participé à l'élaboration des normes AFNOR liées aux cigarettes électroniques et aux e-liquides, aux côtés entre autres de la DGCCRF, de cigarettiers (Tobacco Imperial, Japan Tobacco International) et d'associations de défenses des consommateurs. De ce travail, deux premières normes mondiales sont ressorties. L'une concerne les tests précommercialisation, notamment pour éviter les risques de surchauffe des cigarettes. L'autre concerne les e-liquides et prévoit « une liste de produits, soit autorisés, soit interdits, ainsi que des exigences à propos du contenant », comme le rappelle le communiqué de l'Afnor datant du 2 avril dernier. 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-01-12 10:41:22
Bientôt un combi Volkswagen écolo 100% électrique
Prisé par les surfeurs et les amateurs de roadtrip, le mythique combi Volkswagen revient sur le devant de la scène en version électrique. Un modèle futuriste et ecofriendly, baptisé l’ID Buzz, inspiré de la ligne vintage du T2.
2017-01-09 16:57:03
Holi invente Bonjour, le premier réveil intelligent
Un réveil qui vous sort de votre sommeil avec douceur, vous rappelle vos rendez-vous, vous informe sur l'état de la circulation et vous annonce la météo, le tout d'une voix fraîche et complice… vous en rêviez ? Holi l'a fait, il s'appelle Bonjour.
2017-01-05 16:19:05
FysioPal, le vêtement qui veille à la posture de votre dos
Il y a longtemps, pour garder le dos bien droit, un exercice consistait à marcher avec des livres sur la tête. En 2017, la technologie remplace l'adresse et le sens de l'équilibre : le smart top FysioPal se mettra à vibrer si votre posture est incorrecte.
2017-01-05 14:28:15
L'astuce des soldes d'hiver 2017 : la Size Machine
Les soldes d'hiver démarrent dans moins d'une semaine, ce 11 janvier. Si vous souhaitez éviter la case "essayage" de cette chasse aux bonnes affaires, remettez-vous en à la Size Machine : elle déterminera vos mensurations une bonne fois pour toute.