Alimentation : les allergènes et les nanomatériaux bientôt notés sur les étiquettes

Article publié le 12/12/2014 - Tendances Commerciales - Santé - Alimentation/Boisson

Adopté en 2011, le règlement INCO sur l'étiquetage des denrées alimentaires entrera en vigueur demain. Parmi les informations devenues obligatoires sur les produits, même pour les restaurants et sur internet, figurent les allergènes et les nanomatériaux.

Si le règlement relatif à l'étiquetage simplifié des denrées a été adopté par la Commission européenne en 2011, les gouvernements de l'Union européenne disposaient d'un délai de 3 ans pour faire appliquer cette loi. Ainsi, celle-ci entrera en vigueur le 13 décembre prochain et vise à encadrer l'inscription des informations obligatoires sur les emballages et dans les restaurants.

En plus de la liste précise des ingrédients, les produits devront faire apparaître en gras les 14 allergènes listés par la Commission (céréales, arachides, noix, lait, gluten...). Cette mesure vise en premier lieu l'agroalimentaire et la grande distribution, mais concerne également les restaurateurs et les revendeurs de produits à consommer directement. En effet, les allergènes devront également être affichés à proximité du produit vendu. Dans le cas de restaurants, cela peut être directement noté sur le menu ou via un affichage clair et visible. 

De même, la liste des informations obligatoire devra être accessible facilement pour le client avant la finalisation de l'achat, lorsque le produit est commercialisé sur internet ou via un autre circuit de vente à distance

Des nanomatériaux dans les aliments

D'autre part, le client devra également être informé de la présence de nanomatériaux dans les aliments. Ces minuscules particules permettent de modifier grâce au nanotechnologies, les propriétés d'un aliment ou d'un composant alimentaire. Ce sont ces nanométériaux qui permettent, par exemple, de diminuer la teneur en sel d'un plat sans en changer le goût ou de modifier la texture d'un autre. Le site de l'Association de veille sur les enjeux des nanosciences et des nanotechnologies présente d'ailleurs sur son site, quelques nanomatériaux utilisés dans notre alimentation. 

"Des nanoparticules de dioxyde de titane (additif alimentaire E171) servent de pigment blanc. […]. Des nanoparticules, notamment des nanosilices (additif E550/551), sont ajoutées dans certains produits alimentaires (plats surgelés, glaces, sauces pour lasagnes, nouilles instantanées, divers assaisonnements pour viande hachée et burrito, pancake, crème, légumes rôtis, etc.15) afin de rendre leur texture plus homogène, plus onctueuse..."

Dans d'autres cas, les nanomatériaux ont pour but de prolonger la conservation des aliments, sous forme de nanocapsules libérant "des substances conservatrices dans les aliments" ou par l'ajout "d'un caroténoïde [...] aux limonades, jus de fruits, fromages et margarine". De même, les nanoparticules de titane se retrouvent dans les "chewing-gums Trident, les M&M's, Mentos et autres bonbons, des barres chocolatées ou crèmes à café Nestlé". Les fruits et les légumes ne sortent pas du lot contenant parfois des "nanoparticules de platine pour décomposer l'éthylène et ralentir [leur] mûrissement". Ces éléments devront désormais figurer dans la liste des ingrédients, précédés de la mention [nano]

Par ailleurs, afin de mieux comprendre la totalité de la nouvelle réglementation sur les denrées alimentaires, la Commission européenne a publié des questions-réponses sur son site, en janvier 2013.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-01-18 15:07:02
Les eaux No & More en exclusivité chez Monoprix
Monoprix va intégrer à son rayon boissons, trois références d’eaux de source aromatisées de la marque anglaise No&More. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont naturelles, sans sucre, sans colorant et sans conservateur.
2017-01-12 15:22:17
10-Vins, la machine "Nespresso" dédiée au vin
Inspirée des machines automatiques à capsules de café, la 10-Vins distribue du vin au verre dans des conditions de température et d'oxygénation optimales. Le concept a séduit les hôteliers de luxe lors du CES 2017.
2017-01-05 16:19:05
FysioPal, le vêtement qui veille à la posture de votre dos
Il y a longtemps, pour garder le dos bien droit, un exercice consistait à marcher avec des livres sur la tête. En 2017, la technologie remplace l'adresse et le sens de l'équilibre : le smart top FysioPal se mettra à vibrer si votre posture est incorrecte.
2017-01-05 11:44:20
L'idée farfelue de la semaine : une bière pour la douche
Et pourquoi pas, puisque ces messieurs sont apparemment nombreux à apprécier une bière tout en prenant leur douche. Autant faire les choses comme il faut : des Suédois viennent de lancer Shower Beer, une bière spécialement conçue pour cet usage.