Aux Pays-Bas, la première bière fabriquée avec de l’eau de pluie

Article publié le 27/07/2016 - Écoresponsables - Circuits alternatifs - Alimentation/Boisson

biere-eau-pluie-vignette Cet été est peut-être un peu trop pluvieux à notre goût, alors autant essayer d’y voir quelque chose de positif. Comme ce groupe d’étudiants hollandais qui vient de lancer la Hemelswater, une bière en édition limitée, fabriquée avec de l’eau de pluie.

Si les tulipes, l’Edam et ou le port d’Amsterdam sont quelques-un des éléments évocateurs des Pays-Bas, il faudra désormais compter avec la Hemelswater, une bière fabriquée avec de l’eau de pluie. Pourquoi de l’eau de pluie ? Parce que, comme très souvent, il en est tombé beaucoup ces dernières semaines aux Pays-Bas.

Joris Hoebe vit à Amsterdam, où il étudie les sciences. La ville, victime d’innondations récurrentes, a depuis longtemps mis en place de nombreux dispositifs pour absorber et/ou réutiliser ce trop-plein d’eau. Joris et quelques amis viennent d’y apporter leur contribution avec une réflexion simple : la bière se fabrique avec de l’eau, la pluie c’est de l’eau, faisons de la bière avec de la pluie.

Joris et ses quatre camarades ont d’abord cherché une brasserie partenaire. Ce sera la brasserie De Prael, voisine de la plus vieille église de la capitale. Cette brasserie a été créée en 2002 par Fer Kok et Arno Kooy qui, anciens employés de structures psychiatriques, n’y recrutent que des personnes atteintes de troubles mentaux ou des chômeurs de longue durée.

Puis les étudiants ont installé deux grandes citernes sur le campus. Les mille litres d’eau de pluie recueillis après deux semaines ont été livrés à la brasserie. Une fois les bactéries éliminées et l’eau bouillie, elle a été utilisée pour produire l’Hemelswater, une bière blonde à 5,7 % d’alcool dont le goût "amer, fruité et doux" se rapproche, selon Joris, d’une India Pale Ale (une bière d’origine anglaise).

A plus ou moins long terme, Joris Hoebe aimerait reconduire le principe en répartissant davantage de récupérateurs de pluie dans la capitale et en déclinant la réutilisation de l’eau de pluie pour la fabrication de sorbets ou de soupes. En attendant, la Hemelswater (que l’on peut traduire comme "l’eau du paradis") est vendue 2,50 € la bouteille à la brasserie De Prael et 4 € dans certains bars et restaurants d’Amsterdam.

Photos : Facebook Hemelswater

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-12-14 10:24:13
Saumur : l’enseigne Réauté Chocolat ouvre un nouveau magasin
Connaissez-vous Réauté Chocolat ? Pas encore ? Cela ne saurait tarder. Réauté Chocolat, c'est avant tout la fabrication d'un chocolat d'exception mais aussi des points de vente très prisés.
2017-12-14 10:00:36
La franchise La Vie Claire continue son expansion en France
La Vie Claire continue son expansion en France avec l’ouverture de deux nouveaux magasins en octobre et novembre 2018. L’enseigne a choisi des emplacements situés à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, et Asnières-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine.
2017-12-13 11:22:25
La chocolaterie Bonnat ouvre une boutique à Paris
La marque de chocolats Bonnat a procédé à l’ouverture à la mi-octobre 2017 de son premier point de vente à Paris, après avoir obtenu du succès avec ses boutiques à Voiron (dans l’Isère), Lyon et Grenoble.
2017-12-12 09:33:50
Le nouveau concept Aldi testé à Paris et Nice
L’enseigne de discount Aldi, originaire de l’Allemagne, s’est concoctée une stratégie commerciale visant à tester un tout nouveau concept davantage axé sur le qualitatif, en ouvrant simultanément des magasins à Paris et à Nice.