Boissons énergisantes : l'Anses accuse la caféine

Article publié le 02/10/2013 - Santé - Alimentation/Boisson

Après avoir mené une étude sur l'impact de la consommation de boissons énergisantes, l'Anses vient de se prononcer. Aussi, la caféine contenue dans celles-ci serait à l'origine de divers problèmes de santé, chez les enfants comme chez les adultes.

Depuis quelques années, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a commencé une étude concernant les boissons dites énergisantes (Red Bull, Energy Drink...). En 2012, les médecins ont été invités à signaler des cas de pathologies liées à la consommation de ces boissons et 200 cas se sont ainsi ajoutés aux 25 existants. Dans son rapport publié hier, l'Anses indique que « l'imputabilité de la consommation de ces boissons dites énergisantes dans la survenue de ces évènements indésirables a été jugée, selon les critères de la nutrivigilance, très vraisemblable ou vraisemblable pour 25 cas, soit 12% des signalements ».

Si la présence de composés tels que la taurine ou le guarana est à l'origine des inquiétudes, il s'avère que la principale coupable des divers symptômes détectés (tachycardie, hypertension, nervosité, anxiété...) n'est autre que la caféine. Si les autres principes actifs ne sont pas à prendre à la légère, la caféine est surconsommée même chez les plus jeunes, sans inquiétude. 

Surconsommée chez les enfants et les adolescents

Selon le rapport de l'Anses, 30% des adultes dépassent le seuil préconisé pour éviter les différents problèmes de santé (maladies cardiaques, nervosité, trouble du sommeil) et près de 7% dépassent les quantités maximales, qui deviennent alors toxiques pour le corps (l'équivalent de plus de 6 expressos par jour). Plus inquiétant, «11% des 3 à 10 ans et 7% des 11 à 14 ans dépassent le seuil de développement d'une tolérance à la caféine et du déclenchement de symptômes de sevrage ». Cette limite de consommation est atteinte à « moins d'une demie canette de boissons dites énergisantes ou d'une canette de soda au cola ». De plus, la toxicité de ce composé, pour le corps, est accentuée par le mélange avec l'alcool ou sa consommation durant des activités sportives.

Aussi, « l'Anses considère que la multiplication des sources de caféine, notamment via les boissons énergisantes, combinée aux modes de consommation actuels de ces boissons est susceptible de générer des situations à risque ». Il est donc conseillé aux enfants, aux femmes enceintes et aux adolescents de surveiller la consommation des boissons à base de caféine (sodas, boissons énergisantes...) et d'éviter tout mélange avec de l'alcool ou avec une activité sportive.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-02-23 16:29:13
Kiabi colore la vie des enfants handicapés
En collaboration avec “Les Loups Bleus", le leader du textile français Kiabi lance une nouvelle ligne de vêtements, spécialement conçue pour les enfants handicapés. Les premières pièces sont commercialisées en ligne et d’autres collections sont à venir.
2017-02-21 10:50:18
Première hausse de tabac 2017
L’Arrêté d’homologation des prix du tabac est effectif depuis le 20 février 2017. Mise à part quelques hausses minimes sur certaines marques, le prix des cigarettes reste stable. En revanche le tabac à rouler voit son tarif grimper de 15%.
2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.