Boissons énergisantes : l'Anses accuse la caféine

Article publié le 02/10/2013 - Santé - Alimentation/Boisson

Après avoir mené une étude sur l'impact de la consommation de boissons énergisantes, l'Anses vient de se prononcer. Aussi, la caféine contenue dans celles-ci serait à l'origine de divers problèmes de santé, chez les enfants comme chez les adultes.

Depuis quelques années, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a commencé une étude concernant les boissons dites énergisantes (Red Bull, Energy Drink...). En 2012, les médecins ont été invités à signaler des cas de pathologies liées à la consommation de ces boissons et 200 cas se sont ainsi ajoutés aux 25 existants. Dans son rapport publié hier, l'Anses indique que « l'imputabilité de la consommation de ces boissons dites énergisantes dans la survenue de ces évènements indésirables a été jugée, selon les critères de la nutrivigilance, très vraisemblable ou vraisemblable pour 25 cas, soit 12% des signalements ».

Si la présence de composés tels que la taurine ou le guarana est à l'origine des inquiétudes, il s'avère que la principale coupable des divers symptômes détectés (tachycardie, hypertension, nervosité, anxiété...) n'est autre que la caféine. Si les autres principes actifs ne sont pas à prendre à la légère, la caféine est surconsommée même chez les plus jeunes, sans inquiétude. 

Surconsommée chez les enfants et les adolescents

Selon le rapport de l'Anses, 30% des adultes dépassent le seuil préconisé pour éviter les différents problèmes de santé (maladies cardiaques, nervosité, trouble du sommeil) et près de 7% dépassent les quantités maximales, qui deviennent alors toxiques pour le corps (l'équivalent de plus de 6 expressos par jour). Plus inquiétant, «11% des 3 à 10 ans et 7% des 11 à 14 ans dépassent le seuil de développement d'une tolérance à la caféine et du déclenchement de symptômes de sevrage ». Cette limite de consommation est atteinte à « moins d'une demie canette de boissons dites énergisantes ou d'une canette de soda au cola ». De plus, la toxicité de ce composé, pour le corps, est accentuée par le mélange avec l'alcool ou sa consommation durant des activités sportives.

Aussi, « l'Anses considère que la multiplication des sources de caféine, notamment via les boissons énergisantes, combinée aux modes de consommation actuels de ces boissons est susceptible de générer des situations à risque ». Il est donc conseillé aux enfants, aux femmes enceintes et aux adolescents de surveiller la consommation des boissons à base de caféine (sodas, boissons énergisantes...) et d'éviter tout mélange avec de l'alcool ou avec une activité sportive.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-30 11:27:51
naturéO ouvre aujourd'hui son 30ème magasin
Cette chaîne de supermarchés bio originale n'a pas 10 ans et pourtant, elle dépose tranquillement ses points de vente les uns après les autres. En ce mercredi 30 novembre, naturéO inaugure son 30ème magasin à Chanteloup-en-Brie, en Seine-et-Marne.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-28 11:34:23
La Popote Ambulante d'Intermarché
Depuis le 15 novembre et pour encore trois bonnes semaines, une camionnette orange sillonne les rues de Paris et de sa proche banlieue : c'est la Popote Ambulante d'Intermarché, le tout premier Food Truck du Producteur-Commerçant.