Carrefour facilite les dons alimentaires par les agriculteurs

Article publié le 21/04/2015 - Écoresponsables - Circuits alternatifs - Alimentation/Boisson

Pour faciliter le don des professionnels aux associations d'aide alimentaire, Carrefour, membre fondateur de l'association Solaal, teste la mise à disposition de son circuit logistique pour collecter les surplus des agriculteurs bretons.

Membre fondateur de l'association Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires (Solaal), la fondation Carrefour continue de s'investir dans le don alimentaire, en mettant une partie de son réseau logistique à disposition des agriculteurs et des associations d'aide alimentaire.

Actuellement testée en Bretagne, l'initiative consiste à jouer le rôle de relais pour le transport de denrées données par les agriculteurs. De ce fait, les problèmes de logistique et de transport, véritables freins pour la solidarité alimentaire, sont en partie contournés. Ainsi, les professionnels du secteur agricole ayant des surplus de marchandises peuvent en informer les Chambres d'agriculture. Celles-ci transmettent ensuite les offres à Solaal qui organise leur retrait dans les exploitations. C'est à ce moment-là que le service Supply Chain de Carrefour intervient en envoyant des camions, en retour de livraison, récupérer ces denrées. Ces dernières sont ensuite stockées dans l'un des entrepôts de la marque, jusqu'à ce qu'elles puissent ensuite être distribuées aux associations d'aide alimentaire.  

Mise en place en mars dernier dans la région de Rennes, cette initiative de logistique solidaire a déjà permis de distribuer 15,5 tonnes de pommes de terre divisées entre la Croix-Rouge, la Banque alimentaire et le Secours populaire. Par ailleurs, Solaal regroupe des entreprises telles que Metro, Delahaye, le marché de Rungis et des associations de producteurs (FNPL, Interfel, UNPT…).

30 % des dons alimentaires proviennent des hypermarchés

Si le gouvernement veut rendre obligatoire le don alimentaire par les grandes surfaces, il est à noter que cette pratique est déjà appliquée par bon nombre d'enseignes du secteur, sur la base du volontariat. En 2012, les dons alimentaires provenant de 1 400 hypermarchés français représentaient pas moins de 32 millions de tonnes, soit 30 % des denrées collectées. En comparaison, 38 % provenaient du cumul des dons du secteur agricole, de l'industrie agroalimentaire et des particuliers. 

Les lois interdisant aux professionnels de donner des produits à base d'oeufs et de lait entier ont d'ailleurs été assouplies fin 2014, ce qui devrait permettre de réduire le taux de gaspillage alimentaire résultant des professionnels de l'agroalimentaire. En revanche, un rapport déposé par le député Guillaume Garot actuellement en discussion à l'Assemblée nationale pourrait interdire la « javellisation » des produits alimentaires, cette pratique rendant impropres à la consommation des denrées jetées, certaines étant encore consommables. D'autre part, ce rapport préconise également la défiscalisation des produits donnés et transformés, une recommandation plébiscitée dans un communiqué de Solaal.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-30 11:27:51
naturéO ouvre aujourd'hui son 30ème magasin
Cette chaîne de supermarchés bio originale n'a pas 10 ans et pourtant, elle dépose tranquillement ses points de vente les uns après les autres. En ce mercredi 30 novembre, naturéO inaugure son 30ème magasin à Chanteloup-en-Brie, en Seine-et-Marne.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-28 11:34:23
La Popote Ambulante d'Intermarché
Depuis le 15 novembre et pour encore trois bonnes semaines, une camionnette orange sillonne les rues de Paris et de sa proche banlieue : c'est la Popote Ambulante d'Intermarché, le tout premier Food Truck du Producteur-Commerçant.