Comment et où vendre ses vêtements d'occasion sur internet ?

Article publié le 11/08/2016 - Mode - E-commerce

Si certains vêtements de votre dressing ne vous plaisent plus, ils peuvent encore trouver preneur sur internet et vous rapporter de l’argent. Voici quelques suggestions des meilleurs sites, avec une présentation de leurs services et fonctionnalités.

Le bon coin

La plateforme est certes une référence en matière de vente et d’achat d’objets d’occasion en ligne, mais en terme de sécurité, d’ergonomie et de services, elle est loin de faire l’unanimité. Le site profite d’une popularité historique auprès du grand public mais pour les vendeurs c’est à double tranchant : d’un côté, les annonces bénéficient d’une visibilité sur internet et touchent un maximum d’acheteurs potentiels, mais d’un autre, elles sont noyées dans le flot quotidien de nouvelles publications.

Seulement 3 photos sont autorisées pour une annonce gratuite et celle-ci est automatiquement désactivée après 2 mois.

Pour ce qui est de la livraison, le vendeur doit se débrouiller seul (emballage et envoi par colissimo ou autre) et exiger un envoi après paiement pour ne pas se faire arnaquer, ce qui freine en conséquence beaucoup d’acheteurs.

 


Vendre.com

Un site généraliste de vente entre particuliers, pratique et complet, qui facilite et sécurise les transactions. Le dépôt des annonces est gratuit, sans restriction de photos et les vendeurs disposent automatiquement d’une boutique en ligne qu’il peuvent facilement partager sur les réseaux sociaux, mais également exporter sur un site ou blog.

Vendre.com se positionne comme un intermédiaire de confiance entre vendeur et acheteur. Il offre une garantie “satisfait ou remboursé” pour l’acheteur. Les paiements s’effectuent via un porte-monnaie virtuel sécurisé et il propose un service de livraison de porte-à-porte, en s’engageant à planter un arbre à chaque livraison. Plus besoin de se déplacer à la poste. Le transporteur vient chercher le produit au domicile du vendeur pour le livrer chez l’acheteur. Les frais de livraison, automatiquement calculés en fonction du poids et des dimensions de l’article, s’affichent près du prix et sont à la charge de l’acheteur qui peut aussi choisir de se déplacer directement sur place pour une remise en main propre.

Le site prend une commission fixe de 10%+1euros à chaque vente. Il prévoit un système de notation des acheteurs et des vendeurs et vérifie l’intégralité des annonces publiées. 

 


e-bay

Le célèbre site d’enchères en ligne est lui aussi installé sur la toile depuis des années mais contrairement à Le bon Coin, sa visibilité est internationale. Pour les vêtements de marque et les pièces recherchées, les vendeurs voient parfois les enchères rapidement grimper. Le site intègre aussi un système d’évaluation des acheteurs et vendeurs.

Le vendeur particulier a le choix entre plusieurs modes de livraison à des tarifs négociés auprès de partenaires. Il estime lui-même son délai de livraison et fait le choix d’accepter ou de refuser les retours.

E-bay propose différents tarifs de commissions et frais annexes variables selon les choix de profil (boutique ou non) et les options d’annonce choisies au départ. 

 


Videdressing

Davantage ciblé sur les vêtements de marques et le luxe d’occasion, ce site communautaire est l’une des plateformes dédiées au prêt-à-porter les plus populaires. Relativement simple d’utilisation, elle offre un large choix d’accessoires, de chaussures et de vêtements vendus à des prix raisonnables, avec un classement par type, par marque et une catégorie “luxe” qui présente des produits haut de gamme (authenticité contrôlée avant la mise en ligne). Pour les paiements, le site utilise un serveur bancaire sécurisé (paiement CB), propose un porte-monnaie virtuel et autorise aussi les transactions PayPal. Une remise en main propre est possible (sans garantie Satisfait ou Remboursé). Dans ce cas, le client paie d’abord le site et donne au vendeur un numéro de bon en échange du produit. Le vendeur est payé dès qu’il enregistre le numéro de bon sur son compte.

Les frais de port sont à la charge de l’acheteur, avec plusieurs moyens de livraison au choix (colissimo, lettre suivie). Ils sont calculés en fonction du nombre d’articles pour un poids de référence d’1kg par article (emballage compris). Les annonces sont gratuites mais le site se reverse une commission fixe de 15% du prix de vente.

Le vendeur dispose de 72h pour confirmer une vente. L’acheteur paie le site et le vendeur reçoit l’argent lorsque l'acheteur a confirmé la réception et sa satisfaction vis-à-vis du produit commandé (délai 48h).

Le site intègre un tchat pour répondre aux questions des utilisateurs et favoriser les échanges entre les membres, acheteurs et vendeurs. Un système de parrainage et un programme de promotion (mise en avant, tarifs optimisés, frais de port offerts) sont également proposés.

 


Vestiaire Collective

Anciennement connu sous le nom Vestiaire de Copines, ce site est à mi-chemin entre un dépôt-vente tourné vers les marques de renom et le luxe, et un réseau social de passionnées de mode. Le site promet des milliers de pièces ultra tendance dans le monde entier et un catalogue renouvelé avec 3000 nouveautés chaque jour et des remises jusqu’à -70 % par rapport au prix du neuf. Pour cela, il est particulièrement sélectif.

Seuls les articles tendance et en bon état passent le casting devant des stylistes et fashionistas avisés, et tous sont contrôlés physiquement par une équipe dédiée avant leur mise en ligne. Le site propose régulièrement des jeux-concours et des bons d'achats pour les inscrits.

Article rédigé par Emilie Vourch
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-05-29 09:59:18
Que devient l'enseigne Tati ?
Tati a été créée en 1948 par Jules Ouaki, hommes d'affaires franco-tunisien. Avant-gardiste, cette société est la première à vendre des produits textiles hard-discount en France !
2017-05-19 16:30:09
Primark et la France, une histoire d'amour
Primark est une enseigne irlandaise spécialisée dans la mode low-cost. Possédant environ une dizaine de magasins sur le territoire national, elle emploie aujourd'hui plus de 4000 salariés.
2017-05-15 11:50:45
Spartoo accroît son chiffre d’affaires e-commerce grâce à ses boutiques
L’économie vit une époque où tous les commerçants se tournent vers la vente en ligne. Mais voici un cas rare ; l’exemple d’un pure Player, spécialiste du e-commerce qui se démarque et choisit de faire chemin inverse, en misant sur l’ouverture de magasins.
2017-05-12 13:56:43
Garçons Français mise de plus en plus sur de la vente en boutique
La belle histoire de Garçons Français se situe à contre-pied de la tendance actuelle, et incarne pourtant un destin propre à de nouvelles jeunes marques : passer de la vente en ligne exclusive à une présence physique de plus en plus importante.