Des appellations «restaurant» pour savoir ce qui se cache dans les cuisines

Article publié le 03/06/2013 - Alimentation/Boisson

Au restaurant, il n’est pas toujours facile de savoir ce qui se trouve dans son assiette, et si cela a été cuisiné sur place. Ainsi, une appellation «restaurant» pourrait voir le jour, pour distinguer les restaurants des cantines sous-traitées.

Différents syndicats de restaurateurs souhaitent la mise en place d’une appellation «restaurant», décernée uniquement aux établissements utilisant des produits frais, affichant leurs origines et confectionnant tous les composants des recettes (ou presque) sur place. C’est effectivement sur ce point que les avis divergent. Certains produits comme le pain, la charcuterie ou le fromage, sont difficiles à confectionner sur place, compte tenu du coût et des mesures d’hygiène.

Pour les clients, ce serait presque une aubaine de savoir enfin ce qui se cache dans les cuisines. S’il est bien connu que les chaînes utilisent partiellement des produits sous-traités, certaines cartes ne le laissent pas entrevoir. Des établissements pourraient donc, se voir enlever le titre de restaurant, afin de mieux identifier sur le menu, le savoir-faire maison. 

Ainsi, les conséquences de cette proposition seraient une réglementation plus stricte sur les gages de qualité dans la restauration, et une augmentation des prix due aux coûts des matières premières.

Des chefs étoilés décernent eux aussi leur appellation

Joël Robuchon, Alain Ducasse et treize autres chefs français ont lancé en avril, l’appellation «restaurant de qualité», qui récompense les restaurants dont la cuisine est faite maison et qui respecte les traditions du métier, comme l’hospitalité. Les restaurateurs sont ainsi jugés par le conseil des quinze chefs cuisiniers, nommé le Collège culinaire de France. Mais comme le client est roi, ce sont les 75% de satisfaction de la clientèle qui confirment l’obtention de l’appellation. Les clients peuvent répondre à un questionnaire et voter sur internet pour attester de l’accueil et de la cuisine des établissements qu’ils ont visités.

   

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.
2017-01-18 15:07:02
Les eaux No & More en exclusivité chez Monoprix
Monoprix va intégrer à son rayon boissons, trois références d’eaux de source aromatisées de la marque anglaise No&More. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont naturelles, sans sucre, sans colorant et sans conservateur.
2017-01-12 15:22:17
10-Vins, la machine "Nespresso" dédiée au vin
Inspirée des machines automatiques à capsules de café, la 10-Vins distribue du vin au verre dans des conditions de température et d'oxygénation optimales. Le concept a séduit les hôteliers de luxe lors du CES 2017.