Frais d'Ici : le supermarché coopératif d'Invivo ouvre à Toulouse

Article publié le 12/11/2014 - Circuits alternatifs - Alimentation/Boisson - Concepts de magasins

Le groupe Invivo, à la tête des magasins Gamm Vert, vient d'ouvrir son premier supermarché coopératif Frais d'Ici, dans la région de Toulouse. Sa particularité : commercialiser des produits frais issus, à 70%, des exploitations proches du point de vente.

Les habitudes des consommateurs changent et se tournent, de plus en plus, vers des produits frais issus des circuits locaux. Fort du réseau de magasins Gamm Vert et de 271 coopératives dans divers secteurs agricoles, le groupe Invivo a bien compris le message et se lance dans la grande distribution alimentaire.

Le principe de ce nouveau type de supermarché repose sur la qualité et l'origine des produits frais commercialisés. Ainsi, 70% de l'offre provient de productions locales, situées à proximité du point de vente. Concernant le magasin Frais d'Ici tout juste ouvert, les clients retrouveront ainsi majoritairement des spécialités régionales et des produits cultivés dans la région Midi-Pyrénées par les membres des coopératives du réseau Invivo. Si l'accent est mis sur le locavore et les produits régionaux, tous les aliments ne sont pas cultivables à Toulouse ou autre part en France métropolitaine. Dans une interview au magazine LSA, le PDG du groupe Thierry Blandinière insistait sur le fait que « pour ce qui n'est pas possible d'obtenir localement, comme les agrumes ou les bananes, cela viendra de coopératives, si c'est possible ».

1000 m² de produits frais aux origines affichées

Organisé comme un supermarché classique, le magasin Frais d'ici s'étend sur plus de 1 000 m² et s'articule autour de rayons fruits et légumes, charcuterie, poissonnerie, fromagerie ou encore épicerie. Afin d'appuyer sa démarche locavore, Invivo a fait le choix d'afficher l'origine des articles, le plus précisément possible. Ainsi, chaque produit est associé à son producteur et chacun des producteurs est présenté sur le site Frais d'Ici. De même, cette initiative passe également par un prix plus juste aussi bien pour le consommateur que pour les producteurs. 

En parallèle, l'enseigne propose à ses clients de prendre des décisions concernant leur magasin. En rejoignant la communauté liée à Frais d'Ici, les clients ont la capacité de choisir les arrivages qui rejoindront les rayonnages du supermarché. Présenté comme un magasin test, le concept du magasin Frais d'Ici de Portet-sur-Garonne devrait être dupliqué dans les prochaines années. En mai dernier, Invivo envisageait même l'ouverture de 250 points de vente en France, dans les prochaines années.

* Photo extraite du site Invivo : http://www.invivo-group.com/

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-05-17 10:55:23
L'Eau Vive, du petit magasin bio aux 50 points de vente
L’Eau Vive est une enseigne spécialisée dans les produits biologiques dont le premier magasin a ouvert en 1979. Presque 40 ans plus tard, son réseau est composé de plus de 50 points de vente disséminés dans toute la France.
2017-05-15 11:50:45
Spartoo accroît son chiffre d’affaires e-commerce grâce à ses boutiques
L’économie vit une époque où tous les commerçants se tournent vers la vente en ligne. Mais voici un cas rare ; l’exemple d’un pure Player, spécialiste du e-commerce qui se démarque et choisit de faire chemin inverse, en misant sur l’ouverture de magasins.
2017-05-12 13:56:43
Garçons Français mise de plus en plus sur de la vente en boutique
La belle histoire de Garçons Français se situe à contre-pied de la tendance actuelle, et incarne pourtant un destin propre à de nouvelles jeunes marques : passer de la vente en ligne exclusive à une présence physique de plus en plus importante.
2017-05-05 10:22:27
La franchise Waffle Factory franchit le cap des 30 points de vente
Waffle Factory a vu le jour en Belgique, à la fin des années 90. L'entreprise ne préparait au départ que des gaufres sucrées avec de la pâte surgelée. Mais elle a vite réalisé que les consommateurs étaient en demande de produits frais et "home-made".
Enseignes en relation avec l'article