GTA 5 mis en vente demain et interdit aux moins de 18 ans

Article publié le 16/09/2013 - Jeux

GTA 5 sortira demain et est très attendu des joueurs, dont certains sont déjà installés devant les boutiques pour le récupérer à minuit. De l’autre côté, chaque sortie de la saga pose de nouveau la question d’une réglementation sur l’achat des jeux.

La société Rockstar sortira demain le dernier opus de la saga Grand Theft Auto 5, ayant coûté en terme de production et de communication, plus de 260 millions de dollars. Aussi, le jeu le plus cher au monde reste, comme son prédécesseur, très attendu de la communauté de joueurs. Si une partie d’entre eux attend d’ores et déjà devant les portes des magasins pour récupérer le jeu avant l’heure, des enseignes ont commencé à le distribuer ou prévoient des ouvertures exceptionnelles à minuit. Quant à la société éditrice, elle promet de sanctionner les ventes faites avant le 17 septembre par les commerçants.

Par ailleurs, le magasin anglais Console Yourself a fait part à ses clients de sa fermeture exceptionnelle le lendemain de la sortie de GTA 5. Pour cause, elle souhaite laisser à ses employés le loisir de tester, eux aussi, le jeu vidéo. «Tous nos magasins seront fermés le mercredi 18 septembre étant donné que tous nos clients seront assis chez eux à jouer à GTA 5. (Tout comme nos équipes)».

Interdiction de vente aux mineurs

Pour son cinquième opus, GTA est interdit aux joueurs de moins de 18 ans et sa prochaine sortie a quelques peu remis sur le tapis, les réglementations s’appuyant sur le système PEGI (Pan-European Game Information). Quelques pays tels que les Pays-Bas ou le Royaume-Uni, ont mis en place une loi interdisant aux commerçants de vendre un jeu à une personne plus jeune que l’âge conseillé sur la boîte. En France, une charte signée par une partie des distributeurs les engage à vendre les jeux en respectant les normes européennes du système PEGI mais rien ne les y oblige. 

Ce système, instauré par les organismes à but non-lucratif NICAM (Netherlands Institute for the Classification of Audiovisual Media) et VSC (Video Standards Council), reste indépendant des gouvernements, qui peuvent s’appuyer dessus. «Notre système est indépendant, volontaire, et ne vise qu’à informer les parents. Nous ne sommes affiliés à aucun gouvernement ni à aucune loi. Certains pays adoptent notre label comme élément de juridiction, mais ce n’est pas notre but, bien que nous aidions les gouvernements qui en font la demande», souligne Ivar Posthumus, le porte-parole du PEGI. 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2016-11-21 11:27:16
Eram et La Grande Récré : un jeu croisé pour Noël
C'est une collaboration pour le moins originale : le chausseur Eram et le distributeur Joué Club sont à l'origine d'un jeu croisé qui permettra de gagner une liste de cadeaux de Noël ou une année de chaussures. Il suffit de deux minutes pour participer.
2016-11-18 16:49:54
Des jouets Montessori chez Nature et Découverte
À l'approche de Noël, l’enseigne de magasins Nature et Découvertes propose en exclusivité, une sélection de jeux pédagogiques et de jouets d’éveil, destinés aux bébés et aux enfants qui vont pouvoir apprendre en s’amusant.
2016-11-18 12:34:12
Après la Nintendo Nes, le retour de la Sega Mega Drive
30 ans après l’originale, la Mega Drive va de nouveau être commercialisée, en deux versions, classique et mini, avec 80 jeux Sega cultes. La compétition entre les pro Sega et les pro Nintendo est relancée. Que le meilleur gagne !
2016-11-04 08:55:02
5e édition du Salon Made In France
Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.