L’Impossible Burger à la viande sans viande

Article publié le 03/08/2016 - Écoresponsables - Alimentation/Boisson

Il ressemble à de la viande de bœuf, il sent, se cuit et goûte comme la viande de bœuf et pourtant, ce steack haché ne contient pas la moindre trace de bovin. C’est l’Impossible Burger, première réalisation d’une start-up californienne.

"Aujourd’hui, on compte sur les vaches pour transformer les plantes en viande. Il y a forcément un meilleur moyen" : cinq ans plus tard, l’Impossible Burger est dévoilé. C’est le temps qu’il a fallu à Patrick Brown, médecin biologiste à l’université de Stanford, pour développer avec son équipe une viande composée à 100 % de plantes.

Ce burger intégralement végétal est le premier pas matérialisé d'Impossible Foods, la start-up fondée par l'universitaire et qui a pour vocation de réduire à son minimum l’impact environnemental de la consommation de viande. Fabriquer un Impossible Burger n’utilise qu’un quart de l’eau, 1/20ème du terrain et ne produit qu'1/8ème des gaz à effet de serre nécessaires au produit traditionnel.

Ce qui fait la particularité de ce steack végétarien est qu’il ressemble en tous points à celui que l’on trouve chez le boucher : il est juteux et saignant, il a la même consistance, les mêmes réactions à la cuisson, la même odeur, la même couleur… et la même saveur. Pour en arriver là, les équipes d’Impossible Foods ont observé la composition de la viande de bœuf à la loupe puis ils ont listé tous les ingrédients naturels qui allaient leur servir pour la reproduire.

Eux aussi, c'est le goût

Ils ont même réussi à isoler la molécule qui donne son goût unique à la viande rouge, l’hème, que l’on retrouve aussi -cela tombe bien- dans de nombreuses plantes. Cette réplique de viande pousse le mimétisme jusqu’à apporter les mêmes nutriments (protéines, fer) que l’original, les hormones et antibiotiques en moins. Impossible Foods ne compte pas en rester là et travaille déjà, sur le même principe, à la fabrication de viande de porc ou de poulet, de poisson et de produits laitiers.

En attendant de le voir traverser l’Atlantique pour arriver dans nos assiettes, ce burger impossible est pour le moment servi exclusivement au Momofuku Nishi, un restaurant New-Yorkais. Attention tout de même si vous êtes allergique ou que vous suivez un régime sans gluten : il contient de la protéine de blé. Selon les critères, impossible ne veut pas forcément dire parfait, mais cela n'en reste pas moins un excellent début.

Crédit photos : Impossible Foods / Tumblr Momofuku Nishi

Article rédigé par Cécile Lessard
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-08-21 18:07:31
Five Guys : un quatrième restaurant dans Paris
La chaîne américaine Five Guys, spécialisée dans les « better burgers » a fait un carton à Paris ces derniers temps, avec l’implantation de 3 restaurants : Cour Saint-Émilion, Champs-Elysées et Bercy.
2017-08-11 10:33:42
L’enseigne bio Naturalia se met au 100 % végan
Depuis ses débuts, l'enseigne bio Naturalia, appartenant à Monoprix, peut se vanter d'avoir toujours un temps d'avance sur ses concurrents. En effet, Naturalia n'a de cesse d'aller de l'avant, de tester de nouveau produit et d'innover.
2017-08-10 17:42:26
Comtesse du Barry inaugure un nouveau magasin franchisé à La Rochelle
Le réseau spécialiste de l’épicerie fine accueille un nouveau venu parmi ses 45 implantations en France. Le nouveau magasin Comtesse du Barry, inauguré le 1er juillet 2017, est situé au 53 de la rue Saint-Yon à La Rochelle.
2017-08-09 08:53:26
Burger King ouvre un restaurant à Evreux, une première dans l’Eure
Les amateurs de burgers se réjouissent de l’ouverture, le 22 juin 2017, d’un nouveau point de vente de Burger King en franchise à Evreux. Il s’agit de la 145e implantation de Burger King en France, ainsi que de la toute première dans l’Eure.