L’Impossible Burger à la viande sans viande

Article publié le 03/08/2016 - Écoresponsables - Alimentation/Boisson

Il ressemble à de la viande de bœuf, il sent, se cuit et goûte comme la viande de bœuf et pourtant, ce steack haché ne contient pas la moindre trace de bovin. C’est l’Impossible Burger, première réalisation d’une start-up californienne.

"Aujourd’hui, on compte sur les vaches pour transformer les plantes en viande. Il y a forcément un meilleur moyen" : cinq ans plus tard, l’Impossible Burger est dévoilé. C’est le temps qu’il a fallu à Patrick Brown, médecin biologiste à l’université de Stanford, pour développer avec son équipe une viande composée à 100 % de plantes.

Ce burger intégralement végétal est le premier pas matérialisé d'Impossible Foods, la start-up fondée par l'universitaire et qui a pour vocation de réduire à son minimum l’impact environnemental de la consommation de viande. Fabriquer un Impossible Burger n’utilise qu’un quart de l’eau, 1/20ème du terrain et ne produit qu'1/8ème des gaz à effet de serre nécessaires au produit traditionnel.

Ce qui fait la particularité de ce steack végétarien est qu’il ressemble en tous points à celui que l’on trouve chez le boucher : il est juteux et saignant, il a la même consistance, les mêmes réactions à la cuisson, la même odeur, la même couleur… et la même saveur. Pour en arriver là, les équipes d’Impossible Foods ont observé la composition de la viande de bœuf à la loupe puis ils ont listé tous les ingrédients naturels qui allaient leur servir pour la reproduire.

Eux aussi, c'est le goût

Ils ont même réussi à isoler la molécule qui donne son goût unique à la viande rouge, l’hème, que l’on retrouve aussi -cela tombe bien- dans de nombreuses plantes. Cette réplique de viande pousse le mimétisme jusqu’à apporter les mêmes nutriments (protéines, fer) que l’original, les hormones et antibiotiques en moins. Impossible Foods ne compte pas en rester là et travaille déjà, sur le même principe, à la fabrication de viande de porc ou de poulet, de poisson et de produits laitiers.

En attendant de le voir traverser l’Atlantique pour arriver dans nos assiettes, ce burger impossible est pour le moment servi exclusivement au Momofuku Nishi, un restaurant New-Yorkais. Attention tout de même si vous êtes allergique ou que vous suivez un régime sans gluten : il contient de la protéine de blé. Selon les critères, impossible ne veut pas forcément dire parfait, mais cela n'en reste pas moins un excellent début.

Crédit photos : Impossible Foods / Tumblr Momofuku Nishi

Article rédigé par Cécile Lessard
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-06-26 16:55:06
Carrefour Bio : 150 points de vente espérés d'ici 2021
Carrefour est depuis 1999 le leader européen dans le secteur de la grande distribution. La marque a par ailleurs l'ambition de développer des points de vente bio à son enseigne. On en dénombre 14 à ce jour mais ce nombre devrait être décuplé d'ici 2021 !
2017-06-22 11:44:10
McDonald's se lance dans la livraison à domicile
La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's est spécialisée dans la vente de burgers, que vous pouvez consommer sur place ou à emporter. Fort d'un succès sans précédent, McDonald's continue d'innover en se lançant dans la livraison à domicile.
2017-06-21 10:39:23
Columbus Café, un coffee shop à la française
Colombus Café est une chaîne qui répond parfaitement à l'engouement des Français pour les cafés nouvelle génération. Elle est d'ailleurs pionnière sur ce secteur, ayant été créée avant l'arrivée en France de Starbucks.
2017-06-19 14:20:33
Un Kusmi Tea ouvre ses portes à La Valette
Dans le cadre d'un maillage territorial stratégique, la marque Kusmi Tea opte depuis plusieurs années pour la franchise. Environ 30 boutiques au fameux logo entouré de fleurs ont surgi en France et ce nombre s'élèvera à cinquante d'ici l'année prochaine !