Les aliments secs contaminés par des hydrocarbures

Article publié le 13/11/2015 - Santé - Alimentation/Boisson

Pâtes, riz, céréales, cacao et légumes secs seraient contaminés aux hydrocarbures, selon une menée par l'ONG Foodwatch. Présents dans les cartons d'emballages, ces composés migrent dans les aliments, même bio, pour se retrouver dans nos assiettes.

Après la charcuterie, la viande rouge ou transformée jugées cancérigènes, c'est au tour d'une autre famille de produits alimentaires d'être étiquetée comme dangereuse pour la santé. Menée sur plus d'une centaine de produits commercialisés sur le marché français, allemand et néerlandais, l'étude de l'ONG Foodwatch révèle une contamination généralisée des aliments secs conditionnés dans des emballages en carton ou en papier.

Présents dans ce type d'emballages, les hydrocarbures d'huiles minérales (MOH) sont des composés, principalement dérivés du pétrole, que l'on retrouve dans l'alimentation aussi bien par le biais de certains additifs, de contaminants environnementaux que de matériaux d'emballages alimentaires, comme le précisait l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) dans un rapport publié en juin 2012. L'institution précisait alors que «  les MOH dits « aromatiques » peuvent agir comme des cancérigènes génotoxiques (c'est-à-dire qu'ils peuvent endommager l'ADN, le matériel génétique des cellules, et également provoquer le cancer) ». Déjà, l'EFSA attribuait en partie la présence de MOH saturés et de MOH aromatiques dans certains produits secs comme les pâtes à « l'utilisation d'emballages papier/carton recyclés ». 

Bien que les informations aient été insuffisantes au moment de la publication du rapport, le groupe scientifique ayant mené cette étude estimait alors que l'exposition aux hydrocarbures aromatiques d'huiles minérales (MOAH) « était potentiellement préoccupante ». Dénonçant l'inaction des gouvernements européens face a ce problème, Foodwatch a mené une étude sur 120 produits commercialisés en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Selon le rapport de l'ONG, 43 % des produits seraient ainsi contaminés par des MOAH. En France, cela concernerait 60 % des produits secs. « Parmi eux se trouvent des produits de grande consommation comme des pâtes pour enfants de la marque Carrefour, du cacao en poudre Nestlé ou Van Houten, des lentilles Auchan, des corn flakes Intermarché ou Monoprix, du couscous bio, ou encore du riz E. Leclerc ».

Faisant pression sur les pays membres de l'UE, l'ONG a lancé une pétition en ligne leur demandant de mettre en place des seuils limités d'huiles minérales dans les emballages en papier et en carton. 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-06-26 16:55:06
Carrefour Bio : 150 points de vente espérés d'ici 2021
Carrefour est depuis 1999 le leader européen dans le secteur de la grande distribution. La marque a par ailleurs l'ambition de développer des points de vente bio à son enseigne. On en dénombre 14 à ce jour mais ce nombre devrait être décuplé d'ici 2021 !
2017-06-22 11:44:10
McDonald's se lance dans la livraison à domicile
La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's est spécialisée dans la vente de burgers, que vous pouvez consommer sur place ou à emporter. Fort d'un succès sans précédent, McDonald's continue d'innover en se lançant dans la livraison à domicile.
2017-06-21 10:39:23
Columbus Café, un coffee shop à la française
Colombus Café est une chaîne qui répond parfaitement à l'engouement des Français pour les cafés nouvelle génération. Elle est d'ailleurs pionnière sur ce secteur, ayant été créée avant l'arrivée en France de Starbucks.
2017-06-19 14:20:33
Un Kusmi Tea ouvre ses portes à La Valette
Dans le cadre d'un maillage territorial stratégique, la marque Kusmi Tea opte depuis plusieurs années pour la franchise. Environ 30 boutiques au fameux logo entouré de fleurs ont surgi en France et ce nombre s'élèvera à cinquante d'ici l'année prochaine !
Enseignes en relation avec l'article