Les fast foods américains suppriment les sodas des menus enfants

Article publié le 20/07/2015 - Santé - Alimentation/Boisson

Pour regagner la confiance des parents, plusieurs des chaînes de restauration rapide américaines ont progressivement arrêté de vendre des sodas dans les menus pour enfants pour les remplacer par du lait, sans hormone de croissance précise McDonald's.

Alors que le gouvernement français vient d'interdire les fontaines à sodas dans les lieux publics, dont les restaurants rapides, les chaînes de fast food américaines ont été obligées d'adopter des mesures encore plus drastiques pour contrer l'obésité croissante dans le pays.

Pointées du doigt par les professionnels du domaine de la santé et les associations de consommateurs, certaines ont vu leur fréquentation baisser en flèche ces dernières années. En mai dernier, Le Monde rapportait d'ailleurs les déclarations de Steve Easterbrook, PDG de McDonald's, concernant la stagnation des ventes aux États-Unis depuis octobre 2013.

Et McDonald's est loin d'être la seule chaîne à être en difficulté. Alors, ces sociétés déploient de nouveaux concepts plus gourmets et surtout plus sains, à commencer par les menus enfants. Pour éviter d'être de nouveau fustigées par les parents, elles suppriment les sodas et les boissons sucrées de leurs menus enfants. Le coca laisse donc sa place à du lait, du lait chocolaté pauvre en matières grasses, de l'eau et du jus de fruits, et ce, aussi bien chez McDonald's que chez Wendy's. Emboîtant le pas à ses concurrents, Burger King a également annoncé début juillet que les sodas seraient vendus en dehors des menus et n'apparaîtront plus dans ceux-ci. La question reste de savoir si ces initiatives seront appliquées ensuite en France et dans le reste du monde.

Du poulet sans antibiotique et du lait sans hormone

Mettre des aliments moins gras et moins sucrés au menu est une chose, qu'ils soient sains pour l'homme en est une autre. Ainsi, McDonald's a annoncé en mars dernier les nouvelles manœuvres qui devraient être mises en place outre-Atlantique. En premier lieu, la chaîne s'est donné deux ans pour arrêter d'utiliser du poulet traité aux antibiotiques dans ses 14 000 restaurants, invoquant des raisons éthiques et la volonté des clients de consommer une nourriture responsable " de la ferme au restaurant ", précise un communiqué de la société. Elle sera alors l'une des premières entreprises dans ce secteur a s'engager sur cette question.

" McDonald's croit que chaque animal tombant malade a le droit à des soins vétérinaires et nos fournisseurs continueront à traiter la volaille avec des antibiotiques prescrits, qui ne se retrouveront plus dans notre chaîne alimentaire ".

Que les Français se rassurent, cette pratique est interdite depuis 2006 par l'Union européenne, comme le rappelle un article du FigaroPar ailleurs, Marion Gross, vice-présidente du secteur approvisionnement de la filiale nord-américaine, annonce également un autre « bonne nouvelle » pour les enfants américains : le lait proposé ne provient pas de vaches traitées aux hormones de croissance !

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-02-23 16:29:13
Kiabi colore la vie des enfants handicapés
En collaboration avec “Les Loups Bleus", le leader du textile français Kiabi lance une nouvelle ligne de vêtements, spécialement conçue pour les enfants handicapés. Les premières pièces sont commercialisées en ligne et d’autres collections sont à venir.
2017-02-21 10:50:18
Première hausse de tabac 2017
L’Arrêté d’homologation des prix du tabac est effectif depuis le 20 février 2017. Mise à part quelques hausses minimes sur certaines marques, le prix des cigarettes reste stable. En revanche le tabac à rouler voit son tarif grimper de 15%.
2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.