Les Leclerc bretons stoppent définitivement la vente des pesticides nocifs

Article publié le 13/06/2013 - Santé - Écoresponsables

La Scarmor, la coopérative régionale bretonne des Centres E. Leclerc, a lancé une opération «Zéro Phyto». La décision de stopper la commercialisation de pesticides dans 42 magasins de la région, reste une première dans la grande distribution alimentaire.

La Scarmor, centrale historique des centres Leclerc a pris la décision de supprimer totalement les références de pesticides contenant des produits nocifs, d'ici l'automne. La campagne «Zéro Phyto» concerne, pour le moment, 42 magasins en Bretagne et s’articule autour de problématiques environnementales et des pratiques de jardinage des particuliers. «Cette opération annonce l’abandon de la vente des pesticides les plus dommageables pour notre environnement tels que certains insecticides, herbicides et molluscicides, au profit de produits alternatifs respectueux de nos eaux et rivières, de nos sols et de tous les «habitants» des jardins».

Par ailleurs, la coopérative régionale bretonne avait déjà été à l’initiative du remplacement des sacs de caisse par des sacs renouvelables, dans les grandes surfaces Leclerc, avant que ses concurrents ne l’imitent. Il est donc fort probable que d’autres chaîne de grande distribution suivent l’exemple des 42 magasins bretons. 

L’Inserm scrute les effets des pesticides sur la santé

Mardi dernier, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a publié les résultats de son étude concernant les risques professionnels liés à l’utilisation de pesticides. Ainsi, les experts ont constaté une augmentation des risques de cancers (prostate, hématopoïétique), de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer...) et des problèmes de développement de l’enfant durant et après la grossesse, suite à une fréquente exposition à ces produits.

Toutefois, l’Inserm précise dans son communiqué que «des recherches «pluri- et trans-disciplinaires doivent être soutenues pour permettre une caractérisation plus rapide des dangers potentiels des substances actives de pesticides». D'autre part, l'ANSES met à jour régulièrement la liste des pesticides dangereux, dont 40 continuent à être commercialisés.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-07-27 09:48:43
L'Orange Bleue entrevoit d’atteindre les 700 clubs d'ici 5 ans
Le fondateur de l'Orange Bleue Thierry Marquer, a dévoilé son ambition d’étendre son réseau à 700 clubs ouverts en France d’ici 5 ans. Cette annonce du leader national du fitness a eu lieu lors d’une réunion avec plus de 300 adhérents de l’enseigne.
2017-02-23 16:29:13
Kiabi colore la vie des enfants handicapés
En collaboration avec “Les Loups Bleus", le leader du textile français Kiabi lance une nouvelle ligne de vêtements, spécialement conçue pour les enfants handicapés. Les premières pièces sont commercialisées en ligne et d’autres collections sont à venir.
2017-02-21 10:50:18
Première hausse de tabac 2017
L’Arrêté d’homologation des prix du tabac est effectif depuis le 20 février 2017. Mise à part quelques hausses minimes sur certaines marques, le prix des cigarettes reste stable. En revanche le tabac à rouler voit son tarif grimper de 15%.
2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
Enseignes en relation avec l'article