Magasins U : vers l'abandon des boîtes de conserves ?

Article publié le 26/03/2014 - Santé - Écoresponsables - Alimentation/Boisson

D'ici le 1er janvier 2015, tous les contenants alimentaires devront s'affranchir de l'utilisation de bisphénol A, y compris les boîtes de conserves. Aussi, Système U vient de commencer à les remplacer par les emballages carton Tetra Recart de Tetra Pak.

Si depuis 2010 le bisphénol A est interdit dans la fabrication de biberons, dans toute l'Union européenne, la France a poussé l'interdiction encore plus loin. En effet, la loi votée le 24 décembre 2012 prévoit l'interdiction de l'utilisation de cette substance dans les conditionnements d'aliments pour nourrissons et enfants en bas âge, au 1er janvier 2013. Cette réglementation prévoit également « la suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation, et de la mise sur le marché de tout conditionnement alimentaire contenant du bisphénol A ». Concernant ce dernier point, les entreprises ont jusqu'au 1er janvier 2015 pour mettre en place des alternatives.

Contenue entre autres dans les boîtes de conserve métalliques, cette molécule serait responsable du développement de certaines pathologies cardiovasculaires et de dysfonctionnements du métabolisme. Si l'enseigne Auchan a d'ores et déjà adoptée les emballages en carton Tetra Recart, produits par Tetra Pak, c'est au tour des magasins U. Toutefois, il ne faut pas s'attendre à ne plus retrouver de boîtes métalliques en rayon. Seuls certaines références ont changé de conditionnement pour le moment. Parmi celles-ci, les consommateurs pourront retrouver les haricots blancs, les lentilles ainsi que les tomates et les haricots rouges. Selon Anne-Marie Roche, responsable marketing MDD de Système U, « les magasins U proposent à leurs clients un emballage respectueux de l'environnement, un choix qui s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise ».

La présence de bisphénol A bientôt précisée sur les étiquettes

Pour continuer de conserver les aliments sans risque pour la santé humaine, les fabricants du secteur agroalimentaire se sont réunis, afin de travailler ensemble. Devant l'obligation de trouver une solution durable dans un court laps de temps, les conclusions des études sont devenues collectives. « Grâce à cette organisation, nous avons trouvé des solutions dans plus de 80% des cas et nous continuons à chercher pour les autres », précisait en 2013 Vincent Truelle, directeur du syndicat des professionnels de la conserve (FIAC).

De son côté, le gouvernement est en préparation d'un décret rendant obligatoire la mention  « fabriqué à partir de bisphénol A. Usage déconseillé pour les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes ou allaitantes ». Cette dernière devrait bientôt être précisée sur les emballages des aliments concernés. Par ailleurs, l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de lancer une réévaluation de l'exposition au bisphénol A.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-02-23 16:29:13
Kiabi colore la vie des enfants handicapés
En collaboration avec “Les Loups Bleus", le leader du textile français Kiabi lance une nouvelle ligne de vêtements, spécialement conçue pour les enfants handicapés. Les premières pièces sont commercialisées en ligne et d’autres collections sont à venir.
2017-02-21 10:50:18
Première hausse de tabac 2017
L’Arrêté d’homologation des prix du tabac est effectif depuis le 20 février 2017. Mise à part quelques hausses minimes sur certaines marques, le prix des cigarettes reste stable. En revanche le tabac à rouler voit son tarif grimper de 15%.
2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.
Enseignes en relation avec l'article