Magasins U : vers l'abandon des boîtes de conserves ?

Article publié le 26/03/2014 - Santé - Écoresponsables - Alimentation/Boisson

D'ici le 1er janvier 2015, tous les contenants alimentaires devront s'affranchir de l'utilisation de bisphénol A, y compris les boîtes de conserves. Aussi, Système U vient de commencer à les remplacer par les emballages carton Tetra Recart de Tetra Pak.

Si depuis 2010 le bisphénol A est interdit dans la fabrication de biberons, dans toute l'Union européenne, la France a poussé l'interdiction encore plus loin. En effet, la loi votée le 24 décembre 2012 prévoit l'interdiction de l'utilisation de cette substance dans les conditionnements d'aliments pour nourrissons et enfants en bas âge, au 1er janvier 2013. Cette réglementation prévoit également « la suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation, et de la mise sur le marché de tout conditionnement alimentaire contenant du bisphénol A ». Concernant ce dernier point, les entreprises ont jusqu'au 1er janvier 2015 pour mettre en place des alternatives.

Contenue entre autres dans les boîtes de conserve métalliques, cette molécule serait responsable du développement de certaines pathologies cardiovasculaires et de dysfonctionnements du métabolisme. Si l'enseigne Auchan a d'ores et déjà adoptée les emballages en carton Tetra Recart, produits par Tetra Pak, c'est au tour des magasins U. Toutefois, il ne faut pas s'attendre à ne plus retrouver de boîtes métalliques en rayon. Seuls certaines références ont changé de conditionnement pour le moment. Parmi celles-ci, les consommateurs pourront retrouver les haricots blancs, les lentilles ainsi que les tomates et les haricots rouges. Selon Anne-Marie Roche, responsable marketing MDD de Système U, « les magasins U proposent à leurs clients un emballage respectueux de l'environnement, un choix qui s'inscrit dans la stratégie de l'entreprise ».

La présence de bisphénol A bientôt précisée sur les étiquettes

Pour continuer de conserver les aliments sans risque pour la santé humaine, les fabricants du secteur agroalimentaire se sont réunis, afin de travailler ensemble. Devant l'obligation de trouver une solution durable dans un court laps de temps, les conclusions des études sont devenues collectives. « Grâce à cette organisation, nous avons trouvé des solutions dans plus de 80% des cas et nous continuons à chercher pour les autres », précisait en 2013 Vincent Truelle, directeur du syndicat des professionnels de la conserve (FIAC).

De son côté, le gouvernement est en préparation d'un décret rendant obligatoire la mention  « fabriqué à partir de bisphénol A. Usage déconseillé pour les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes ou allaitantes ». Cette dernière devrait bientôt être précisée sur les emballages des aliments concernés. Par ailleurs, l'autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de lancer une réévaluation de l'exposition au bisphénol A.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-30 11:27:51
naturéO ouvre aujourd'hui son 30ème magasin
Cette chaîne de supermarchés bio originale n'a pas 10 ans et pourtant, elle dépose tranquillement ses points de vente les uns après les autres. En ce mercredi 30 novembre, naturéO inaugure son 30ème magasin à Chanteloup-en-Brie, en Seine-et-Marne.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-28 11:34:23
La Popote Ambulante d'Intermarché
Depuis le 15 novembre et pour encore trois bonnes semaines, une camionnette orange sillonne les rues de Paris et de sa proche banlieue : c'est la Popote Ambulante d'Intermarché, le tout premier Food Truck du Producteur-Commerçant.
Enseignes en relation avec l'article