Piñatex : le cuir d'ananas écolo élaboré par Ananas Anam

Article publié le 16/04/2015 - Mode - Écoresponsables

Inspiré des vêtements portés dans les cérémonies aux Philippines, Piñatex est une fibre textile conçue à partir de feuilles d'ananas. Écologique et 100 % naturelle, elle peut remplacer les matières textiles à base de pétrole et le cuir animal.

Fruit juteux très apprécié pour sa fraîcheur, l'ananas peut également être utilisé dans la confection. Aux Philippines, ses feuilles sont utilisées pour la fabrication du Barong Tagalog, un vêtement traditionnellement porté par les hommes durant les cérémonies. Fabriqués à partir de fibres extraites des feuilles de bananes ou d'ananas, ils ont été une véritable inspiration pour Carmen Hijosa et sa firme Ananas Anam. Celle-ci a développé les méthodes ancestrales pour transformer les feuilles d'ananas en une fibre textile appelée Piñatex, utilisable aussi bien dans le prêt-à-porter que dans la maroquinerie. 

Se posant comme une alternative au cuir animal et aux matières synthétiques pétrosourcées, cette matière non tissée est obtenue en prélevant des fibres composant les feuilles de l'ananas, directement sur la plante après la récolte du fruit. Une fois récupérées, elles subissent un processus industriel de transformation, dont les déchets sont réutilisés comme engrais biologique pour les champs.

Écologique et naturelle, cette fibre a été créée de manière responsable afin qu'elle puisse être jetée sans risque pour l'environnement, redevenant un fertilisant et bouclant ainsi le cycle d'utilisation des feuilles d'ananas. De ce fait, les fermiers produisant ces fruits obtiennent également des revenus supplémentaires sans utilisation de terrain supplémentaire, les procédés de fabrication de Piñatex n'utilisant que les produits dérivés inutilisés de la culture de l'ananas.

Des prototypes de produits réalisés avec de grandes marques

Développé au sein de la Royal School of Art en Angleterre, cette fibre textile malléable et répondant aux standards internationaux (ISO) peut être teintée. Il est également possible d'y imprimer des motifs ou de la couper au laser, afin qu'elle réponde plus facilement aux besoins des industriels.   

Ainsi, des prototypes ont été conçus récemment notamment par les marques Puma et Camper qui ont ainsi remplacé le cuir par le Piñatex dans des paires de sneakers. De même, la créatrice Ally Capellino l'a utilisé pour la fabrication d'une pochette et d'un sac à main. Par ailleurs, Carmen Hijosa a elle-même créé des pochettes pour smartphone et tablette. 

* Photo extraite de la page Facebook Piñatex : https://www.facebook.com/pinatex

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-06-23 14:06:38
Noyoco ouvre une nouvelle boutique dans le Haut Marais
Le concept-store parisien Noyoco lancé en 2014, dans le quartier des Batignolles, où figure notamment sa collection de prêt-à-porter en plus de marques d’accessoires invitées, vient d’ouvrir une seconde boutique dans le Haut Marais.
2017-05-29 09:59:18
Que devient l'enseigne Tati ?
Tati a été créée en 1948 par Jules Ouaki, hommes d'affaires franco-tunisien. Avant-gardiste, cette société est la première à vendre des produits textiles hard-discount en France !
2017-05-19 16:30:09
Primark et la France, une histoire d'amour
Primark est une enseigne irlandaise spécialisée dans la mode low-cost. Possédant environ une dizaine de magasins sur le territoire national, elle emploie aujourd'hui plus de 4000 salariés.
2017-05-15 11:50:45
Spartoo accroît son chiffre d’affaires e-commerce grâce à ses boutiques
L’économie vit une époque où tous les commerçants se tournent vers la vente en ligne. Mais voici un cas rare ; l’exemple d’un pure Player, spécialiste du e-commerce qui se démarque et choisit de faire chemin inverse, en misant sur l’ouverture de magasins.