Préservatifs : la TVA baissée à 5,5% au 1er janvier

Article publié le 02/12/2013 - Santé

Dans une interview donnée au JDD à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, la ministre de la santé a annoncé la baisse de la TVA sur les préservatifs. Au 1er janvier prochain, elle passera donc de 7 à 5,5%.

Interviewée par le JDD à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Marisol Touraine a exposé les plans du gouvernement sur la question de la prévention et notamment de l'usage du préservatif« La lutte contre le sida doit rester une priorité de santé publique : prévention, dépistage et accompagnement sont nos mots d'ordre. 6 400 nouvelles contaminations ont eu lieu l'an dernier et près de 30 000 personnes ignorent qu'elles sont porteuses du virus»

Aussi, la ministre de la santé a annoncé le lancement aujourd'hui d'une nouvelle campagne d'affichage et la mise en place de bannières sur internet. « Contre le sida, la meilleure défense c'est le préservatif », mais il bon de rappeler qu'il est également la seule barrière contre les maladies sexuellement transmissibles (MST) telles que la syphilis ou l'hépatite B. Plus alarmant, l'institut national de prévention et d'éducation de la santé (inpes) précise dans un communiqué, que le préservatif est quelques peu abandonné par les jeunes. « Si 73% des 18-30 le jugeait tout à fait efficace pour se protéger du VIH en 1992, ils ne sont plus que 59% en 2012 ».

Prévenir en baissant la TVA 

Si ces messages de prévention sont essentiels et ont fortement contribué à mieux informer les différentes parts de la population, il devient nécessaire de travailler sur d'autres solutions. « Le préservatif, c'est vraiment décisif ! A cet égard, le gouvernement veut donner un signal fort : leur prix va diminuer », a expliqué la ministre. Échappant à l'augmentation de la TVA prévue au 1er janvier 2014, les préservatifs la verront même baisser de 7% à 5,5%. 

« Je souhaite que les fabricants jouent le jeu en répercutant cette diminution, l'économie se chiffrera à 10 ou 20 centimes d'euros par boîte. Cela devrait à la fois inciter les jeunes et les moins jeunes à mieux se protéger et favoriser la contraception ».

* Illustration extraite du site de l'inpes : http://www.inpes.sante.fr 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-16 11:21:47
E.Leclerc proscrit les emballages cancérigènes
L'ONG Foodwatch a convaincu le dirigeant des supermarchés E.Leclerc de remplacer les conditionnements potentiellement cancérigènes de ses produits afin d'éliminer le moindre risque. Le distributeur s'est engagé à avoir respecté cette promesse d'ici 2017.
2016-11-04 08:55:02
5e édition du Salon Made In France
Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.