Ventes de bières en baisse dans les bars : les brasseurs accusent la taxe de janvier

Article publié le 14/06/2013 - Tendances Commerciales - Alimentation/Boisson

Au premier trimestre, la consommation de bière dans les bars et les restaurants a reculé de 15%, une conséquence de son prix au comptoir. Les brasseurs accusent la hausse conséquente des droits d’accises, appliquée au 1er janvier dernier.

160% de hausse sur les droits d’accises

Au 1er janvier dernier, les droits d’accises sur la bière ont augmenté de 160%, entraînant une hausse du prix de vente des brasseurs qui s’est répercutée au comptoir. Ceux-ci appelés aussi impôts indirects, sont calculés sur la quantité de production de certains produits comme le tabac, l’alcool ou le pétrole.

Ainsi, les brasseries produisant moins de 200 000 hectolitres par an sont taxés à hauteur de 3,60 euros par degré et par hectolitre. Quant aux géants comme Heineken, Carlsberg Kronenbourg et AB Inbev (les brasseurs de la Leffe) ils payent 7,20 par hectolitre et par degré.

Les bières délaissées des bars et des restaurants

Aussi, les ventes de bières ont chuté de 15% dans les bars et les restaurants quand celles de la grande distribution ont baissé de 3,5 à 4%. Du côté de la production, c’est «une baisse de 30% en cumul par rapport au 1er trimestre 2012» qui a été enregistrée. «Dans ces conditions, les brasseurs demandent une stabilisation de la situation fiscale du secteur» précisent les membres de l’association.

Par ailleurs, bien que faibles consommateurs de bières par rapport au reste des 27 pays de l’Union européenne (26ème avec 30 litres par an par personne), les français restent, avec les scandinaves, les plus taxés sur la bière (mais pas sur le vin).

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-02-09 09:52:23
Coca Cola Plus, un nouveau coca bon pour la santé ?
Le dernier de la lignée des Coca Cola fait son entrée sur le marché chinois en mars avant peut-être de débarquer en Europe et le géant américain vante déjà les vertus sur la santé de sa nouvelle boisson riche en fibres, zéro calorie et zéro sucre.
2017-01-31 16:38:56
Après le bio et le sans gluten, Picard lance son offre vegan
Estampillées du slogan “Tout bon tout veggie”, 7 nouvelles références vegan sont désormais disponibles chez le géant du surgelé Picard. Des préparations vendues à 3.50 et 3.90 euros.
2017-01-18 15:07:02
Les eaux No & More en exclusivité chez Monoprix
Monoprix va intégrer à son rayon boissons, trois références d’eaux de source aromatisées de la marque anglaise No&More. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont naturelles, sans sucre, sans colorant et sans conservateur.
2017-01-12 15:22:17
10-Vins, la machine "Nespresso" dédiée au vin
Inspirée des machines automatiques à capsules de café, la 10-Vins distribue du vin au verre dans des conditions de température et d'oxygénation optimales. Le concept a séduit les hôteliers de luxe lors du CES 2017.