La microfranchise solidaire et les financements de l'Adie

Article publié le 18/08/2014 - Franchise

Soutenue par le gouvernement, l'Adie propose un programme de microfranchises, en partenariat avec des réseaux d'entreprises franchisées. Couplé à des microcrédits, il permet à des personnes de créer leur entreprise avec de petits apports.

L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) propose à de futurs entrepreneurs de se lancer dans la création d'entreprise, en s'appuyant sur un réseau déjà établi. La microfranchise solidaire a également été développée afin de répondre aux attentes de personnes voulant créer leur société, sans avoir d'idée précise concernant le domaine d'activités dans lequel ils souhaitent s'investir et sans apports financiers élevés. En effet, l'investissement pour rejoindre les réseaux de franchisés partenaires de l'organisation n'excède pas 10 000 euros, quand celui pour des franchises classiques se chiffre au minimum à quelques dizaines de milliers d'euros.

Ainsi, le franchiseur a pour mission de délivrer une formation technique et commerciale au franchisé. Ce dernier adopte la marque du franchiseur et bénéficie de son image, de son expertise et s'appuie sur son réseau. Il obtient également un accompagnement pour démarrer son activité et  un accès à divers services du franchiseur comme la centrale d'achats, les supports de communication ou encore la centrale téléphonique. Le franchisé peut également apparaître dans l'annuaire du réseau d'affiliés du franchiseur.

Des solutions de financement pour démarrer

Pour compléter son dispositif d'aide à la création d'entreprise via la microfranchise, l'Adie délivre des aides financières cumulables, mais ne pouvant excéder 10 000 euros. D'une part, l'association propose des microcrédits d'un montant maximum de 10 000 euros. Jusqu'à 6 000 euros, le taux d'intérêt est de 7,67% et passe à 6,67% entre 6 001 euros et 10 000 euros. La durée du prêt s'étend au maximum à 48 mois pour le microcrédit. Ainsi, les mensualités s'élèvent à 279,51 euros (dont 42,01 euros de coût mensuel du crédit) sur une période de 40 mois, selon les conditions de prêt au 1er juillet 2014.

Le financement adapté Nacre peut arriver en complément du microcrédit. Il est d'un montant inférieur ou égal à celui du microcrédit, mais à taux 0%. Cependant, il ne peut pas dépasser 4 000 euros. L'Adie délivre également des prêts d'honneur à taux 0% pouvant atteindre 3 000 euros et s'accompagner de primes. Avec ce type de solution, la durée de remboursement maximale est de 60 mois.

Par ailleurs, ces dispositifs de financement professionnels sont adaptés à tous types de statuts ou de régimes d'entreprises, de la société individuelle à l'autoentrepreneuriat en passant par la SARL ou l'EURL.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2016-11-29 11:38:37
La Vignery accélère son développement en franchise
Si vous êtes un passionné de vin en quête de création d'entreprise, voici une enseigne qui pourrait vous intéresser : le réseau de cavistes La Vignery, créé en 2005, se développe en franchise depuis un an. Son objectif : tripler le nombre d'implantations.
2016-11-23 15:27:07
Les salons consacrés à la franchise
Les salons professionnels restent des lieux privilégiés pour découvrir, s'informer, nouer des contacts, trouver des idées et recevoir des conseils, particulièrement quand il s'agit d'un domaine aussi complexe que le commerce organisé.
2016-11-23 14:15:56
Le 8ème Salon de la Franchise Virtuel se déroulera le 28 novembre
Imaginé en 2012 par Jérôme Vossot, le Salon de la Franchise Virtuel a la particularité d'être… virtuel. Accessible depuis n'importe quel appareil connecté, il permet de consacrer 100% du temps dédié à la prise de contact entre franchisé et candidat.
2016-11-15 11:25:57
Le cadre juridique du commerce organisé
Le Code de déontologie européen, la loi Doubin, le Document d'Information Préalable et l'article A.441-1 du Code du Commerce sont des éléments déterminants pour qui veut se lancer comme entrepreneur dans le cadre du commerce organisé.