Le gouvernement et la grande distribution autour du Pacte contre le gaspillage alimentaire

Article publié le 17/06/2013 - Gestion - Droit et législation

Vendredi dernier, le ministre délégué à l’agro-alimentaire a présenté le Pacte national contre le gaspillage alimentaire, qui rassemblent 11 mesures principales. Déjà des enseignes du secteur comme Auchan ou Monoprix ont annoncé leur participation.

Guillaume Garot, ministre délégué à l’agro-alimentaire a présenté vendredi dernier le Pacte national contre le gaspillage alimentaire visant à diviser par deux les volumes alimentaires gaspillés d’ici à l’année 2025. Derrière le slogan «Manger c’est bien, jeter ça craint» se cache un dispositif impliquant tous les acteurs de la chaîne : du producteur au distributeur sans oublier le consommateur.

Responsabiliser les entreprises et faciliter les dons

Parmi les mesures avancées, l’information sur la réglementation du don par les entreprises et les mesures relatives au gaspillage contenues dans la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE). De plus, les dispositifs existants comme la Bourse aux dons, qui permet aux entreprises d’effectuer des dons de produits alimentaires, non-alimentaires et d’équipements sur une plateforme numérique. Ceux-ci sont ensuite acheminés vers des associations habilités à les redistribuer. Equo Dons/Equosphère, une plateforme similaire destinée entres autres, aux dons de particuliers, des supermarchés et des entreprises de restauration sera en test pendant un an.

Du côté des distributeurs et des producteurs, la mention DLUO (date limite de consommation) sera obligatoirement remplacée par «A consommer de préférence avant le...». De même, une labellisation des pratiques anti-gaspillage pour les entreprises est en cours de création.

Par ailleurs, des enseignes telles qu’Auchan, Carrefour ou Monoprix ont déjà répondu favorablement à l’appel du gouvernement.

 

* Images extraites du site du Ministère de l’alimentation : http://alimentation.gouv.fr

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2015-09-08 17:13:36
Procéder au rappel d'un produit alimentaire
Lorsqu'un produit est dangereux ou susceptible de l'être pour la santé des consommateurs, certaines mesures sont à mettre en place comme son retrait ou son rappel. Mais doit-on alerter la DGCCRF ou s'en charger soi-même ?
2015-08-03 15:20:05
Les affichages obligatoires dans l'entreprise
Quelle que soit l'entreprise, certaines mentions doivent être obligatoirement affichées dans son enceinte. Elles concernent, entre autres, la sécurité, le droit du travail, les droits syndicaux et les conventions collectives.
2015-07-01 16:05:29
La durée des contrats d'affiliation ne sera pas plafonnée à 9 ans
Fortement critiqué par bon nombre de coopératives, l'amendement inclus dans la loi Macron prévoyant le plafonnement de la durée des contrats d'affiliation a été supprimé. En revanche, leurs échéances devront être uniformisées.
2015-06-19 16:31:31
Les produits phytosanitaires en vente au comptoir dès 2016
En marge du plan Ecophyto, Ségolène Royal a annoncé l'interdiction de la vente en libre-service de produits à base de glyphosate, dès 2016. Six ans avant leur disparition définitive, le Roundup et ses compères seront donc à cacher derrière le comptoir.