Le cartel du yaourt condamné à 192,7 millions d'euros d'amende

Article publié le 17/03/2015 - Tendances Commerciales - Alimentation/Boisson

Accusées d'entente sur les prix des produits laitiers vendus sous marques distributeurs entre 2006 et 2012, onze entreprises viennent d'être condamnées à des amendes s'élevant à un montant cumulé de 192,7 millions d'euros.

Surnommé le "cartel du yaourt", le groupement de onze entreprises du secteur laitier vient d'être sanctionné par l'Autorité de la concurrence. Accusées de s'être entendues sur le prix des produits laitiers vendus sous marques distributeurs (MDD), elles ont chacune écopée d'une amende dont le montant cumulé s'élève à 192,7 millions. 

Selon le communiqué de l'Autorité de la concurrence, ces sociétés et coopératives laitières se sont régulièrement réunies et téléphonées pour fixer les prix de vente destinés à leurs principaux clients : les grandes et moyennes surfaces (GMS). Ces groupes laitiers s'accordaient également sur le volume de vente accordés à chacun, selon la catégorie de produits. Le communiqué publie également des extraits du "carnet secret", dans lequel le représentant de Yoplait compilait les décisions des membres du cartel. Certaines décisions permettaient d'harmoniser le discours des producteurs pour leurs clients, à savoir les supermarchés.

"Les participants se sont mis d'accord sur l'origine des augmentations de coûts pouvant justifier la hausse auprès de leurs clients «  […] : "augmentation en lait et fromage, "accord sur les grands principes […] lait + 1,5% au trimestre => 3%", "sucre baisse des subventions + canicule", "augmentation des prix des fruits+canicule ". 

192,7 millions d'euros d'amende et 146 millions d'euros d'exonérations

Deux filiales du géant Lactalis, à l'origine des marques Président, Salakis, La Laitière, Bridel ou encore Lanquetot ont été sanctionnées pour un montant total de 60,1 millions d'euros. La société Novandie, appartenant au groupe Andros et produisant entre autres les produits laitiers Bonne Maman et Mamie Nova, a été écopée de 38,3 millions d'euros d'amende.

Toutefois, les onze membres du cartel des produits laitiers n'ont pas tous été condamnés de la même manière. En effet, Yoplait a bénéficié d'une exonération totale de son amende de 44,7 millions d'euros en étant le premier demandeur de clémence. Cette procédure permet à une société incriminée par l'Autorité de la concurrence de réduire ou supprimer la sanction en collaborant à l'enquête. Dans cette affaire, Yoplait a transmis des documents ayant permis de démanteler le cartel. De même, la coopérative Senagral détenue par Senoble et Agrial (Senoble, Oasis) a vu son amende passer de 101,3 à 46 millions d'euros.

* Tableau extrait du site de l'Autorité de la concurrence

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-06-26 16:55:06
Carrefour Bio : 150 points de vente espérés d'ici 2021
Carrefour est depuis 1999 le leader européen dans le secteur de la grande distribution. La marque a par ailleurs l'ambition de développer des points de vente bio à son enseigne. On en dénombre 14 à ce jour mais ce nombre devrait être décuplé d'ici 2021 !
2017-06-22 11:44:10
McDonald's se lance dans la livraison à domicile
La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's est spécialisée dans la vente de burgers, que vous pouvez consommer sur place ou à emporter. Fort d'un succès sans précédent, McDonald's continue d'innover en se lançant dans la livraison à domicile.
2017-06-21 10:39:23
Columbus Café, un coffee shop à la française
Colombus Café est une chaîne qui répond parfaitement à l'engouement des Français pour les cafés nouvelle génération. Elle est d'ailleurs pionnière sur ce secteur, ayant été créée avant l'arrivée en France de Starbucks.
2017-06-19 14:20:33
Un Kusmi Tea ouvre ses portes à La Valette
Dans le cadre d'un maillage territorial stratégique, la marque Kusmi Tea opte depuis plusieurs années pour la franchise. Environ 30 boutiques au fameux logo entouré de fleurs ont surgi en France et ce nombre s'élèvera à cinquante d'ici l'année prochaine !