British American Tobacco condamné pour « publicité illicite en faveur du tabac »

British American Tobacco condamné pour « publicité illicite en faveur du tabac »


Santé Tendances Commerciales

Le géant British American Tobacco vient d'être condamné par la justice française pour « publicité illicite en faveur du tabac ». Sa campagne publicitaire camouflée venait appuyer la création d'un fond pour la lutte contre la contrefaçon de cigarettes.

Une amende doublée à 100 000 euros

Le groupe British American Tobacco (BAT), le deuxième producteur et distributeur mondial de tabac (Pall Mall, Lucky Strike, Vogue...), vient d'être condamné par le tribunal de Versailles à verser 100 000 euros d'amende pour « publicité illicite en faveur du tabac ou des produits du tabac ». En 2010, BAT France avait lancé une campagne controversée intitulée « Fausse cigarette, vrai risque. Et vous, où achetez-vous vos cigarettes ? ». 

Considérée comme illégale et incitant à la consommation de tabac, l'association Droit des Non-Fumeurs (DNF) avait dénoncé ce slogan et obtenu la condamnation de BAT à une amende de 50 000 euros, en 2012, doublé en appel le 12 septembre. Par ailleurs, le cigarettier doit également verser 20 000 euros de dommages et intérêts à la DNF. Il est à noter que la loi Evin de 1991 interdit « la propagande ou la publicité, direct ou indirect, en faveur du tabac, des produits du tabac ». Toutefois, l'affichage à l'intérieur des bureaux de tabac n'est pas complètement proscrit mais doit obligatoirement comporté les informations de santé.

Une campagne publicitaire camouflée

Affichée dans la presse, dans 28 000 bureaux de tabac et soutenu par certains députés, la campagne visait, de prime abord, à lutter contre la contrefaçon. En 2010, la British American Tobacco se félicitait même de l'accord conclu avec la Commission européenne. Dans un communiqué, le groupe annonçait « une coopération dans plusieurs domaines en vue d'endiguer le commerce illicite de tabac, ainsi qu'un financement des actions par Britsh American Tobacco à hauteur de 200 millions USD (134 millions EUR) sur les 20 prochaines années ».

Sous un apparent message de sensibilisation et de prévention, la firme a tout de même omis d'ajouter sur ces affiches les informations de santé, obligatoires sur tous les supports de communication touchant au tabac. De même, elle n'en est pas à son premier coup de pub camouflé. En 2008 et en 2010, BAT a lancé l'opération dite écologique « Agissons ensemble » en distribuant des cendriers de poche biodégradables sur les plages et les pistes de ski françaises.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé

Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé

Les conditions d’élevage du saumon en Norvège, font déjà polémique depuis quelques années. Entre l’impact sur la santé des jeunes consommateurs et celui sur l’environnement, le gouvernement ne peut plus se mettre des oeillères.

  • Santé
  • Alimentation/Boisson
Préservatifs : la TVA baissée à 5,5% au 1er janvier

Préservatifs : la TVA baissée à 5,5% au 1er janvier

Dans une interview donnée au JDD à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, la ministre de la santé a annoncé la baisse de la TVA sur les préservatifs. Au 1er janvier prochain, elle passera donc de 7 à 5,5%.

  • Santé
Des sms et des tweets envoyés par des couches Huggies et par des médicaments

Des sms et des tweets envoyés par des couches Huggies et par des médicaments

La filiale brésilienne d’Huggies a lancé, cette année, un capteur pour les couches capable de détecter l’humidité d’une couche puis d’envoyer un tweet pour prévenir les parents. Côté médecine, ce sont des médicaments ingérés qui préviennent les médecins.

  • High-Tech
  • Santé
  • Beauté
Ségolène Royal bannit le Roundup Monsanto des jardineries

Ségolène Royal bannit le Roundup Monsanto des jardineries

Poussée par le rappel des échéances du plan Ecophyto, Ségolène Royal a annoncé l'encadrement de la vente des herbicides, dont le Roundup de Monsanto. Dans la bataille contre les pesticides, elle rêve aussi « qu'un jour, tous les vins soient bios ».

  • Santé
  • Écoresponsables
  • Déco / Maison
British American Tobacco condamné pour « publicité illicite en faveur du tabac »