Adidas recycle les déchets des océans pour en faire des baskets

Adidas recycle les déchets des océans pour en faire des baskets


Sports & Loisirs Écoresponsables

En association avec la fondation Parley for the oceans, la marque allemande Adidas lance une collection de chaussures de sport écolo, fabriquées à partir des déchets plastiques collectés dans les océans.

En quelques années, d’énormes quantités de plastiques ont dérivé au gré des vents et des courants et se sont agglutinées pour former ce qu’on appelle désormais le 7ème continent. Située dans le Pacifique, la plus grande des ces monstrueuses îles de plastiques flottantes atteint une surface de plus de 6 fois celle de la France. 

8 millions de tonnes de déchets de matière plastique dans les océans 

La situation qui s'aggrave chaque année est plus que préoccupante sur le plan environnemental. Les écosystèmes se détruisent peu à peu, des espèces animales et végétales disparaissent. En ingérant les microplastiques en suspension, les animaux marins (poissons, méduses, tortues, oiseaux…) les font directement entrer dans la chaîne alimentaire. In fine, l’homme n’est donc pas épargné puisque ces substances polluantes à haut risque toxique se retrouvent dans nos assiettes. Face à ces enjeux futurs, l’ONG Parley for the oceans mène des programmes de recherche visant à débarrasser les mers de ces déchets et les valoriser en les réutilisant comme matière première dans différents secteurs d’activité. 

11 bouteilles plastique pour 1 paire de chaussures

Lors de la Cop 21, la fondation avait présenté son premier prototype de chaussures conçues à partir de déchets plastiques reconstitués en fibres textiles et imprimées en 3D. Conquis par ce procédé écologique et innovant, Adidas a décidé de s'associer à Parley for the oceans pour commercialiser une paire de chaussures de running baptisée UltraBOOST Uncaged Parley, tissées à partir de fibres en plastique recyclé provenant à 95% des océans. 

À l’image de l’espagnol Ecoalf qui utilise également le plastique océanique comme matière première pour sa filière textile, Adidas développe un nouveaux mode de production plus durable et respectueux de l’environnement.
Les chaussures UltraBOOST Uncaged Parley devraient prochainement être commercialisées à moins de 200 euros.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Des déchets organiques pour teinter naturellement les tissus

Des déchets organiques pour teinter naturellement les tissus

L'alternative aux teintures chimiques et polluantes est-elle dans nos poubelles ? En utilisant des pelures d'oignon, d'avocat ou des feuilles de chou rouge, la designer Caroline Fourré a créé un procédé de teinture naturel pour sa marque Local Colours.

  • Mode
  • Écoresponsables
  • Circuits alternatifs
OGM : le gouvernement lève l’interdiction de culture du maïs M810 de Monsanto

OGM : le gouvernement lève l’interdiction de culture du maïs M810 de Monsanto

Depuis 2008, le gouvernement français a tenté d’interdire la culture du maïs M810 génétiquement modifié, produit par la firme américaine Monsanto. Cependant, suite à une décision de la Cour de justice européenne, cette interdiction vient d’être suspendue.

  • Santé
  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
« Fairphone » : le smartphone du commerce équitable

« Fairphone » : le smartphone du commerce équitable

Avec son smartphone, la société « Fairphone » s'est engagée dans le commerce équitable de la téléphonie. Ainsi, elle veut faire preuve de transparence concernant les circuits, les coûts et les lieux de production, accompagner le recyclage des produits.

  • Téléphonie
  • Écoresponsables
Des vêtements dans le mini bar de la chambre d'hôtel ?

Des vêtements dans le mini bar de la chambre d'hôtel ?

Sans danger pour la santé, les mini bars installés par Pimkie dans des hôtels d'Anvers auront quand même pour fonction de faire grimper l'addition, remplaçant whisky et vodka par des robes, des vestes et des accessoires adaptés à la météo.

  • Concepts de magasins
  • Sports & Loisirs
  • Mode
Adidas recycle les déchets des océans pour en faire des baskets