Dix bonnes raisons d’acheter local

Dix bonnes raisons d’acheter local


Écoresponsables Tendances Commerciales Made in France

Bien loin du simple effet de mode, consommer local ou en circuit court bénéficie de nombreuses vertus. Santé, écologie, économie, éthique : voici selon nous dix bonnes raisons de préférer les commerces de proximité.

Favoriser l’économie locale de sa région

 Acheter local est un cercle vertueux. D’une part le consommateur est assuré de savoir d’où proviennent ses produits, de l’autre, les petits producteurs et artisans reçoivent le soutien financier qui leur permet de continuer à exercer leur activité. Si l’on achète un produit venant du Canada par exemple, notre argent sert à payer des sociétés à l’étranger, des intermédiaires, des services de transport…  En achetant des produits locaux, notre argent est injecté intégralement dans le tissu économique local, pérennisant ainsi des emplois et une richesse nationale.

Aller dans le sens de l’échange et du lien social

 Acheter des produits locaux permet également de ré-humaniser notre mode de consommation. Rencontrer les producteurs est une occasion d’échanger autour des produits, d’obtenir des conseils, d’apprendre quelque chose de nouveau… Enfin, cela nous permet de mieux comprendre et, à fortiori, de mieux respecter le travail de l’artisan.

Valoriser le travail des producteurs et artisans locaux

 Les artisans et agriculteurs locaux sont un maillon essentiel de notre société. Seulement, notre mode de consommation moderne nous le fait parfois oublier. La nourriture ne pousse pas en grande surface, les habits n’apparaissent pas dans les rayons. Acheter local nous permet de soutenir producteurs et artisans, avec notre argent, bien sûr, mais également notre reconnaissance.

Connaître l’origine des produits que l’on consomme

 Aujourd’hui plus que jamais, savoir ce qui se trouve dans notre assiette s’impose comme une évidence. Les récents scandales sanitaires poussent de plus en plus de consommateurs à renouer avec les aliments produits localement.  Les magasins de producteurs et la vente directe permettent  d’échanger pour comprendre naturellement les méthodes de production des denrées alimentaires.  Concrètement, acheter local permet d’établir une traçabilité alimentaire parfaite.

Faire des économies

 La légende raconte qu’acheter local coûterait plus cher. En réalité il s’agit d’une idée reçue. Comme nous le disions auparavant, en privilégiant le circuit court, les intermédiaires sont supprimés, les frais liés au packaging également… Cela bénéfice au producteur, car la somme lui revient pour pouvoir continuer à élaborer de bons produits. Cela bénéficie également au consommateur en abaissant le coût total.

Découvrir des produits d’une qualité exceptionnelle

 Ce qui n’est ni une légende ni une idée reçue en revanche, c’est la qualité des biens produits localement. Dans l’alimentaire par exemple, les agriculteurs cultivent des produits de saison, adaptés au climat. Les fruits et légumes arrivent donc à maturité avec un goût incomparable aux produits importés. Dans le prêt-à-porter, le soin apporté par les marques françaises est tel que leurs vêtements conjuguent qualité et longue durée de vie.

Éviter la surproduction

 Un autre avantage de ce mode de consommation est qu’il est plus aisé d’adapter l’offre à la demande. On parle alors de consommation responsable. Les producteurs ne produisent pas dans des quantités gargantuesques qui sous-entendent du gâchis au moment de jeter les invendus. Par ailleurs, ils puisent moins de ressources naturelles que les grandes industries. Une consommation locale permet notamment une agriculture plus saine, qui respecte la qualité du sol et des nappes phréatiques.  

Diminuer l’empreinte environnementale en limitant trajets et emballages

 D’un point de vue écologique, acheter local répond également à plusieurs problématiques de taille. Profiter d’un circuit court suppose de réduire drastiquement les distances à parcourir entre le consommateur et le produit. En résulte une diminution de l’empreinte carbone et de la pollution globale. Par ailleurs, les produits en grandes surfaces requièrent des emballages et un conditionnement précis. Dans les commerces de proximité, c’est au consommateur de choisir comment emballer ses achats, possiblement avec un contenant réutilisable qu’il apporte.

Préserver la santé

 Dans le cas de l’alimentation, une agriculture biologique et locale aura des vertus bien supérieures pour la santé par rapport à son homologue conventionnelle de grande surface. Un légume de saison, cueilli à maturité et qui n’aura pas voyagé autour du globe aura des propriétés nutritionnelles bien meilleures. Il en va de même pour les animaux. Des bêtes élevées en plein air et nourries à l’herbe n’auront pas les mêmes conséquences sur la santé que la viande issue de l’élevage intensif. De surcroît, préférer une consommation locale permet également de se questionner sur le bien-être animal et cautionner ou non les méthodes de production. On préserve ainsi sa santé, celle de nos proches et celle des autres êtres vivants. 

Contribuer au monde de demain

Nous avons abordé l’économie, l’éthique et l’écologie; d’une certaine, manière consommer local est un acte politique. S’engager à une consommation plus responsable, favoriser les emplois d’artisans et producteurs locaux, diminuer les impacts négatifs pour l’environnement… Concrètement, il s’agit de préférer faire partie de la solution plutôt que du problème.

Au Magasin recense les commerces de proximité de votre région et soutient les initiatives locales. Vous possédez une enseigne et souhaitez être mis en avant dans notre annuaire ? Contactez-nous dès aujourd’hui !

 

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Le don des invendus alimentaires bientôt obligatoire ?

Le don des invendus alimentaires bientôt obligatoire ?

Une proposition de loi visant à obliger les grandes surfaces à donner leurs surplus et invendus alimentaires, vient d'être déposée à l'Assemblée nationale. Elle concernerait, en particulier, les supermarchés de plus de 1 000 mètres carrés.

  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
La Popote Ambulante d'Intermarché

La Popote Ambulante d'Intermarché

Depuis le 15 novembre et pour encore trois bonnes semaines, une camionnette orange sillonne les rues de Paris et de sa proche banlieue : c'est la Popote Ambulante d'Intermarché, le tout premier Food Truck du Producteur-Commerçant.

  • Alimentation/Boisson
  • Made in France
Les sacs plastiques et la vaisselle jetable bientôt interdits

Les sacs plastiques et la vaisselle jetable bientôt interdits

Incluse dans la loi de transition énergétique, l'interdiction de distribution de vaisselle jetable et de sacs en plastique prendra effet entre 2016 et 2020. En parallèle, des solutions biodégradables et recyclables devraient être mises en place.

  • Écoresponsables
  • Tendances Commerciales
UE : vers l'adoption d'un chargeur universel pour téléphones et tablettes

UE : vers l'adoption d'un chargeur universel pour téléphones et tablettes

L'une des commissions du Parlement européen vient de voter un amendement visant à uniformiser les chargeurs de téléphones. Le chargeur universel, évoqué dans des accords de 2009, sera inclus dans le projet de loi sur les équipements hertziens.

  • Téléphonie
  • Tendances Commerciales
Dix bonnes raisons d’acheter local