Hamac gonflable, le produit tendance de l'été

Hamac gonflable, le produit tendance de l'été


Article publié le vendredi 22 juillet 2016

High-Tech Sports & Loisirs Tendances Commerciales

C’est l’accessoire incontournable de l’été ! Sur les plages, dans les parcs, en camping, dans les festivals, à la montagne comme à la mer, on l’aperçoit partout, sous toutes les couleurs. Ses atouts : confortable, cool et pratique.

Pas besoin de s’époumoner ni de sortir une pompe, cette nouvelle génération de matelas gonflables, à mi-chemin entre le hamac et le pouf, se gonfle d’un seul geste, en quelques secondes chrono. 

Une envie de se détendre au parc, de piquer un somme entre deux réunions, de s’allonger pour regarder un concert en plein air ou de bronzer grassement sur la plage ? Ces sofas autogonflants vous offrent un confort instantané, où que vous soyez. Ils se dégonflent tout aussi rapidement qu’ils se gonflent et se replient dans un petit sac facile à transporter partout avec vous.

Cet ingénieux système, on le doit à Marijen Oomen, un designer hollandais qui s’est associé à la marque spécialiste des poufs d'extérieur Fatboy, pour développer sa gamme de hamacs gonflables baptisés Lamzac the original (anciennement Lamzac Hangout, traduit littéralement par “sac paresseux” en français).

Autogonflant, nomade et résistant

En plus d’être pratique, le hamac Lamzac est également léger et solide, ce qui fait de lui un matelas prêt à l’emploi et tout terrain. Fabriqué à partir d’un tissu semblable à la toile d’un parachute, associant fibres de nylon et polyéthylène, il s’utilise sans risque de crevaison sur n’importe quelle surface, sur terre ou dans l’eau. 

Après la tente 2 secondes, voilà le hamac gonflable 2 secondes 

  • Pour le gonfler, la technique consiste à capturer l’air à l’intérieur de la toile ouverte puis à la refermer en roulant l’extrémité jusqu’à ce que le matelas prenne sa forme. 
  • Pour le ranger, il suffit de réouvrir la toile pour laisser l’air s’échapper puis le replier par le côté opposé.

Attention aux copies de mauvaise qualité

Devant l’incroyable succès du produit dès l’arrivée des beaux jours, certaines sociétés ont voulu aussi tenté leur chance et prendre leur part du gâteau. Désormais, dans les magasins et sur les sites d’e-commerce, plusieurs marques se font concurrence. Elles ont également profité d’une récente rupture de stock de Lamzac, qui n’avait pas anticipé l’explosion de ses ventes. 
Mais pour des tarifs variant de 30 à 50 euros, quand le Lamzac original affiche un prix à 75 euros, on s’attend évidement à trouver des imitations dont la qualité de fabrication laisse à désirer.

Deux concurrents, LayBag et Kaisr ont tout de même réussi à s’imposer avec des hamacs d’une gamme équivalente, disponibles en de multiples coloris, et proposant même quelques petit plus qui peuvent faire la différence. On trouve ainsi des matelas qui intègrent des poches, un porte bouteille, un décapsuleur, une fixation pour parasol ou encore un système d’éclairage. Qui dit mieux ?

Crédit photos : fatboy.com, Lamzac the original Facebook

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Bureau Vallée rachète les anciens cartables et calculatrices

Article publié le 06/08/2014

Bureau Vallée rachète les anciens cartables et calculatrices

En association avec Le Relais, Bureau Vallée reprend les anciens cartables et calculatrices scientifiques contre de l'argent ou des bons d'achat. L'enseigne propose aussi de préparer la liste de fournitures de rentrée récupérable en 2 heures.

  • Sports & Loisirs
  • Circuits alternatifs
Entre 100 et 300 euros de plus par mois pour consommer français

Article publié le 21/08/2013

Entre 100 et 300 euros de plus par mois pour consommer français

L’étude «(Not) Made in France» publiée par le Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) se penche sur le surcoût pour un ménage souhaitant consommer exclusivement des articles produits en France.

  • Tendances Commerciales
Cultiver de vrais légumes en ligne avec MonPotager.com

Article publié le 02/12/2014

Cultiver de vrais légumes en ligne avec MonPotager.com

Avec son site MonPotager.com, Thierry Desforges fait se rencontrer les jeux vidéo de gestion de ferme et la vie réelle. Si l'internaute voit pousser ses légumes virtuellement, d'autres sont réellement cultivés en parallèle, avant de lui être livrés.

  • High-Tech
  • Insolite
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
90 % des liquides pour les e-cigarettes jugés non conformes

Article publié le 09/10/2015

90 % des liquides pour les e-cigarettes jugés non conformes

La DGCCRF a examiné de plus près le marché français des cigarettes électroniques. Selon son enquête, la quasi-totalité des e-liquides et des chargeurs seraient non-conformes à la réglementation, certains présentant même un danger pour l'utilisateur.

  • High-Tech
  • Santé
Hamac gonflable, le produit tendance de l'été