Hamac gonflable, le produit tendance de l'été


Article publié le vendredi 22 juillet 2016


C’est l’accessoire incontournable de l’été ! Sur les plages, dans les parcs, en camping, dans les festivals, à la montagne comme à la mer, on l’aperçoit partout, sous toutes les couleurs. Ses atouts : confortable, cool et pratique.

Pas besoin de s’époumoner ni de sortir une pompe, cette nouvelle génération de matelas gonflables, à mi-chemin entre le hamac et le pouf, se gonfle d’un seul geste, en quelques secondes chrono. 

Une envie de se détendre au parc, de piquer un somme entre deux réunions, de s’allonger pour regarder un concert en plein air ou de bronzer grassement sur la plage ? Ces sofas autogonflants vous offrent un confort instantané, où que vous soyez. Ils se dégonflent tout aussi rapidement qu’ils se gonflent et se replient dans un petit sac facile à transporter partout avec vous.

Cet ingénieux système, on le doit à Marijen Oomen, un designer hollandais qui s’est associé à la marque spécialiste des poufs d'extérieur Fatboy, pour développer sa gamme de hamacs gonflables baptisés Lamzac the original (anciennement Lamzac Hangout, traduit littéralement par “sac paresseux” en français).

Autogonflant, nomade et résistant

En plus d’être pratique, le hamac Lamzac est également léger et solide, ce qui fait de lui un matelas prêt à l’emploi et tout terrain. Fabriqué à partir d’un tissu semblable à la toile d’un parachute, associant fibres de nylon et polyéthylène, il s’utilise sans risque de crevaison sur n’importe quelle surface, sur terre ou dans l’eau. 

Après la tente 2 secondes, voilà le hamac gonflable 2 secondes 

  • Pour le gonfler, la technique consiste à capturer l’air à l’intérieur de la toile ouverte puis à la refermer en roulant l’extrémité jusqu’à ce que le matelas prenne sa forme. 
  • Pour le ranger, il suffit de réouvrir la toile pour laisser l’air s’échapper puis le replier par le côté opposé.

Attention aux copies de mauvaise qualité

Devant l’incroyable succès du produit dès l’arrivée des beaux jours, certaines sociétés ont voulu aussi tenté leur chance et prendre leur part du gâteau. Désormais, dans les magasins et sur les sites d’e-commerce, plusieurs marques se font concurrence. Elles ont également profité d’une récente rupture de stock de Lamzac, qui n’avait pas anticipé l’explosion de ses ventes. 
Mais pour des tarifs variant de 30 à 50 euros, quand le Lamzac original affiche un prix à 75 euros, on s’attend évidement à trouver des imitations dont la qualité de fabrication laisse à désirer.

Deux concurrents, LayBag et Kaisr ont tout de même réussi à s’imposer avec des hamacs d’une gamme équivalente, disponibles en de multiples coloris, et proposant même quelques petit plus qui peuvent faire la différence. On trouve ainsi des matelas qui intègrent des poches, un porte bouteille, un décapsuleur, une fixation pour parasol ou encore un système d’éclairage. Qui dit mieux ?

Crédit photos : fatboy.com, Lamzac the original Facebook

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Malboro se lance sur le marché de la cigarette électronique

Article publié le 14/05/2013

Malboro se lance sur le marché de la cigarette électronique

L’e-cigarette séduit de plus en plus de fumeurs, aussi bien pour le domaine de la santé que pour l’aspect financier. Bien que le nombre d’adeptes du concept est encore trop faible, le géant du tabac Altria se lance dans la course à l’électronique.

  • Santé
  • Tendances Commerciales
Cartes bancaires sans contact : payer sans composer de code secret

Article publié le 12/08/2013

Cartes bancaires sans contact : payer sans composer de code secret

La nouvelle génération de cartes bancaires s’est équipée de la technologie RFID. Aussi, les cartes de paiement dites sans contact permettent de régler de petits achats sans composer de code secret, mais pas sans risque pour le client.

  • High-Tech
  • Tendances Commerciales
Leroy Merlin loue des outils gratuitement avec « Comm'1outil »

Article publié le 23/09/2014

Leroy Merlin loue des outils gratuitement avec « Comm'1outil »

En test dans trois magasins Leroy Merlin de l'Hexagone, le service « Comm'1 outil » permet aux clients d'emprunter gratuitement divers outils (perceuse, scie circulaire, ponceuse, coupe carreaux...), pour une durée de 48 heures.

  • Concepts de magasins
  • Sports & Loisirs
  • Déco / Maison
Une caméra auto-nettoyante installée sur la nouvelle Nissan Note

Article publié le 14/06/2013

Une caméra auto-nettoyante installée sur la nouvelle Nissan Note

Pour contrôler les angles morts ou surveiller les environs lors d’un dépassement ou d’un stationnement, la nouvelle Nissan Note est équipée d’une caméra auto-nettoyante. L’outil de sécurité de la voiture reste donc propre et opérationnel.

  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
Hamac gonflable, le produit tendance de l'été