Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé

Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé


Article publié le jeudi 20 juin 2013

Santé Alimentation/Boisson

Les conditions d’élevage du saumon en Norvège, font déjà polémique depuis quelques années. Entre l’impact sur la santé des jeunes consommateurs et celui sur l’environnement, le gouvernement ne peut plus se mettre des oeillères.

Les exportations de la Norvège se chiffrent à plus de 2,36 millions de tonnes par an, représentant 7 milliards d’euros. Après la pression médiatique portée sur les élevages de saumon en Norvège, le gouvernement vient de plier et recommande aux consommateurs de ne pas en manger plus de deux fois par semaine. Il y a encore peu de temps, le ministère norvégien de la santé lançait une campagne préconisant de consommer des poissons gras (saumon, truite, hareng) au moins 3 fois par semaine, pour leurs vertus sur la mémoire, le coeur ou la lutte contre le cancer, grâce à leurs oméga 3. 

Pourtant, des études sont menées depuis quelques années sur les conditions d’élevage du saumon en Norvège, et les possibles retombées sur le corps humain et l’environnement. Depuis 2006, la Russie et les Etats-Unis ont stoppé leurs importations, jugeant trop dangereux ces poissons à la teneur bien trop élevée en PCB, en plomb et en cadmium.

Des retombées néfastes pour la santé humaine

«La présence de polluants tels que les dioxines et le PCB dans le saumon génère un risque de cancer, qui, pour les jeunes personnes, dépasse les bénéfices attendus du saumon sur la santé» explique Claudette Béthune, ancien membre de l’organisme norvégien de sécurité alimentaire (Nifes). 

«Les polluants retrouvés dans le saumon d’élevage ont une mauvaise influence sur le développement du cerveau, et sont associés à l’autisme, à l’hyperactivité et à la baisse de QI. On sait qu’ils peuvent avoir un effet négatif sur les défenses immunitaires, le système hormonal et le métabolisme. Ils se transmettent aussi par l’allaitement.» précise le Dr Bjorke Monsen, membre du laboratoire indépendant de Bergen.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Des composés toxiques et allergisants dans les produits pour bébés

Article publié le 18/02/2016

Des composés toxiques et allergisants dans les produits pour bébés

L'ONG WECF dénonce la présence de composés chimiques toxiques et allergisants dans 229 produits d'hygiène destinés aux enfants de moins de 3 ans. Tout comme l'ASNM depuis 2009, elle demande la suppression et une réglementation stricte de ces substances.

  • Santé
  • Info
Étiquetage nutritionnel : Carrefour critiqué par les médecins

Article publié le 24/10/2014

Étiquetage nutritionnel : Carrefour critiqué par les médecins

Dans une tribune écrite par 85 médecins et nutritionnels, Carrefour est critiqué vis-à-vis de son nouvel étiquetage nutritionnel, « aquellefrequence ». Celui-ci ne correspondrait en rien au système unique et simplifié, prévu par la loi de santé publique.

  • Santé
  • Alimentation/Boisson
Biocoop et Jean Bouteille : du vrac pour les produits liquides

Article publié le 01/04/2014

Biocoop et Jean Bouteille : du vrac pour les produits liquides

Le réseau Biocoop teste le premier système de vrac liquide et de consigne de contenants, en partenariat avec la société Jean Bouteille. Ainsi, il sera bientôt possible d'acheter du vin, de l'huile ou du soda selon ses besoins, et en réduisant les déchets.

  • Concepts de magasins
  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
Carlsberg mettra bientôt sa bière en bouteilles 100% biodégradables

Article publié le 20/02/2015

Carlsberg mettra bientôt sa bière en bouteilles 100% biodégradables

Travaillant sur ce projet depuis 3 ans, la marque de bière danoise Carlsberg a récemment présenté ses futures bouteilles et capsules. Fabriquées à partir de fibres de bois durables, les Green Fiber Bottles devraient être 100% biodégradables.

  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé