«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché

«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché


Sports & Loisirs

La justice a fini par rejeter aujourd’hui, les demandes de Rachida Dati concernant la publication de la bande-dessinée satirique «Rachida, aux noms des pères». Verdict. Elle sera disponible en librairie dès le 25 avril prochain.

La recherche du mystérieux père caricaturé

Après «Le pouvoir de convaincre» sorti il y a un an, Bernard Swysen et Marco Paulo, deux dessinateurs et auteurs belges, récidivent dans la bande-dessinée satirique. Ils se sont attaqués à la politique de Sarkosy avant de passer son ancienne garde des seaux à la guillotine graphique, accompagné de leur nouvel acolyte, Yves Derai (journaliste et ancien directeur de la rédaction de BFM).
Les 48 pages de «Rachida, aux nom des pères» relatent, avec un ton critique et acerbe, la recherche médiatique du père de la petite Zohra. « Nous n’avons pas voulu être méchants. Tout ce qui est présenté dans ce livre est connu et vrai. C’est du vitriol, mais du vitriol gentil », expliquait Bernard Swysen dans le journal belge Sud Info.

Pourtant l’humour n’est visiblement pas au goût de Rachida Dati qui les a attaqué pour atteinte à sa vie privée et celle de sa fille. Elle souhaitait l’interdiction de parution ou à défaut, la mise en place d’un bandeau sur l’ouvrage stipulant qu’il porte atteinte à sa vie privée et celle de Zohra. Toutes ses demandes ont été refusées par le juge des référés de Versailles, au motif que la BD «ne dépasse pas les lois de la satire politique». De plus, selon le juge, la vie privée de la petite fille et de sa mère ne peuvent être atteintes «alors que la médiatisation par Madame Dati de la parentalité de sa fille a accompagné sa vie politique depuis quatre ans».

A retrouver jeudi en librairie

Edité aux éditions 12 Bis, la bande-dessinée devrait connaître un plus grand succès que son prédécesseur, profitant de la couverture médiatique que lui a servi l’ancienne ministre. «Nicolas Sarkozy avait été plus intelligent. Il s’était gardé de critiquer la bande dessinée que nous lui avions consacré», conclut Bernard Swysen.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Rio 2016 : les Nike 3D de l’athlète Shelly-Ann Fraser-Pryce

Rio 2016 : les Nike 3D de l’athlète Shelly-Ann Fraser-Pryce

Les JO de 2016 débutent ce soir à Rio. Parmi les centaines d’athlètes équipés par Nike, la sprinteuse Shelly-Ann Fraser-Pryce portera des baskets spécialement conçues pour elle, et imprimées en 3D.

  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
Club Med ouvre son concept d'appartement-boutique à Nice

Club Med ouvre son concept d'appartement-boutique à Nice

Le concept d’appartement-boutique du Club Med connait un succès retentissant. Le tour opérateur propose ainsi des endroits exceptionnels et luxueux pour accueillir ses clients.

  • Sports & Loisirs
  • Alimentation/Boisson
Les salles de sport Basic Fit arrivent à Cherbourg

Les salles de sport Basic Fit arrivent à Cherbourg

Voici les détails à propos de l’arrivée de l’enseigne néerlandaise Basic Fit à Cherbourg-en-Cotentin, une enseigne à l'esprit jeune et dynamique, qui connaît une croissance rapide.

  • Sports & Loisirs
Lady City : le club de sport low-cost réservé aux femmes

Lady City : le club de sport low-cost réservé aux femmes

Après le succès de son concept Lady Moving dédié exclusivement aux femmes, le groupe Moving lance une version low-cost. Lady City est basée sur un abonnement mensuel avec des cours personnalisé à la carte et du video training .

  • Concepts de magasins
  • Sports & Loisirs
«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché