«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché

«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché


Article publié le mercredi 24 avril 2013

Sports & Loisirs

La justice a fini par rejeter aujourd’hui, les demandes de Rachida Dati concernant la publication de la bande-dessinée satirique «Rachida, aux noms des pères». Verdict. Elle sera disponible en librairie dès le 25 avril prochain.

La recherche du mystérieux père caricaturé

Après «Le pouvoir de convaincre» sorti il y a un an, Bernard Swysen et Marco Paulo, deux dessinateurs et auteurs belges, récidivent dans la bande-dessinée satirique. Ils se sont attaqués à la politique de Sarkosy avant de passer son ancienne garde des seaux à la guillotine graphique, accompagné de leur nouvel acolyte, Yves Derai (journaliste et ancien directeur de la rédaction de BFM).
Les 48 pages de «Rachida, aux nom des pères» relatent, avec un ton critique et acerbe, la recherche médiatique du père de la petite Zohra. « Nous n’avons pas voulu être méchants. Tout ce qui est présenté dans ce livre est connu et vrai. C’est du vitriol, mais du vitriol gentil », expliquait Bernard Swysen dans le journal belge Sud Info.

Pourtant l’humour n’est visiblement pas au goût de Rachida Dati qui les a attaqué pour atteinte à sa vie privée et celle de sa fille. Elle souhaitait l’interdiction de parution ou à défaut, la mise en place d’un bandeau sur l’ouvrage stipulant qu’il porte atteinte à sa vie privée et celle de Zohra. Toutes ses demandes ont été refusées par le juge des référés de Versailles, au motif que la BD «ne dépasse pas les lois de la satire politique». De plus, selon le juge, la vie privée de la petite fille et de sa mère ne peuvent être atteintes «alors que la médiatisation par Madame Dati de la parentalité de sa fille a accompagné sa vie politique depuis quatre ans».

A retrouver jeudi en librairie

Edité aux éditions 12 Bis, la bande-dessinée devrait connaître un plus grand succès que son prédécesseur, profitant de la couverture médiatique que lui a servi l’ancienne ministre. «Nicolas Sarkozy avait été plus intelligent. Il s’était gardé de critiquer la bande dessinée que nous lui avions consacré», conclut Bernard Swysen.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Bureau Vallée rachète les anciens cartables et calculatrices

Article publié le 06/08/2014

Bureau Vallée rachète les anciens cartables et calculatrices

En association avec Le Relais, Bureau Vallée reprend les anciens cartables et calculatrices scientifiques contre de l'argent ou des bons d'achat. L'enseigne propose aussi de préparer la liste de fournitures de rentrée récupérable en 2 heures.

  • Sports & Loisirs
  • Circuits alternatifs
A Foix, venez découvrir la première boutique de location de vélos électriques

Article publié le 26/06/2019

A Foix, venez découvrir la première boutique de location de vélos électriques

Depuis quelques semaines, la première boutique de location de vélos électriques est ouverte dans la superbe ville de Foix. La boutique s'adresse notamment à tous les amateurs et inconditionnels de randonnée à vélo.

  • Sports & Loisirs
La FNAC et Virgin en pleine reconstruction

Article publié le 04/07/2012

La FNAC et Virgin en pleine reconstruction

Conséquence de la crise économique et de la concurrence des plateformes e-commerce, les deux enseignes de produits culturels et multimédia doivent aujourd'hui revoir leurs stratégies.

  • Sports & Loisirs
  • Tendances Commerciales
Envie de rétro ? Le 12ème Salon du Vintage se prépare

Article publié le 24/05/2013

Envie de rétro ? Le 12ème Salon du Vintage se prépare

La 12ème édition du Salon du Vintage se tiendra au Garage Turennes à Paris, en juin prochain. Cette édition consacrée à la mode, au mobilier et aux accessoires des années 50 à 90, réservera quelques surprises supplémentaires aux visiteurs.

  • Sports & Loisirs
  • Tendances Commerciales
«Rachida, Aux noms des pères», la justice a tranché