S-Money, une application qui fonctionne comme un portefeuille

S-Money, une application qui fonctionne comme un portefeuille


Article publié le mardi 10 juillet 2012

High-Tech Services

A l'initiative de BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne), S-Money n'est ni plus ni moins qu'un portefeuille mobile. Son fonctionnement est relativement simple. L'utilisateur doit télécharger l'application (disponible pour iOS et Android, et bientôt p
A l'initiative de BPCE (Banque Populaire et Caisse d'Epargne), S-Money n'est ni plus ni moins qu'un portefeuille mobile. Son fonctionnement est relativement simple. L'utilisateur doit télécharger l'application (disponible pour iOS et Android, et bientôt pour Windows Phone) puis créditer son compte S-Money à partir de son compte bancaire. Il peut dès lors régler des achats dans des  magasins de proximité et des sites e-commerce (partenaires S-Money uniquement). Mais ce n'est pas tout, il sera en effet possible d'effectuer des transactions entre particuliers (les deux devant néanmoins disposer de l'application).
 
L'application se démarque cependant de la concurrence (Kwixo notamment) par le caractère instantané des transactions effectuées. Ainsi il est possible d'effectuer un transfert de fond et d'utiliser la somme transférée dans la foulée. L'application est en outre sécurisée par un code à 6 chiffres que les utilisateurs doivent saisir pour accéder à l'application ainsi que pour confirmer des transactions. De plus le compte ne peut être débiteur et les transactions sont limitées à un montant de 1500 € pour les opérations avec des professionnels, et à 500 € pour les opérations entre particuliers.
 
S-Money proposera, en outre, un relais d'informations entre les commerçants et les particuliers. Sous réserve d'acceptation de ces derniers, les professionnels pourront envoyer des notifications  afin de signaler leur présence dans un endroit, distribuer des coupons de réduction ou encore informer les particuliers sur les horaires d'ouverture du magasin.
 
L'application sera disponible pour les particuliers sans distinction d'appartenance à une banque précise et le service sera gratuit pour eux. En effet, les commerçants partenaires devront s'acquitter d'une commission dont le taux est encore inconnu sur chaque transaction. Il semblerait néanmoins que ce taux soit dégressif en fonction du nombre de transactions effectuées. 
 
La plateforme, dont l'investissement technique a été d'environ 3 millions d'€ sera lancée en exclusivité dans quatre villes (Toulouse, Rennes, Nantes et Bordeaux) avant un déploiement national prévu pour le début de l'année 2013.
Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Retrouver ses objets n’importe où avec le capteur Tile et son application

Article publié le 10/07/2013

Retrouver ses objets n’importe où avec le capteur Tile et son application

Qui n’a jamais cherché désespérément ses clés ou son portefeuille dans toute la maison, en maudissant leur discrétion ? Pour tous les autres, Tile est un carré qui se fixe à n’importe quel objet et envoie un signal pour être détecté.

  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
Ikea : des bornes de recharge gratuite pour les voitures électriques et les Autolib’

Article publié le 03/07/2013

Ikea : des bornes de recharge gratuite pour les voitures électriques et les Autolib’

Pour rendre plus accessible ses magasins situés généralement en périphérie des villes, Ikea y a installé des bornes de recharge électrique. En trente minutes, les clients peuvent recharger gratuitement leur voiture électrique ou un véhicule Autolib’.

  • Services
La Poste étend son service d'impression 3D

Article publié le 13/01/2015

La Poste étend son service d'impression 3D

En test depuis fin 2013 dans 3 bureaux franciliens, les espaces 3D de La Poste devraient se multiplier en France. Ils permettent aux clients de réaliser des objets imprimés en 3D, dans un panel de matière (plastique, résine, céramique...).

  • High-Tech
  • Services
Hapifork, la fourchette intelligente financée par Kickstarter

Article publié le 06/05/2013

Hapifork, la fourchette intelligente financée par Kickstarter

Pour surveiller sa santé, il faut commencer par bien manger. Mais au-delà de ce que contient l‘assiette, il est prouvé que manger lentement est bon pour le corps. Aussi, la fourchette vibrante Hapifork aide à reprendre de bonnes habitudes alimentaires.

  • High-Tech
  • Santé
  • Alimentation/Boisson
S-Money, une application qui fonctionne comme un portefeuille
Enseignes en relation avec l'article
Monoprix
  • 370 magasins Monoprix indexés
  • 164 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Monoprix
Banque Populaire
  • 3152 magasins Banque Populaire indexés
  • 12 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Banque Populaire
Caisse d'Épargne
  • 4046 magasins Caisse d'Épargne indexés
  • 94 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Caisse d'Épargne