Du houmous pour rassembler Juifs et Arabes à la même table

Article publié le 23/10/2015 - Insolite - Alimentation/Boisson - Concepts de magasins

Depuis quelques jours, un restaurateur israélien offre une réduction de 50 % sur le houmous si Juifs et Arabes s’attablent ensemble pour le déguster. Une initiative pacifique dans un contexte de hautes tensions entre Israéliens et Palestiniens.

Dans la petite ville israélienne de Kfar Vitkin, au nord de Tel-Aviv, un restaurateur s'est mis en tête de rassembler Juifs et Arabes autour d'un plat commun aux deux cultures : le houmous. Alors que les tensions ne cessent de grandir entre Palestiniens et Israéliens, Kobi Tzafrir s'est lancé dans une réponse pacifiste à ces conflits : la cuisine. Offrant une réduction de 50 % sur les plats de houmous dégustés par des personnes de différentes communautés, il espère ainsi rouvrir le dialogue. Traduit par le site i100 de The Independant, le message du gérant sur la page Facebook du Humus Bar est simple.

 

?????? ??????? ?????? ???????? ????? ??? ?????! ??? ??? ?? ??????... ????? ?? ??? ???! ?????? ???? ????? ??????!...

Posté par ‎????? ?? - Humus Bar‎ sur lundi 12 octobre 2015

 

" Peur des Arabes ? Peur des Juifs ? Chez nous, il n'y a pas d'Arabes, mais pas de Juifs non plus. Chez nous, il y a des hommes ! Et un véritable et excellent houmous arabe. Et d'excellents et délicieux falafels juifs avec service à volonté sur tous les houmous, que vous soyez Arabes, Juifs, Chrétiens ou Indiens. Offre spéciale : 50 % de réduction sur le houmous pour les tables où Juifs et Arabes sont assis ensemble. "

Face au succès de son opération très spéciale, le Humus Bar a pris la décision de la prolonger at vitam æternam. Comme d'autres, Kobi Tzafrir espère que le houmous adoucira les mœurs et il n'est pas le seul. Reprenant ce concept, Humus for Peace a ainsi vu le jour, invitant tous les restaurants du monde ayant ce plat sur leur carte à le passer à moitié prix pour les clients musulmans et juifs assis à la même table. Comme le rappelle le Huffington Post, ce plat est souvent repris pour symboliser la paix entre Palestiniens et Israéliens. En 2012, le réalisateur Trevor Graham intitulait d'ailleurs son documentaire sur le conflit israélo-palestinien : « Make Hummus Not War ». Un slogan repris sur les murs de séparation entre les deux pays. 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2017-05-23 09:23:42
Qu'est-ce que ce concept de boutique test prévu dans la ville de Flers ?
La commune de Flers, Flers agglo et la Chambre du commerce Ouest Normandie ont décidé de lancer un projet pour le moins original intitulé "Ma boutique test".
2017-05-17 10:55:23
L'Eau Vive, du petit magasin bio aux 50 points de vente
L’Eau Vive est une enseigne spécialisée dans les produits biologiques dont le premier magasin a ouvert en 1979. Presque 40 ans plus tard, son réseau est composé de plus de 50 points de vente disséminés dans toute la France.
2017-05-15 11:50:45
Spartoo accroît son chiffre d’affaires e-commerce grâce à ses boutiques
L’économie vit une époque où tous les commerçants se tournent vers la vente en ligne. Mais voici un cas rare ; l’exemple d’un pure Player, spécialiste du e-commerce qui se démarque et choisit de faire chemin inverse, en misant sur l’ouverture de magasins.
2017-05-12 13:56:43
Garçons Français mise de plus en plus sur de la vente en boutique
La belle histoire de Garçons Français se situe à contre-pied de la tendance actuelle, et incarne pourtant un destin propre à de nouvelles jeunes marques : passer de la vente en ligne exclusive à une présence physique de plus en plus importante.