Du houmous pour rassembler Juifs et Arabes à la même table

Article publié le 23/10/2015 - Insolite - Alimentation/Boisson - Concepts de magasins

Depuis quelques jours, un restaurateur israélien offre une réduction de 50 % sur le houmous si Juifs et Arabes s’attablent ensemble pour le déguster. Une initiative pacifique dans un contexte de hautes tensions entre Israéliens et Palestiniens.

Dans la petite ville israélienne de Kfar Vitkin, au nord de Tel-Aviv, un restaurateur s'est mis en tête de rassembler Juifs et Arabes autour d'un plat commun aux deux cultures : le houmous. Alors que les tensions ne cessent de grandir entre Palestiniens et Israéliens, Kobi Tzafrir s'est lancé dans une réponse pacifiste à ces conflits : la cuisine. Offrant une réduction de 50 % sur les plats de houmous dégustés par des personnes de différentes communautés, il espère ainsi rouvrir le dialogue. Traduit par le site i100 de The Independant, le message du gérant sur la page Facebook du Humus Bar est simple.

 

?????? ??????? ?????? ???????? ????? ??? ?????! ??? ??? ?? ??????... ????? ?? ??? ???! ?????? ???? ????? ??????!...

Posté par ‎????? ?? - Humus Bar‎ sur lundi 12 octobre 2015

 

" Peur des Arabes ? Peur des Juifs ? Chez nous, il n'y a pas d'Arabes, mais pas de Juifs non plus. Chez nous, il y a des hommes ! Et un véritable et excellent houmous arabe. Et d'excellents et délicieux falafels juifs avec service à volonté sur tous les houmous, que vous soyez Arabes, Juifs, Chrétiens ou Indiens. Offre spéciale : 50 % de réduction sur le houmous pour les tables où Juifs et Arabes sont assis ensemble. "

Face au succès de son opération très spéciale, le Humus Bar a pris la décision de la prolonger at vitam æternam. Comme d'autres, Kobi Tzafrir espère que le houmous adoucira les mœurs et il n'est pas le seul. Reprenant ce concept, Humus for Peace a ainsi vu le jour, invitant tous les restaurants du monde ayant ce plat sur leur carte à le passer à moitié prix pour les clients musulmans et juifs assis à la même table. Comme le rappelle le Huffington Post, ce plat est souvent repris pour symboliser la paix entre Palestiniens et Israéliens. En 2012, le réalisateur Trevor Graham intitulait d'ailleurs son documentaire sur le conflit israélo-palestinien : « Make Hummus Not War ». Un slogan repris sur les murs de séparation entre les deux pays. 

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-11-30 11:27:51
naturéO ouvre aujourd'hui son 30ème magasin
Cette chaîne de supermarchés bio originale n'a pas 10 ans et pourtant, elle dépose tranquillement ses points de vente les uns après les autres. En ce mercredi 30 novembre, naturéO inaugure son 30ème magasin à Chanteloup-en-Brie, en Seine-et-Marne.
2016-11-28 11:34:23
La Popote Ambulante d'Intermarché
Depuis le 15 novembre et pour encore trois bonnes semaines, une camionnette orange sillonne les rues de Paris et de sa proche banlieue : c'est la Popote Ambulante d'Intermarché, le tout premier Food Truck du Producteur-Commerçant.
2016-11-24 15:46:37
QuiToque livre des panier-recettes à domicile
Des produits frais et tous les ingrédients nécessaires pour cuisiner des plats équilibrés pour deux ou toute la famille, livrés à domicile chaque semaine. C’est ce que vous propose l’application QuiToque, qui fonctionne partout en France.
2016-11-23 12:14:04
BonApp, le mouvement anti-gaspi Canadien
Au cours de ses études en développement durable à l'HEC de Montréal, Geneviève Rousseau prend brutalement conscience de l'étendue du gaspillage alimentaire et de ses conséquences. Cette révélation est le point de départ de BonApp, sa start-up anti-gaspi.