Étiquetage alimentaire plus strict pour les plats préparés

Article publié le 02/09/2016 - Alimentation/Boisson

À partir du 1er janvier 2017, les marques du secteur agroalimentaire auront l’obligation de notifier sur les emballages des produits transformés, l'origine des viandes et du lait utilisés comme ingrédients. Une première en Europe.

L’information a été institutionnalisée par le Décret n° 2016-1137 du 19 août 2016 paru dans le Journal officiel Légifrance. Le texte impose au 1er janvier 2017 que soit indiquée sur les étiquettes des denrées alimentaires préemballées, “l'origine du lait ainsi que du lait et des viandes utilisées en tant qu’ingrédients”. 

Le texte prévoit une phase test de deux ans, jusqu'au 31 décembre 2018, au terme de laquelle un rapport d'évaluation sera établi puis étudié par la Commission européenne. Si elle s’avère concluante, la mesure serait alors définitivement adoptée.

Une volonté des consommateurs et des agriculteurs

Ce dispositif a été mis en place face aux demandes pressantes des associations de consommateurs, pour plus de transparence sur l’origine des produits alimentaires. Ces revendications avaient débutées en 2013, à la suite du scandale de la viande de cheval dans les raviolis.

C’est aussi une bonne nouvelle pour les agriculteurs, qui souhaitent par cette réglementation, valoriser les produits préparés à base de viande et de lait issus de productions françaises, et encourager les Français à décrypter les emballages pour consommer local et développer les filières agricoles du pays.

L'obligation s'applique à partir d'un seuil

Le décret précise que la réglementation s’applique pour les plats contenant un certaine proportion de viande, et les produits laitiers contenant une certaine proportion de lait. Le seuil, représenté par un pourcentage de l’ingrédient par rapport au poids total de la préparation, est fixé à 50%.

Article rédigé par Emilie Vourch
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2017-01-18 15:07:02
Les eaux No & More en exclusivité chez Monoprix
Monoprix va intégrer à son rayon boissons, trois références d’eaux de source aromatisées de la marque anglaise No&More. La bonne nouvelle, c’est qu’elles sont naturelles, sans sucre, sans colorant et sans conservateur.
2017-01-12 15:22:17
10-Vins, la machine "Nespresso" dédiée au vin
Inspirée des machines automatiques à capsules de café, la 10-Vins distribue du vin au verre dans des conditions de température et d'oxygénation optimales. Le concept a séduit les hôteliers de luxe lors du CES 2017.
2017-01-05 11:44:20
L'idée farfelue de la semaine : une bière pour la douche
Et pourquoi pas, puisque ces messieurs sont apparemment nombreux à apprécier une bière tout en prenant leur douche. Autant faire les choses comme il faut : des Suédois viennent de lancer Shower Beer, une bière spécialement conçue pour cet usage.
2017-01-04 11:31:34
Algama : le considérable potentiel alimentaire des microalgues
La population de la planète augmente et, avec elle, les besoins en alimentation. A l'inverse, les ressources de la Terre s'amenuisent. Sans parler de la dégradation de l'environnement. La start-up Algama voit pourtant notre salut dans les microalgues.