Quand Courrèges rencontre La Redoute

Article publié le 23/05/2013 - Mode

La Redoute vient de signer un nouveau partenariat dans le monde de la mode, avec la maison de couture parisienne Courrèges. Pour la collection automne/hiver, les deux marques s’associent sous le signe des 60’s.

Après avoir travaillé avec Inès de la Fressage l’année dernière, La Redoute bouscule encore une fois le monde de la mode. La maison de couture Courrèges a créé une collection capsule, que les clientes pourront retrouver sur le catalogue de vente par correspondance et en boutique La Redoute. 

Ces éditions limitées dans la collection automne/hiver, seront placées sous le signe des sixties à prix doux, avec des pièces variant entre 39 et 299 euros

* Illustrations extraites de la page Facebook de La Redoute : https://www.facebook.com/laredoute

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2017-05-19 16:30:09
Primark et la France, une histoire d'amour
Primark est une enseigne irlandaise spécialisée dans la mode low-cost. Possédant environ une dizaine de magasins sur le territoire national, elle emploie aujourd'hui plus de 4000 salariés.
2017-05-15 11:50:45
Spartoo accroît son chiffre d’affaires e-commerce grâce à ses boutiques
L’économie vit une époque où tous les commerçants se tournent vers la vente en ligne. Mais voici un cas rare ; l’exemple d’un pure Player, spécialiste du e-commerce qui se démarque et choisit de faire chemin inverse, en misant sur l’ouverture de magasins.
2017-05-12 13:56:43
Garçons Français mise de plus en plus sur de la vente en boutique
La belle histoire de Garçons Français se situe à contre-pied de la tendance actuelle, et incarne pourtant un destin propre à de nouvelles jeunes marques : passer de la vente en ligne exclusive à une présence physique de plus en plus importante.
2017-05-10 12:04:40
Une fillette écrit à GAP pour demander la fin des rayons séparés
La chaîne de magasins Gap ne l’avait visiblement pas compris, les filles sont des « princes » comme les autres ! Cette erreur de jugement sera bientôt corrigée, grâce à Alice Jacob.