Téfina, le Viagra féminin contre l’anorgasmie en spray nasal

Article publié le 19/07/2013 - Santé

Nombreuses sont les femmes touchées par l’anorgasmie, un trouble sexuel freinant l’atteinte de l’orgasme sans pour autant enlever le plaisir. Aussi, le laboratoire pharmaceutique canadien Trimel a mis au point un spray nasal équivalent au Viagra.

Un spray nasal contre l’anorgasmie

Le laboratoire Trimel Pharmaceuticals est en phase de test final de la Téfina, un nouveau traitement «à utiliser en cas de besoin» contre l’anorgasmie féminine. Appelé également syndrome de Coughlan, ce trouble sexuel empêche de nombreuses femmes d’atteindre l’orgasme (très peu d’homme sont touchés). Cette pathologie liée au désir et à l’impossibilité d’atteindre l’orgasme, n’est pourtant pas toujours associée à la frigidité. En effet, une femme peut prendre du plaisir sans pour autant atteindre le septième ciel. Le réalisateur John Cameron Mitchell en d’ailleurs fait le pilier central de son film Shortbus.

De son côté, l’équipe du laboratoire Trimel travaille sur différents médicaments pour résoudre les troubles sexuelles féminins et masculins. Ainsi, la Téfina est un médicament sous forme de spray nasal, à base de testostérone comme son homologue masculin, le Viagra. L’hormone  s’infiltre par les muqueuses nasales pour rejoindre le sang en une heure, puis continue d’agir pendant environ six heures.

«L’homme et la femme ne sont pas si différents qu’il y paraît. (...) Les mécanismes sur lesquels agissent les hormones sexuelles au niveau du cerveau sont très proches et se situent dans les mêmes zones au niveau de l’hypothalamus et du cerveau émotionnel. Donc il n’est pas étonnant que la même hormone puisse avoir les mêmes effets sur les deux sexes» explique le Dr Jacques Buvat, président de la Société francophone de médecine sexuelle.

Des timbres transdermiques qui voulaient faire mieux que le Viagra

Commercialisé en Europe depuis 1999, le Viagra est un médicament contre les troubles de l’érection et l’hypertension artérielle. Conçues par la firme Pfizer, les pilules bleues lui ont rapporté plus de 2 milliards de dollars en 2012. De quoi faire des envieux dans l’industrie pharmaceutique. 

Aussi, le laboratoire Procter and Gamble a mis au point un timbre transdermique, équivalent à la Téfina. Posé directement sur la peau, le petit patch Intrinsa diffuse de la testostérone dans le corps et agit sur le désir sexuel. Autorisée à la vente en Europe depuis 2007, ce traitement n’a pourtant pas obtenu les résultats financiers escomptés. En ce qui concerne le Téfina, sa mise sur le marché est prévue début 2015.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2017-01-05 16:19:05
FysioPal, le vêtement qui veille à la posture de votre dos
Il y a longtemps, pour garder le dos bien droit, un exercice consistait à marcher avec des livres sur la tête. En 2017, la technologie remplace l'adresse et le sens de l'équilibre : le smart top FysioPal se mettra à vibrer si votre posture est incorrecte.
2017-01-04 11:31:34
Algama : le considérable potentiel alimentaire des microalgues
La population de la planète augmente et, avec elle, les besoins en alimentation. A l'inverse, les ressources de la Terre s'amenuisent. Sans parler de la dégradation de l'environnement. La start-up Algama voit pourtant notre salut dans les microalgues.
2016-12-28 14:23:04
La gueule de bois vue par Ford
En matière de sécurité routière, la fin de l'année est à la fois l'heure des bilans et une occasion supplémentaire de rappeler les mesures de précautions essentielles. Le constructeur automobile Ford y contribue largement, à sa façon.
2016-12-16 17:24:51
Bientôt en libre service, des casques de vélo en papier ?
Diplômée d’une école de design industriel à New York, Isis Shiffer a mis au point un casque de vélo pliable, en papier recyclé et recyclable. Il devrait sortir en 2017 et peut-être se démocratiser dans les stations de vélos en libre-service.