Téfina, le Viagra féminin contre l’anorgasmie en spray nasal

Article publié le 19/07/2013 - Santé

Nombreuses sont les femmes touchées par l’anorgasmie, un trouble sexuel freinant l’atteinte de l’orgasme sans pour autant enlever le plaisir. Aussi, le laboratoire pharmaceutique canadien Trimel a mis au point un spray nasal équivalent au Viagra.

Un spray nasal contre l’anorgasmie

Le laboratoire Trimel Pharmaceuticals est en phase de test final de la Téfina, un nouveau traitement «à utiliser en cas de besoin» contre l’anorgasmie féminine. Appelé également syndrome de Coughlan, ce trouble sexuel empêche de nombreuses femmes d’atteindre l’orgasme (très peu d’homme sont touchés). Cette pathologie liée au désir et à l’impossibilité d’atteindre l’orgasme, n’est pourtant pas toujours associée à la frigidité. En effet, une femme peut prendre du plaisir sans pour autant atteindre le septième ciel. Le réalisateur John Cameron Mitchell en d’ailleurs fait le pilier central de son film Shortbus.

De son côté, l’équipe du laboratoire Trimel travaille sur différents médicaments pour résoudre les troubles sexuelles féminins et masculins. Ainsi, la Téfina est un médicament sous forme de spray nasal, à base de testostérone comme son homologue masculin, le Viagra. L’hormone  s’infiltre par les muqueuses nasales pour rejoindre le sang en une heure, puis continue d’agir pendant environ six heures.

«L’homme et la femme ne sont pas si différents qu’il y paraît. (...) Les mécanismes sur lesquels agissent les hormones sexuelles au niveau du cerveau sont très proches et se situent dans les mêmes zones au niveau de l’hypothalamus et du cerveau émotionnel. Donc il n’est pas étonnant que la même hormone puisse avoir les mêmes effets sur les deux sexes» explique le Dr Jacques Buvat, président de la Société francophone de médecine sexuelle.

Des timbres transdermiques qui voulaient faire mieux que le Viagra

Commercialisé en Europe depuis 1999, le Viagra est un médicament contre les troubles de l’érection et l’hypertension artérielle. Conçues par la firme Pfizer, les pilules bleues lui ont rapporté plus de 2 milliards de dollars en 2012. De quoi faire des envieux dans l’industrie pharmaceutique. 

Aussi, le laboratoire Procter and Gamble a mis au point un timbre transdermique, équivalent à la Téfina. Posé directement sur la peau, le petit patch Intrinsa diffuse de la testostérone dans le corps et agit sur le désir sexuel. Autorisée à la vente en Europe depuis 2007, ce traitement n’a pourtant pas obtenu les résultats financiers escomptés. En ce qui concerne le Téfina, sa mise sur le marché est prévue début 2015.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-16 11:21:47
E.Leclerc proscrit les emballages cancérigènes
L'ONG Foodwatch a convaincu le dirigeant des supermarchés E.Leclerc de remplacer les conditionnements potentiellement cancérigènes de ses produits afin d'éliminer le moindre risque. Le distributeur s'est engagé à avoir respecté cette promesse d'ici 2017.
2016-11-04 08:55:02
5e édition du Salon Made In France
Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.