Une assistance électrique qui s'adapte sur tous les vélos

Article publié le 04/08/2016 - Sports & Loisirs - High-Tech

Transformer un vélo traditionnel en vélo électrique c’est désormais possible avec le kit Go-e ONwheel qui permet d’ajouter une petite motorisation fonctionnant sur batterie au niveau de la roue arrière.

D’un côté vous adorez votre vélo et pour rien au monde n’en changerez, mais d’un autre vous vous laisseriez bien tenter par un modèle l'électrique qui vous permettrait de grimper les côtes en quelques coups de pédale sans vous fatiguer.

Face à ce dilemme, Go-e ONwheel propose une alternative intéressante. Après une campagne de crowdfunding menée avec succès sur la plateforme kickstarter en 2015, elle vient de lancer sur son site d’e-commerce, un dispositif d’assistance électrique capable de s’installer sur n’importe quel vélo, vélo de ville, VTT, VTC, vélo de course...

Le kit se compose d’un support de batterie fixé au niveau du cadre, relié à boîtier moteur situé en avant de la roue arrière entre les pédales. Il est monté au départ, à l’aide d’un simple tournevis, sur le vélo à motoriser. Un adaptateur est fourni pour effectuer le montage sur des modèles de vélo non standards.

Un système universel facile à mettre en place 

Il ne reste plus qu’à clipser le moteur dans son boîtier et insérer la batterie d’alimentation sur son support à chaque utilisation du vélo. Le moteur actionne alors le roulement en contact avec la roue arrière qui se trouve entraînée lors du mouvement du pédalier. Fabriqué dans un alliage d'aluminium, il est imperméable à l'eau et ne rouille pas.

Controlé par téléphone portable 

Sur la fiche technique, le constructeur annonce une autonomie de 60km en moyen régime, sa puissance maximale étant de 800 watts et son fonctionnement étant bridé à une vitesse limite de 25 km/h. 

La puissance se contrôle depuis un téléphone ou une tablette, via une application dédiée (compatible android) qui permet aussi de visualiser d’autres paramètres comme, l’état de charge de la batterie, la vitesse du vélo, et d’afficher des cartes de pistes cyclables.

Autre point positif : la présence d’un port USB connecté à la batterie et fixé au niveau du guidon pour charger son mobile en roulant.

Alors qu’un vélo à assistance électrique (VAE) affiche un prix d’achat de 1500e à 2500e pour un modèle neuf de moyenne gamme, le Go-e ONwheel est commercialisé à un tarif de 600 euros. Un 2ème kit de fixation est fournis pour 120 euros supplémentaires.

 

Crédit photo : go-e | ONwheel bike motor

Article rédigé par Emilie Vourch
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-11-08 10:01:32
Adidas recycle les déchets des océans pour en faire des baskets
En association avec la fondation Parley for the oceans, la marque allemande Adidas lance une collection de chaussures de sport écolo, fabriquées à partir des déchets plastiques collectés dans les océans.
2016-11-04 08:55:02
5e édition du Salon Made In France
Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.
2016-10-21 19:24:29
Altered:Nozzle, le super économiseur d'eau
Petit embout économiseur d’eau s’installant en quelques secondes, l’Altered:Nozzle permet de moduler le débit en fonction de ses besoins et d’économiser jusqu'à 98% de la quantité d'eau habituellement déversée.
2016-10-13 10:08:54
Recharger des piles à usage unique c'est possible !
Une communauté d’initiés fédérés par l’Atelier 21 révèle au grand public que les piles alcalines non rechargeables sont considérées à tort comme jetables. Ils ont développé un régénérateur permettant de les réutiliser 10 fois voir plus.