Les différents types de franchises

Article publié le 28/08/2014 - Franchise

Les réseaux de franchisés prennent trois formes différentes, impliquant des tâches et des obligations distinctes. Ainsi, il existe la franchise de distribution, la franchise de service et celle de production. Elles peuvent également être cumulées.

Il existe trois types de franchise au travers desquels le franchiseur et le franchisé peuvent collaborer. Chacune d'elles comporte ses propres obligations, mais diffère essentiellement sur le fonctionnement de l'entreprise franchisé.

La franchise de distribution

Ce modèle de franchise est l'un des plus courants, mais également des plus coûteux, au vu du capital devant être investi au départ. Il consiste, pour le franchisé, à distribuer les produits du franchiseur dans son propre magasin. Toutefois, ce dernier doit porter le nom et le logo du réseau, contrairement aux magasins multimarques. Les clauses du contrat établi entre le franchiseur et le franchisé finissent de poser les obligations de ce dernier envers la marque du franchiseur.

Les secteurs les plus touchés par ce type de franchise sont principalement ceux de la moyenne et de la grande distribution, ainsi que les commerces de détails, qu'ils soient alimentaires ou non.

La franchise de service

Elle concerne principalement les secteurs de l'hôtellerie, de la restauration, de la location de véhicules ou encore des services à la personne (jardinage, ménage, garde d'enfants...).

Dans ce cas, le franchisé propose des services qu'il commercialise sous le nom et la marque du franchiseur. Ainsi, il vend avant tout un savoir-faire répondant aux exigences de qualité du franchiseur. De même que pour la franchise de distribution, le franchisé est contraint de respecter les directives du franchiseur. Les rôles de chacune des deux parties doivent être définis précisément dans les clauses du contrat qui lie le franchiseur au franchisé. Ce dernier peut donc être amené à être formé aux techniques du franchiseur.

La franchise de production

Dans ce type de configuration, le franchiseur délivre les plans de production de certains produits que le franchisé va pouvoir produire lui-même. Celui-ci est ensuite chargé de les commercialiser dans ses propres locaux. Il est donc nécessaire d'investir aussi bien dans une surface de vente, que dans un local de production.

Par ailleurs, un franchiseur peut cumuler différents types de franchises au sein d'une même entreprise. De ce fait, il est possible qu'il produise certains produits du franchiseur et distribue d'autres articles complémentaires de la même marque, mixant ainsi le fonctionnement de la franchise de distribution et celle de production.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2016-11-29 11:38:37
La Vignery accélère son développement en franchise
Si vous êtes un passionné de vin en quête de création d'entreprise, voici une enseigne qui pourrait vous intéresser : le réseau de cavistes La Vignery, créé en 2005, se développe en franchise depuis un an. Son objectif : tripler le nombre d'implantations.
2016-11-23 15:27:07
Les salons consacrés à la franchise
Les salons professionnels restent des lieux privilégiés pour découvrir, s'informer, nouer des contacts, trouver des idées et recevoir des conseils, particulièrement quand il s'agit d'un domaine aussi complexe que le commerce organisé.
2016-11-23 14:15:56
Le 8ème Salon de la Franchise Virtuel se déroulera le 28 novembre
Imaginé en 2012 par Jérôme Vossot, le Salon de la Franchise Virtuel a la particularité d'être… virtuel. Accessible depuis n'importe quel appareil connecté, il permet de consacrer 100% du temps dédié à la prise de contact entre franchisé et candidat.
2016-11-15 11:25:57
Le cadre juridique du commerce organisé
Le Code de déontologie européen, la loi Doubin, le Document d'Information Préalable et l'article A.441-1 du Code du Commerce sont des éléments déterminants pour qui veut se lancer comme entrepreneur dans le cadre du commerce organisé.