A Dijon, l'enseigne Marc-Ogé devient le Bistrot Apéro

A Dijon, l'enseigne Marc-Ogé devient le Bistrot Apéro


Article publié le vendredi 1 février 2019

Alimentation/Boisson

Depuis le 23 janvier 2019, la boutique Marc-Ogé, située à Dijon, capitale de la Bourgogne au centre-est de l’Hexagone, a chanté de nom pour devenir le « Bistro Apéro par Marc Ogé ».

Ce commerce de l’enseigne spécialisée dans les mets apéritifs à emporter, se transforme pour devenir un espace chevauchant entre le restaurant et le bar à tapas

À propos de cette enseigne

L’aventure commerciale a débuté en juin 2017, lorsque Mickaël Ogé a lancé l’entreprise Marc-Ogé. Son André frère a décidé de rejoindre l’entreprise familiale. Une analyse approfondie du marché les a convaincu d'amorcer une innovation radicale. Ce qui a donné lieu à un total changement de cap de la boutique, transformant une vocation initiale d’espace traiteur en lieu de dégustation désormais désigné Bistrot Apéro. Ces modifications permettent aux clients de consommer leurs achats sur place. 

Un concept « apéro box » à emporter

Cet entrepreneur n’est nul autre que le fils du chef Marc Ogé, qui a créé en 1987 le restaurant La Musarde, à Hauteville-lès-Dijon. Celui qui se définissait dans le monde gastronomique en tant que « puriste du terroir » est décédé à l’âge de 59 ans en août 2018. 

Ayant grandi en observant l’expertise de son père et développé une attention particulière pour les goûts et besoins de la clientèle, Mickaël Ogé a concocté un concept de mets apéritifs à emporter. 

Il a remarqué qu’il arrive souvent que des amis débarquent chez soi à l’improviste, ou encore que la vie trépidante ne nous laisse guère d’énergie pour cuisiner de retour à la maison. Il s’est dit que des mets apéritifs s’avéreraient très pratiques. Il anticipait que sa clientèle se rendrait dans son commerce pour y commander des mets apéritifs, tout comme cela se fait pour les desserts, que l’on se procure dans une pâtisserie. 

Au lieu de croissants et gâteaux, Mickaël Ogé propose plutôt dans son créatif bar à tapas des verrines au foie gras rehaussées de chantilly, ou encore des financiers à la carotte aromatisés à l’orange. Ce ne sont que quelques exemples des nombreuses créations originales préparées dans les cuisines de ce bar à tapas. Tous les apéritifs sont préparés avec des produits frais, soigneusement travaillés. Le tout enchante le palais avec des saveurs qui, curieusement, parviennent à la fois à rassurer et dépayser. 

Vous trouverez le nouveau Bistrot Apéro au 45 de la rue Jean-Jacques-Rousseau de la ville de Dijon. Le restaurant est ouvert les soirs jusqu’à 23 heures, du mardi au samedi. Les heures d’ouverture se prolongent les vendredis et samedis midi.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé

Article publié le 20/06/2013

Le saumon d’élevage norvégien serait dangereux pour la santé

Les conditions d’élevage du saumon en Norvège, font déjà polémique depuis quelques années. Entre l’impact sur la santé des jeunes consommateurs et celui sur l’environnement, le gouvernement ne peut plus se mettre des oeillères.

  • Santé
  • Alimentation/Boisson
Lutti crée les bonbons sur-mesure

Article publié le 13/12/2016

Lutti crée les bonbons sur-mesure

S'il vous manque encore quelques cadeaux afin de boucler votre liste de Noël pour cette année, voici une idée qui vous plaira peut-être : les bonbons sur-mesure fabriqués par le confiseur Lutti. Forme, goût, couleur... Les combinaisons sont infinies.

  • Insolite
  • Alimentation/Boisson
Casino ouvre un nouveau supermarché ouvert 7 jours sur 7 à Nantes

Article publié le 10/07/2019

Casino ouvre un nouveau supermarché ouvert 7 jours sur 7 à Nantes

Pour faire face à cette rude concurrence sur le marché, Casino trouve une idée de génie en mettant en place un nouveau concept révolutionnaire qui va sûrement faire plaisir aux Nantais.

  • Alimentation/Boisson
Pink slime : la glue rose qui a dégoûté les américains

Article publié le 22/05/2013

Pink slime : la glue rose qui a dégoûté les américains

En 2012, 70% de la viande hachée de boeuf n’était autre que du pink slime, une substance visqueuse et rose, à «base» de boeuf. La polémique soulevée par la révélation des procédés de fabrication a été un véritable réveil alimentaire pour les américains.

  • Santé
  • Alimentation/Boisson
A Dijon, l'enseigne Marc-Ogé devient le Bistrot Apéro