Boissons énergisantes : l'Anses accuse la caféine

Boissons énergisantes : l'Anses accuse la caféine


Article publié le mercredi 2 octobre 2013

Santé Alimentation/Boisson

Après avoir mené une étude sur l'impact de la consommation de boissons énergisantes, l'Anses vient de se prononcer. Aussi, la caféine contenue dans celles-ci serait à l'origine de divers problèmes de santé, chez les enfants comme chez les adultes.

Depuis quelques années, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a commencé une étude concernant les boissons dites énergisantes (Red Bull, Energy Drink...). En 2012, les médecins ont été invités à signaler des cas de pathologies liées à la consommation de ces boissons et 200 cas se sont ainsi ajoutés aux 25 existants. Dans son rapport publié hier, l'Anses indique que « l'imputabilité de la consommation de ces boissons dites énergisantes dans la survenue de ces évènements indésirables a été jugée, selon les critères de la nutrivigilance, très vraisemblable ou vraisemblable pour 25 cas, soit 12% des signalements ».

Si la présence de composés tels que la taurine ou le guarana est à l'origine des inquiétudes, il s'avère que la principale coupable des divers symptômes détectés (tachycardie, hypertension, nervosité, anxiété...) n'est autre que la caféine. Si les autres principes actifs ne sont pas à prendre à la légère, la caféine est surconsommée même chez les plus jeunes, sans inquiétude. 

Surconsommée chez les enfants et les adolescents

Selon le rapport de l'Anses, 30% des adultes dépassent le seuil préconisé pour éviter les différents problèmes de santé (maladies cardiaques, nervosité, trouble du sommeil) et près de 7% dépassent les quantités maximales, qui deviennent alors toxiques pour le corps (l'équivalent de plus de 6 expressos par jour). Plus inquiétant, «11% des 3 à 10 ans et 7% des 11 à 14 ans dépassent le seuil de développement d'une tolérance à la caféine et du déclenchement de symptômes de sevrage ». Cette limite de consommation est atteinte à « moins d'une demie canette de boissons dites énergisantes ou d'une canette de soda au cola ». De plus, la toxicité de ce composé, pour le corps, est accentuée par le mélange avec l'alcool ou sa consommation durant des activités sportives.

Aussi, « l'Anses considère que la multiplication des sources de caféine, notamment via les boissons énergisantes, combinée aux modes de consommation actuels de ces boissons est susceptible de générer des situations à risque ». Il est donc conseillé aux enfants, aux femmes enceintes et aux adolescents de surveiller la consommation des boissons à base de caféine (sodas, boissons énergisantes...) et d'éviter tout mélange avec de l'alcool ou avec une activité sportive.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Les autotests VIH interdits à la vente dans l'Union européenne

Article publié le 20/02/2014

Les autotests VIH interdits à la vente dans l'Union européenne

Destinés au marché européen, des autotests de dépistage du sida ont fait leur apparition sur internet. S'ils semblent conformes à la réglementation européenne, portant le sigle CE, l'Agence française de la santé précise qu'aucun d'eux n'est autorisé.

  • Santé
La marque de thon Leclerc, dernière du classement Greenpeace

Article publié le 06/10/2015

La marque de thon Leclerc, dernière du classement Greenpeace

Parmi les principales marques de thon vendues en France, certaines réduisent dangereusement les stocks de poissons. D'autres appliquent des méthodes de pêche durable. Selon les critères de Greenpeace, Système U serait ainsi en tête du classement de 2015.

  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
Le développement de l'enseigne bio Naturalia

Article publié le 02/05/2019

Le développement de l'enseigne bio Naturalia

Il a été démontré depuis toujours que la consommation Bio est 100 % sans impact sur la santé. Mais ce n'est qu'à partir de 2016 que les consommateurs ont commencé à en prendre conscience.

  • Santé
  • Alimentation/Boisson
Un magasin bio s'installe à Saint-Cyr-sur-Loire

Article publié le 01/03/2018

Un magasin bio s'installe à Saint-Cyr-sur-Loire

S'il est un marché en pleine expansion, c'est bien celui du bio. Qui n'a pas vu un de ces nouveaux magasins bio ouvrir dans sa ville ? ne grande surface de 550 mètres carrés a fait son apparition dans la région Centre-Val-de-Loire.

  • Santé
  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
Boissons énergisantes : l'Anses accuse la caféine