Choisir et installer son détecteur de fumée avant le 8 mars

Article publié le 04/03/2015 - Déco / Maison

détecteur-fumée D'ici le 8 mars prochain, tous les logements français seront dans l'obligation de s'équiper d'un détecteur de fumée. Rendus obligatoires par un décret de 2013, ces appareils devront toutefois répondre à certains critères et être signalés aux assurances.

L'arrêté du 5 février 2013 a rendu obligatoire la présence d'un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) dans tous les logements du territoire français, afin de prévenir les incendies domestiques. Selon le site du Ministère du logement, un incendie se déclare toutes les deux minutes en France, provoquant environ 800 morts par an. Mortelles, les fumées dégagées sont la cause de 80% des décès dans ce type d'accidents. De même, si 70% des incendies ont lieu le jour, 70% des incendies mortels surviennent la nuit.

Aussi, toutes les habitations devront être équipées d'un détecteur de fumée, répondant aux normes fixées par le décret, d'ici le 8 mars prochain.

Caractéristiques obligatoires des détecteurs à installer

Avec l'annonce du décret en 2013, le marché des détecteurs de fumée a littéralement explosé. Aussi, il n'est pas facile de se retrouver dans toute l'offre proposée. Toutefois, certains critères ont déjà été définis dans le décret et permettent d'éliminer, d'emblée, certains produits. 

En premier lieu, le détecteur et son emballage doivent porter la mention CE et répondre à la norme EN 14604. Toutefois, la mention NF n'est pas obligatoire. Un indicateur de mise sous tension et un signal indiquant l'absence de batterie ou de piles sont visibles sur l'appareil, et sont différents du signal visuel indiquant la présence de fumée. Si le détecteur a une batterie, cette dernière doit avoir une durée minimale de fonctionnement d'un an. Le niveau sonore de l'alarme est fixé à un minimum de 85 dB(A) à une distance de 3 mètres de l'appareil.  

Par ailleurs, le fabricant a l'obligation d'inscrire certaines informations, de manière indélébile, sur le détecteur : le nom/la marque et l'adresse du fournisseur ou du fabricant, le numéro et la date de la norme de conformité suivis, la date de fabrication ou le numéro du lot, ainsi que le type de batterie utilisable. Le fabricant ou le fournisseur fournissent également un manuel d'installation, d'entretien et de contrôle du détecteur.

Installation et entretien

Si l'achat peut être effectué par le locataire du logement, le propriétaire doit alors le rembourser. Aussi, il est préférable de se tourner vers celui-ci, avant d'effectuer un achat, afin de définir un budget. En revanche, l'installation et l'entretien sont à la charge du locataire, sauf si le logement est loué meublé. 

Le site du Ministère du logement préconise d'installer les détecteurs au plafond ou en hauteur sur les murs, la fumée montant directement vers ces surfaces. Ils sont à poser près des chambres, notamment dans le couloir. De même, il est conseillé d'en mettre un par étage, mais en excluant les parties communes, dans le cas d'immeubles d'habitation. En effet, une alarme se déclenchant dans un couloir d'immeuble pousserait les habitants à sortir de leurs logements, pour se retrouver directement dans les fumées. 

D'autre part, mieux vaut éviter d'installer les détecteurs dans la cuisine, la salle de bain ou toutes autres pièces où des vapeurs d'eau peuvent être dégagées, évitant ainsi des fausses alertes à répétition. Par ailleurs, le site Montre Moi Comment propose une sélection de tutoriels pour la pose et l'entretien des détecteurs de fumée. De même, l'annexe II du décret de 2013 propose un modèle de lettre à envoyer par le propriétaire aux assurances, attestant de la mise aux normes de son logement.

"Je soussigné ............................................................................................................................
(nom, prénom de l'assuré), détenteur du contrat n° ......................................................................
(numéro du contrat de l'assuré) atteste avoir installé un détecteur de fumée normalisé au .................
(adresse de l'assuré) conforme à la norme NF EN 14604".

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2018-02-20 11:02:38
L’enseigne Les Mousquetaires sur le marché du bricolage
Ce groupement commercial fondé en 1969 est à l'origine de l'enseigne de grande distribution Intermarché, créée quatre ans plus tard.
2018-02-16 09:57:32
Un deuxième magasin à Saint-Doulchard pour la chaîne Villeroy & Boch
Villeroy & Boch a choisi la ville de Saint-Doulchard pour installer son deuxième magasin, après celui de Montparnasse. Le spécialiste de l'univers du carrelage et de l'art de la table est ouvert sur un endroit stratégique de la commune, la Rue du Briou.
2018-01-31 10:03:10
3 nouvelles adresses pour la franchise Ambiance & Styles
Évreux, La Rochelle et Lens, se sont les trois nouvelles villes où l’enseigne Ambiance & Styles a décidé de poser ses bagages.
2018-01-30 09:56:05
Lancement de nouveaux points de vente pour le réseau Gamm Vert
Les enjeux et termes de rapprochement des entreprises Gamm vert (In Vivo Retail et Delbard) et Jardiland ayant été précisés à la mi-novembre 2017, les équipes de ce nouvel ensemble se sont mises au travail pour lancer de nouveaux points de vente.
2018-01-22 13:28:44
Grosfillex Home ouvre un point de vente dans le département de la Côte-d’Or
Depuis sa création en 1927, la renommée de l'entreprise jurassienne Grosfillex n'est plus à faire. Elle fabrique aujourd'hui divers produits de construction en résine de synthèse, PVC ou aluminium.