Des cristaux bleus relaxants pour le bain des fans de Breaking Bad

Des cristaux bleus relaxants pour le bain des fans de Breaking Bad


Sports & Loisirs Insolite Beauté

Les aficionados de Breaking Bad reconnaîtront le sachet de cristaux bleus, cuisinés par les protagonistes de la série. A la différence que ceux-là ne sont pas de la métamphétamine, mais du sel de bain aux huile essentielles bio, produits à Albuquerque.

La société américaine Great Face and Body produit des cosmétiques, à base de produits naturels et issus de l’agriculture biologique. Jusque là rien de bien étonnant ni de novateur. Mais, de nouveaux produits sont venus grossir le catalogue de la marque, inspirés de la série télévisée Breaking Bad. Aussi, les sels de bain «Bathing Bad» imitent à la perfection les sachets de cristaux bleus de méthamphétamine, cuisinés et vendus dans la série.

A la différence que ce n’est pas une drogue illicite et dangereuse, mais bel et bien un condensé de relaxation à faire fondre dans son bain (ce qui peut également devenir addictif). Pas de côté nocif dans ce produit «qui ne s’utilise pas avec une pipe», tous les composants sont naturels «même le colorant bleu dérivé du chou rouge». Ainsi, le sachet de 200 grammes est vendu à 15,99 dollars (soit environ 12 euros).

Des épices, de la pâte à frire de Los Pollos Hermanos et des bonbons

Installée à Albuquerque, le lieu de l’action de Breaking Bad, la firme ne s’est pas arrêtée là. Elle commercialise également des seaux de pâte à frire, floqués du logo du restaurant Los Pollos Hermanos. Dans ces mêmes seaux, on peut également composer un «panier» garni de produits de bain Bathing Bad ou de bonbons bleus. Et pour retrouver le goût incomparable du poulet de Gustavo Fring, des mélanges d’épices sont commercialisés à 8,95 dollars sur le site de Great Face and Body.

Enfin, pour ceux qui ne jurerai que par Walter White et Jesse Pinkman, la société propose un tour d’Albuquerque, à la poursuite des scènes de la série. Chaque samedi et dimanche, il est possible de s’inscrire à un cours de cuisine en laboratoire (The BaD Cooking Class), afin de recréer le Bonbon bleu ciel créé durant les tournages.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Grumpy Cat, star du calendrier Opel 2017

Grumpy Cat, star du calendrier Opel 2017

Après Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld qui avait pris la pause en 2015, c’est cette année au tour de Grumpy Cat, l’un des chats les plus populaires du web, de s’afficher dans le calendrier 2017 de la marque de voiture Opel.

  • Insolite
  • Tendances Commerciales
Vivienne, 8 ans et fondatrice d’une marque de limonade contre l’esclavage des enfants

Vivienne, 8 ans et fondatrice d’une marque de limonade contre l’esclavage des enfants

A 8 ans, Vivienne Harr est la créatrice des limonades Make A Stand, dont les bénéfices sont reversés à une ONG contre l’esclavage des enfants. Mais la success story a commencé avec un stand, de la compassion et 100 000 dollars collectés en quelques mois.

  • Insolite
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
Britanie : des cosmétiques produits en Bretagne

Britanie : des cosmétiques produits en Bretagne

Avec des algues extraites dans une réserve marine labellisée par l'UNESCO, des composants cultivés par un agriculteur-botaniste du Finistère, les cosmétiques « Britanie » sentent bon la Bretagne et font honneur aux paysages olfactifs de cinq régions.

  • Écoresponsables
  • Beauté
«L’appel du coucou» : le roman de J.K. Rowling publié sous le nom de Robert Galbraith

«L’appel du coucou» : le roman de J.K. Rowling publié sous le nom de Robert Galbraith

Après le buzz créé par la sortie de son roman «Une place à prendre» en 2012, l’auteur de la célèbre saga Harry Potter a préféré sortir son dernier livre sous un pseudonyme. Ainsi, «L’appel du coucou» a été publié en avril 2013, signé par Robert Galbraith.

  • Sports & Loisirs
Des cristaux bleus relaxants pour le bain des fans de Breaking Bad