Des pesticides interdits retrouvés dans les fraises et contestés par les producteurs

Article publié le 12/07/2013 - Santé - Écoresponsables - Alimentation/Boisson

cagette-fraise-champs-porte-par-une-petite-fille_copie Une étude dénonce la présence de pesticides dangereux et interdits par l’ONU et l’UE, dans les fraises françaises et espagnoles. De plus, les perturbateurs endocriniens qu’elles contiennent sont nocifs pour les femmes enceintes et les jeunes enfants.

L’organisation non-gouvernementale Générations Futures a publié le deuxième volet de ses recherches sur les pesticides et les perturbateurs endocriniens (PE). Ces molécules agissent au niveau du fonctionnement hormonal et peuvent changer le comportement du corps, en agissant de la même manière que les hormones. Les conséquences sont visibles directement dans la majorité des cas, mais peuvent être transmises de la mère à l’enfant, lors de la grossesse.

Les fraises sont consommées à grande échelle par les enfants et le femmes enceintes,c’est pourquoi l’étude s’est axée sur ces fruits d’été. Aussi, 49 échantillons de fraises françaises et espagnoles commercialisées en France (Picardie et Haute-Normandie), ont été observés et analysés. Les résultats révèlent que 91,83% d’entre eux contenaient un ou des résidus de pesticides, «et au total, 71,42% des échantillons contenaient des pesticides PE».

Des pesticides interdits en Europe depuis des années

Sur la totalité des fraises testées, 4 échantillons (dont 2 français) comportaient des résidus de pesticides interdits en Europe comme l’endosulfan «interdit depuis 2005 et inscrit sur la liste des Polluants Organiques Persistants devant être éliminés au niveau mondial dans le cadre de la convention de Stockholm»

Parmi les résidus de pesticides retrouvés, la présence de pesticides interdits dans la production de fraises a été découverte. «Nous alertons nos dirigeants sur la nécessité de prendre des mesures immédiates et fortes pour réduire l’exposition des populations aux pesticides PE» souligne le porte-parole de l’ONG François Veillerette. Dans le communiqué de l’association, il ajoute que «la présence de pesticides interdits en Europe ou sur la culture des fraises dans plus de 18% des échantillons testés est proprement inacceptable».

Des producteurs de fraises s’expliquent face à l’étude

Face à la publication de cette étude, l’Association des organisations de producteurs nationale Fraises (AOPn Fraise) a demandé une étude approfondie sur le sujet. «Cette étude, il faut bien l’analyser. On ne peut que condamner l’usage de tels produits, mais plusieurs pistes d’explication sont possibles. Cela jette le discrédit sur la profession alors qu’il y a des éléments qui demandent à être vérifiés» précise Xavier Masse, le président de l’association.

En effet, certains pesticides ayant contaminés les sols sont très difficiles à supprimer et peuvent être absorbés par les nouvelles plantes. Par ailleurs, les producteurs se sont déjà engagés à réduire de moitié, l’utilisation de pesticides et de produits chimiques dans les cultures, d’ici 2018. Ces produits de plus en plus incriminés sont remplacés progressivement par des solutions alternatives. Les magasins Leclerc bretons ont d’ailleurs d’ores et déjà commencer à les supprimer de leur rayons.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2018-02-22 09:02:44
La chaine de restauration américaine Popeyes est à Toulouse
Le jeudi 8 février 2018, l’enseigne américaine spécialisée dans le poulet mariné frit, Popeyes, procédera à l’ouverture de son premier point de vente de restauration rapide dans la région de Toulouse, plus précisément à Roques-sur-Garonne.
2018-02-20 11:09:18
Wakey : une nouvelle boutique vegan, bio et naturelle à Nice
Les cosmétiques bio ont bien la cote ! Depuis quelques années, des boutiques commercialisant des produits de beauté bio, vegan et naturels fleurissent aux quatre coins de la France.
2018-02-19 15:17:38
Le magasin Lidl de Pont-Rousseau (Pays de la Loire) va déménager
Au cours des prochains mois, le groupe Lidl a projeté d’investir dans un projet de déménagement sur la rue de l’Ile-Macé. En effet, un des 2 magasins de ce groupe, situé à Rezé, ira s’installer rue de l’Ile-Macé, à proximité du port des Trois-Continents.
2018-02-15 11:14:56
Pas-de-Calais : Grand Frais installe sa production sur Capécure
Profitant de l’occasion des vœux de Bonne Année transmis à la communauté d’agglomération du Boulonnais, Frédéric Cuvillier, le président de Grand Frais a fait connaître qu'un grand projet d’implantation d’une ligne de production était sur les rails.
2018-02-14 10:29:17
Une première ouverture pour l’enseigne Fleurance Nature
L’enseigne Fleurance Nature, originaire du Gers, a procédé à l’ouverture d’une première boutique dans le 15ième arrondissement de Paris à la fin de décembre 2017.
Enseignes en relation avec l'article