L'association Pierre Hermé et l'Occitane au 86Champs

L'association Pierre Hermé et l'Occitane au 86Champs


Alimentation/Boisson Beauté

Deux grandes maisons, Pierre Hermé et l'Occitane, s'unissent pour créer sur la plus belle avenue du monde le 86Champs, un lieu unique qui tient à la fois du bar à dessert et du point de vente.

Il permettra en effet aux clients de savourer de délicieux plats et pâtisseries tout en acquérant crèmes et autres produits de beauté. 

Une rencontre entre deux personnes

Les deux sociétés, Pierre Hermé et l'Occitane, ne sont pas à leur première collaboration. En effet, cette association remonte déjà à quelques années, quand Pierre Hermé rencontre Olivier Baussan, le fondateur de l'Occitane. Une amitié naît entre les deux hommes, qui ont en commun l’amour pour la Corse, ses agrumes et ses plantes. Fin 2015, le pâtissier avait imaginé pour la marque de bien-être une série de parfums aux alliances surprenantes et gourmandes, telles que pamplemousse-rhubarbe. En outre, le fond entrepreneurial Log Investment, fondé par L'Occitane Groupe, avait, la même année, investi dans le capital de la maison Pierre Hermé. 

L'alliance de deux univers pour un lieu original

Le 86Champs est un concept-store parisien de 1000 m2 qui franchit une étape supplémentaire dans cette association. Pour Pierre Hermé, c'était une « évidence », tant les correspondances entre les deux univers sont nombreuses, notamment en termes de vocabulaire ; « on parle de textures, d'infusion, d'émulsion, d'extraction ». Les points communs entre les deux maisons sont en outre multiples ; toutes deux « accordent la même importance aux ingrédients naturels, au savoir-faire », souligne Adrien Geiger, directeur de la marque l'Occitane. Deux univers différents mais complémentaires donc. Des exclusivités à emporter seront proposées aux visiteurs, en particulier les parfums et cosmétiques signés par Pierre Hermé. 

Une source d'expériences pour les visiteurs

En entrant dans le 86Champs, le visiteur est accueilli par un grand comptoir en arc de cercle, sur lequel sont présentés les gâteaux en vente. La dégustation sur place est également possible, avec un échange entre le public et les pâtissiers, les desserts étant préparés à l'assiette pour le plaisir des yeux avant celui des papilles. Par exemple, une « expérience macaron » sera proposée, en dégustant toute la collection. Tous les moments de la journée seront représentés dans cet espace, du petit déjeuner au dîner. En ce qui concerne la cosmétique, une mise en scène mettra l'accent sur les produits utilisés par l'Occitane et leur provenance, le travail de culture, la traçabilité, les dimensions d'économie durable. Des démonstrations sera en outre faites par des laborantins. Le visiteur pourra par exemple assister à la création d'une crème.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Taxe sur le vin : des sénateurs s’y opposent vivement

Taxe sur le vin : des sénateurs s’y opposent vivement

Depuis plusieurs années, la question de la taxe sur le vin revient sur la table. Après la taxation des spiritueux puis de la bière, c’est le vin qui est menacé par les discussions du Sénat. Toutefois, des sénateurs et députés s’y opposent farouchement.

  • Alimentation/Boisson
Ephemeral donne une durée de vie de 2 ans aux tatouages

Ephemeral donne une durée de vie de 2 ans aux tatouages

À mi-chemin entre les tatouages permanents et les éphémères, les tatouages réalisés avec l'encre développée par Ephemeral s'autodétruisent progressivement pour disparaître 2 ans plus tard ou bien plus tôt avec une solution évitant l'effacement au laser.

  • Insolite
  • Beauté
Le magasin Lidl de la Mouillelongue déménage en octobre

Le magasin Lidl de la Mouillelongue déménage en octobre

Le commerce Lidl de Torcy, présentement installé à la Mouillelongue, projette de déménager au mois d’octobre 2017 au Vieux Saule. Un des avantages de cette relocalisation est que la surface de vente s’avère plus spacieuse.

  • Alimentation/Boisson
Ventes de bières en baisse dans les bars : les brasseurs accusent la taxe de janvier

Ventes de bières en baisse dans les bars : les brasseurs accusent la taxe de janvier

Au premier trimestre, la consommation de bière dans les bars et les restaurants a reculé de 15%, une conséquence de son prix au comptoir. Les brasseurs accusent la hausse conséquente des droits d’accises, appliquée au 1er janvier dernier.

  • Alimentation/Boisson
  • Tendances Commerciales
 L'association Pierre Hermé et l'Occitane au 86Champs
Enseignes en relation avec l'article
L'Occitane
  • 108 magasins L'Occitane indexés
  • 1 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités L'Occitane
Pierre Hermé
  • 15 magasins Pierre Hermé indexés
  • 0 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Pierre Hermé