Les Dash Buttons vont-ils envahir nos maisons ?

Les Dash Buttons vont-ils envahir nos maisons ?


E-commerce

Pour faciliter encore plus les achats de ses clients premium, le géant de la vente en ligne Amazon lance des boutons de commande à installer chez soi. En une pression, les abonnés pourront refaire le plein de produits alimentaires, ménagers ou autres.

Dash Buttons, comme ça marche ?

Semblable à une clé USB, le dash button se connecte au réseau internet WiFi et se fixe n’importe où, dans la cuisine, au garage, sur un mur de salle de bain ou sous la table du salon. Facilement identifiable, il porte le logo et les couleurs de la marque à laquelle il se réfère. Après un rapide paramétrage via l’application mobile Amazon, chaque client qui possède un compte premium, peut appuyer sur le bouton pour lancer la commande qu’il souhaite, et ainsi se faire rapidement livrer un pack d’eau ou un sac de croquettes par exemple, dès qu’il s'aperçoit que son stock est bientôt épuisé. Un signal lumineux vert indique à l’utilisateur que la commande est bien activée et celui-ci reçoit une notification qui lui permet de la confirmer ou de l’annuler en cas d’erreur. Amazon prévoit également de ne valider qu’une commande par jour. 

Un bouton à portée de main pour se réapprovisionner en instantané

Sacs poubelle, rasoirs, couches, papier toilette, lessive, savon, shampoing ou même préservatifs. Près de 50 marques proposant plus de 500 références de produits, ont déjà signé un partenariat avec Amazon et la liste devrait s’allonger davantage si ce dispositif, déjà développé aux États-Unis, en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni, rencontre en France le succès escompté. 
Seulement à chaque bouton est associé une seule marque et une seule gamme de produits, ce qui laisse penser qu’aussi petits soient-ils, les boutons Dash sont peut-être en passe de coloniser nos intérieurs. Certains abonnés Amazon ont déjà fait savoir qu’ils regrettaient qu’il n’y ait pas un seul bouton générique capable de lancer l’approvisionnement de différents produits. Alors gadget inesthétique et sans intérêt ou outil ergonomique et révolutionnaire ? Chacun peut d’ores et déjà les tester en les achetant 4.99 euros l'unité sur la plaforme française du site Amazon.

Crédit photos : amazon.fr

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

5e édition du Salon Made In France

5e édition du Salon Made In France

Le savoir-faire français sera à l’honneur les 18, 19 et 20 novembre 2016 au Parc des expositions de la porte de Versailles. Pour cette 5ème édition du MIF EXPO, les organisateurs accueillent plus de 450 exposants et s’attendent à une reccord d’affluence.

  • Téléphonie
  • Pro
  • High-Tech
  • Sports & Loisirs
  • Santé
  • Mode
  • Alimentation/Boisson
  • Beauté
  • Jeux
  • Services
  • Déco / Maison
  • E-commerce
  • Made in France
Éviter les intoxications alimentaires avec nEmesis

Éviter les intoxications alimentaires avec nEmesis

Tomber malade après un dîner au restaurant est une nouvelle que l'on partage et les chercheurs de l'université de Rochester l'ont bien compris. Leur application nEmesis est donc capable d'analyser les tweets des clients pour lister les adresses à éviter.

  • Santé
  • Insolite
  • E-commerce
Comment et où vendre ses vêtements d'occasion sur internet ?

Comment et où vendre ses vêtements d'occasion sur internet ?

Si certains vêtements de votre dressing ne vous plaisent plus, ils peuvent encore trouver preneur sur internet et vous rapporter de l’argent. Voici quelques suggestions des meilleurs sites, avec une présentation de leurs services et fonctionnalités.

  • Mode
  • E-commerce
Amazon Art : le géant à la conquête du marché de l’art aux Etats-Unis

Amazon Art : le géant à la conquête du marché de l’art aux Etats-Unis

Le géant américain de la vente en ligne lance Amazon Art, une nouvelle version de sa plateforme pour les galeries d’art et les artistes qu’elles représentent. En version bêta aux Etats-Unis, le site propose un nouveau type de vitrine au monde de l’art.

  • Sports & Loisirs
  • E-commerce
Les Dash Buttons vont-ils envahir nos maisons ?