Loi anti-Amazon : la livraison des livres ne sera plus gratuite

Loi anti-Amazon : la livraison des livres ne sera plus gratuite


Sports & Loisirs E-commerce

Votée à l'unanimité par le Sénat le 26 juin, la loi « anti-Amazon » vise à rééquilibrer le marché des livres entre les e-shops, les chaînes de magasins et les librairies indépendantes. Cette mesure interdit la gratuité des frais de livraison sur internet.

Présenté par la ministre de la Culture Aurélie Filipetti, le projet de loi dit « anti-Amazon » est en discussion depuis fin 2013 et vient d'être votée mercredi, à l'unanimité, par le Sénat. Elle a pour but de supprimer les écarts entre le prix des livres sur internet et en librairies, mais aussi entre les petites entreprises et les géants du net. En effet, les plateformes commerçantes sur internet permettent actuellement de bénéficier des 5% de réduction sur les produits culturels prévus par la loi Lang. Mais certaines enseignes comme Amazon ou la FNAC peuvent se permettre en plus d'offrir les frais de port à leurs clients, créant ainsi un déséquilibre sur le marché.

Aussi, la loi adoptée définitivement le 26 juin prévoit un nouveau cadre concernant la législation sur les produits culturels. « Lorsque le livre est expédié à l'acheteur et n'est retiré dans un commerce de vente au détail de livres, le prix de vente est celui fixé par l'éditeur ou l'importateur ». Autrement dit, en cas de livraison à domicile le client ne pourra plus bénéficier des 5% de réduction de la loi Lang. Toutefois, « le détaillant peut pratiquer une décote à hauteur de 5% de ce prix sur le tarif du service de livraison qu'il établit, sans pouvoir offrir ce service à titre gratuit ». 

Un client qui achèterait un livre en magasin bénéficiera des 5% de rabais de la loi Lang, de même que s'il le commande sur internet et le récupère dans une librairie. En revanche, si le livre est déposé à son domicile, dans un point relais ou dans un casier de retrait, il ne pourra plus obtenir cette réduction. Mais, 5% du prix du livre pourront être déduits des frais de livraison, obligatoires dans ce cas de figure. De leur côté, certains leaders sur le marché français et international prévoient des abonnements pour contourner le système. Amazon et la FNAC ont déjà prévu un forfait d'un an à 49 euros offrant la livraison en une journée.

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Envie de rétro ? Le 12ème Salon du Vintage se prépare

Envie de rétro ? Le 12ème Salon du Vintage se prépare

La 12ème édition du Salon du Vintage se tiendra au Garage Turennes à Paris, en juin prochain. Cette édition consacrée à la mode, au mobilier et aux accessoires des années 50 à 90, réservera quelques surprises supplémentaires aux visiteurs.

  • Sports & Loisirs
  • Tendances Commerciales
5 nouvelles ouvertures pour l'enseigne Fitness Boutique

5 nouvelles ouvertures pour l'enseigne Fitness Boutique

L’enseigne Fitness Boutique a procédé entre la mi-octobre et la mi-novembre 2017 à 5 ouvertures de nouveaux points de vente. Ces développements commerciaux s’inscrivent dans une volonté de rejoindre un public de plus en plus élargi.

  • Sports & Loisirs
Un nouveau magasin Intersport a ouvert au Grand Chêne

Un nouveau magasin Intersport a ouvert au Grand Chêne

À la mi-septembre 2019, Intersport a changé de main au Grand Chêne (entre la rocade et Enguachies, à Auch, dans le département du Gers, en région Occitanie).

  • Sports & Loisirs
Éviter les intoxications alimentaires avec nEmesis

Éviter les intoxications alimentaires avec nEmesis

Tomber malade après un dîner au restaurant est une nouvelle que l'on partage et les chercheurs de l'université de Rochester l'ont bien compris. Leur application nEmesis est donc capable d'analyser les tweets des clients pour lister les adresses à éviter.

  • Santé
  • Insolite
  • E-commerce
Loi anti-Amazon : la livraison des livres ne sera plus gratuite
Enseignes en relation avec l'article
Fnac
  • 108 magasins Fnac indexés
  • 143 avis clients sur notre site
> Toutes les actualités Fnac