Zonzon : la réinsertion par des biscuits faits en prison

Zonzon : la réinsertion par des biscuits faits en prison


Concepts de magasins Insolite Alimentation/Boisson

Quand le monde de la pâtisserie rencontre le milieu carcéral, le résultat est à la fois gourmand et engagé. Que ce soit les biscuits de la Bad Boy's Bakery créée par Gordon Ramsey ou le projet Zonzon, le but est d'allier réinsertion et plaisirs gourmands.

Suivant l'exemple de la « Bad Boy's Bakery » de Gordon Ramsey en Angleterre, le projet « Zonzon » amène le monde de la pâtisserie en prison. Entre réinsertion et plaisir des papilles, la petite fabrique de gâteaux a la particularité de se tenir derrière les barreaux.

Les cookies de la réinsertion

Mis en place par l'agence de communication française « évoo », le dispositif offre à des prisonniers la possibilité de se former aux métiers de la pâtisserie, tout en purgeant leur peine. Sur la base du volontariat, il permettrait aux personnes incarcérées d'apprendre un métier et d'obtenir un CAP de pâtissier. Les personnes sélectionnées seront celles dont les peines ne sont pas trop lourdes et « qui retrouveront un jour la vie civile », précise le site de Zonzon. Au-delà de la sphère commerciale, c'est la vie après la prison qui reste au centre des problématiques de ce projet. C'est pourquoi chacun des participants recevra un SMIC, qui lui sera reversé à la fin de sa détention. 

L'équipe, formée et encadrée, sera responsable de la totalité du processus de fabrication des biscuits (approvisionnement, conditionnement, fabrication à la main...). De même, le packaging simple et en carton est produit de manière écologique. Il ne nécessite pas de colle et est plié à la main. L'habillage de sa surface sera également l'occasion de nouer des partenariats privés avec des artistes (graphistes, dessinateurs, peintres...).

A l'heure actuelle, le projet est en phase de négociation avec des partenaires privés et publics concernant la mise en place du dispositif, l'aménagement ou encore l'achat de matériel. Quant aux circuits de distribution, ils ne sont pas encore définis mais les biscuits fabriqués main devraient se retrouver dans les étals de certaines épiceries et salons de thé parisiens.

Bad Boy's Bakery : des prisonniers devenus pâtissiers

Créée en 2012 par le chef Gordon Ramsey, la Bad Boy's Bakery a servi d'exemple au projet « Zonzon ». A la base, cela devait être un projet éphémère afin de tourner l'émission « Gordon behind Bars » (« Gordon derrière les barreaux »), diffusée sur Channel 4 (Paris Première en France). Mais durant le tournage, le chef cuisiner a réussi à lier un partenariat de distribution avec la chaîne Caffé Nero. Au vu de la dynamique développée et de l'implication des prisonniers, l'organisation Working Links a pris le relais afin de pérenniser cette petite entreprise. Soutenue par le Fond social européen (European Social Fund) et le Ministère de la justice anglo-saxonne (National Offender Management Service), elle est actuellement toujours en place et livre bien d'autres points de vente implantés à Londres. Ces derniers sont à retrouver sur le site de la boutique.

En parallèle du travail avec les volontaires de la prison, un dispositif permet également de leur redonner confiance et de démontrer leurs efforts à leur famille et amis. Ainsi, le cercle familial du meilleur employé du mois reçoit un panier cadeau de la part des partenaires privés de la Bad Boy's Bakery. Depuis sa création, cette pâtisserie hors du commun peut déjà observer des résultats. En effet, certains participants sortis de prison racontent leur expérience, de la taule à la vie civile, sur le site de l'enseigne. Dans la vidéo présentée ci-dessous, Abigail Conway-Todd travaillant pour Working Links précise que « le taux de récidive est de seulement 3% »

* Photos extraites du site Zonzon : http://www.zonzon.fr/

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Des cosmétiques Benefit dans des distributeurs automatiques

Des cosmétiques Benefit dans des distributeurs automatiques

Pour retrouver ses clientes là où elles ne s'y attendent pas, la marque de cosmétiques américaine Benefit implante des distributeurs automatiques, développés par ZoomSystems. En forme de bus rose, ils renferment les meilleurs ventes de la marque.

  • Concepts de magasins
  • Beauté
Plus de musique dans les magasins Casino pour économiser des milliers d’euros

Plus de musique dans les magasins Casino pour économiser des milliers d’euros

Le groupe Casino a décidé de supprimer la diffusion de musique dans ses 450 magasins. Ceci rentre dans les restrictions budgétaires de la firme et devrait lui faire économiser quelques centaines de milliers d’euros, auparavant reversés à la Sacem.

  • Concepts de magasins
  • Insolite
« JumpFromPaper » donne vie à des sacs à main en 2D

« JumpFromPaper » donne vie à des sacs à main en 2D

Créée par le duo de designers taïwanaises Chay Su et Rika Lin, la marque de sacs à main « JumpFromPaper » est basée sur un concept surprenant. Bien qu'ayant l'air de cartoons en 2D, ils peuvent bel et bien contenir livres, tablettes et autres trésors.

  • Insolite
  • Mode
L'Habibliothèque loue et livre des vêtements de créateurs

L'Habibliothèque loue et livre des vêtements de créateurs

Pour rester à la pointe de la mode ou s'habiller pour une occasion particulière, L'Habibliothèque loue et livre, dans toute la France, des pièces tirées des nouvelles collections d'une sélection de stylistes.

  • Concepts de magasins
  • Mode
  • Circuits alternatifs
Zonzon : la réinsertion par des biscuits faits en prison