Elles arrivent en force : les boissons relaxantes

Article publié le 31/08/2016 - Alimentation/Boisson

Après la frénésie de consommation de boissons énergisantes du type Red Bull, l’heure est au calme et à la relaxation. Ce marché est encore assez peu exploité chez nous mais il devrait connaître un essor considérable dans les mois à venir.

Les boissons énergisantes ont commencé à envahir le marché français en 2008. C’est l’année où la plus connue d’entre elles, Red Bull, a été autorisée en France. Inventé en Autriche, ce soda à base de taurine aux propriétés stimulantes a pourtant été importé aux États-Unis 10 ans plus tôt, entraînant avec lui la création d’innombrables équivalents. Mais les ingrédients contenus dans ces cocktails sont loin d’être anodins et leur consommation en excès n’est pas sans risques, surtout chez les jeunes. Dans certains pays, leur accès est d’ailleurs limité : en Norvège, les energy/power drinks ne sont vendus qu’en pharmacie et ils sont interdits aux moins de 15 ans en Suède.

Après l’effort, le réconfort

Alors que nous découvrions à peine les effets énergisants des Red Bull et autres Monster Energy, un groupe d’amis canadiens commençaient déjà à penser à leur total opposé : une boisson qui aurait des qualités relaxantes. En 2008 apparaît Slow Cow, aux vertus apaisantes. Personnifiée par Hairy, une vache Québecoise qui veut nous montrer le chemin d’une vraie coolitude dans la vie, Slow Cow a débarqué l’année dernière en France, mais elle n’est pas la seule. La France produit Bee Zen et Obo mais d’autres marques sont présentes sur le marché : Marley’s Mellow Mood (la famille de Bob est co-fondatrice de l’entreprise), Just Chill ou Zendo… elles sont aujourd’hui plus d’une vingtaine.

Des effets indésirables

Si ces boissons sont majoritairement composées de thé vert, de tilleul, de valériane, de camomille et de passiflore, elles contiennent parfois des ingrédients plus discutables, comme la mélatonine. En France, cette hormone dite "du sommeil" est répertoriée comme médicament lorsqu’elle est dosée au-delà de 2mg. Une canette de Mellow Mood en contient 1mg… Les risques : dépendance, vomissements et migraines. La valériane, a priori inofensive, est déconseillée aux enfants de moins de 12 ans. Il en va de même avec le houblon, qui peut entraîner un déséquilibre hormonal. Les relaxation drinks sont donc à consommer avec modération, en ayant pris soin de vérifier leur composition.

Photos : Slow Cow / Marley’s Mellow Mood

 

Article rédigé par Cécile Lessard
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2017-06-26 16:55:06
Carrefour Bio : 150 points de vente espérés d'ici 2021
Carrefour est depuis 1999 le leader européen dans le secteur de la grande distribution. La marque a par ailleurs l'ambition de développer des points de vente bio à son enseigne. On en dénombre 14 à ce jour mais ce nombre devrait être décuplé d'ici 2021 !
2017-06-22 11:44:10
McDonald's se lance dans la livraison à domicile
La chaîne de restauration rapide américaine McDonald's est spécialisée dans la vente de burgers, que vous pouvez consommer sur place ou à emporter. Fort d'un succès sans précédent, McDonald's continue d'innover en se lançant dans la livraison à domicile.
2017-06-21 10:39:23
Columbus Café, un coffee shop à la française
Colombus Café est une chaîne qui répond parfaitement à l'engouement des Français pour les cafés nouvelle génération. Elle est d'ailleurs pionnière sur ce secteur, ayant été créée avant l'arrivée en France de Starbucks.
2017-06-19 14:20:33
Un Kusmi Tea ouvre ses portes à La Valette
Dans le cadre d'un maillage territorial stratégique, la marque Kusmi Tea opte depuis plusieurs années pour la franchise. Environ 30 boutiques au fameux logo entouré de fleurs ont surgi en France et ce nombre s'élèvera à cinquante d'ici l'année prochaine !