Ne plus perdre une goutte de ses produits avec LiquidGlide

Article publié le 17/07/2015 - Insolite - Écoresponsables

Oubliés les tapes sur le pot de mayonnaise et le flacon de shampooing laissé à l'envers pour en récupérer les dernières gouttes. Adaptable à tous les liquides, ce revêtement est en passe de révolutionner les packagings, avec des bénéfices écologiques.

Quand les industriels développent des packagings de plus en plus sophistiqués, les consommateurs eux, rivalisent d'idées pour extraire la totalité des produits qu'ils achètent. Flacons de lessives retournées, pots de mayonnaise frappés et secoués, tubes de dentifrice tortillés. Toutes les techniques sont bonnes pour récupérer les derniers centilitres que l'on sent peser dans le packaging. Et même avec ces techniques, on voit encore des étendues de caramel liquide ou de vernis collées sur les parois de la bouteille en verre. 

Développé dans les laboratoires de l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT), le LiquidGlide est un revêtement permettant à n'importe quel liquide visqueux et/ou épais de glisser dans un contenant, qui ne gardera aucune goutte prisonnière. Preuve à l'appui, la jeune société a posté de nombreuses vidéos de tests sur son site, l'essayant avec du miel, du gel pour cheveux, de la colle liquide, du vernis à ongles ou encore du sirop.

Mais la particularité de ce revêtement est qu'il est modifiable selon la nature du liquide avec lequel il est en contact. Lorsque le produit concerné est alimentaire, le LiquidGlide est réalisé à partir d'éléments comestibles. L'équipe précise qu'aucune nanotechnologie n'entre en jeu et qu'il est complètement sans danger. Elle annonce même que si l'on gratte la couche de LiquidGlide d'une bouteille de ketchup, il est possible " de la manger et cela sera complètement inoffensif ".

Travaillant déjà avec une trentaine de sociétés, ce concept pourrait rapidement arriver dans les rayons des supermarchés, mais également dans le secteur du transport et du stockage de nombreux produits. D'autant qu'il présente également des avantages écologiques. En premier lieu, la baisse drastique de perte de matière est rapidement observable. Selon le site de la start-up, entre 3 et 15 % des produits ménagers restent accrochés aux parois de leurs flacons. Pour les shampooings, les crèmes et produits de beauté, cela varie entre 17 et 25 %.

De même, les industriels ne cessent d'innover leur packaging pour rendre l'accès au produit plus facile. Si le liquide glisse ressors sans problème de son flacon, les pompes des savons liquides ou des crèmes hydratantes ne devraient plus être nécessaires. Des produits plus concentrés, permis par la facilité de mouvement du liquide épais dans la bouteille, réduiraient également la taille des packagings en plastique, ce qui représenterait une " économie de 50 000 tonnes de plastiques à base de pétrole chaque année, juste dans le secteur des sauces ".

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2016-12-02 10:28:58
Offrez un cadeau solidaire pour Noel
Cette année faites plaisir à vos proches en achetant utile. La boutique du Téléthon a ouvert ses portes et propose des cadeaux pour toute la famille, afin de récolter un maximum d’argent pour la recherche médicale et les personnes atteintes de myopathies.
2016-11-29 11:11:28
Les coupes menstruelles plus sûres que les tampons hygiéniques
Tandis que les tampons et serviettes sont de plus en plus boudés par la gent féminine en raison de leur composition douteuse et de leurs potentiels risques sur la santé, la coupe menstruelle se présente comme une alternative saine et écologique.
2016-11-15 10:02:35
Sauver la barrière de Corail en buvant de la bière
Pour permettre à tout un chacun de participer à la sauvegarde de la barrière de corail, la Good Beer Company lance la bière “Great Barrier Beer”, destinée à financer les programmes de protection de ce joyau du pacifique, plus que jamais menacé.
2016-11-14 12:34:40
La Louve, le premier supermarché coopératif parisien
Inspiré de l'incroyable réussite d'un projet mis en place aux Etat-Unis il y a déjà plus de 40 ans, La Louve, le tout premier supermarché coopératif et participatif parisien, ouvrira ses portes cet automne dans le 18ème arrondissement.