Achats sur internet : 12,2 milliards d'euros réalisés au 2ème trimestre

Article publié le 02/10/2013 - E-commerce

L'e-commerce connaît une progression constante, au vu des chiffres du 2ème trimestre annoncés par la Fevad. Si l'habillement et l'électroménager enregistrent une belle progression, la palme revient aux produits frais et de grande consommation.

Les achats sur internet sont complètement entrés dans les modes de consommation des français. Selon un rapport de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) concernant le deuxième trimestre 2013, «les français ont dépensé 12,2 milliards d’euros en ligne sur la période, un chiffre en hausse de 16% sur un an». Le phénomène est d'autant plus flagrant avec le m-commerce avec une progression de «+120% sur un an». De même, le chiffre d'affaire prévisionnel de 2013 représentera «environ 6 fois celui de 2011»

Autre bonne nouvelle pour le secteur, il semblerait que le panier moyen des clients soit remonté à 87 euros, «après 24 mois consécutifs de baisse». En moyenne, les français ont dépensé 476 euros sur cette période, soit 23 euros de plus que l'année dernière.

L'alimentation, un secteur décisif

Avec le développement des magasins drive et des solutions de livraisons à domicile, le secteur de l'alimentation et des produits de grande consommation est en très forte hausse. A lui seul, il «contribue à hauteur de 2 points à la croissance globale du e-commerce au 1er semestre 2013». De même, le chiffre d'affaire de l'électroménager et des articles high-tech a augmenté de 7%, au deuxième trimestre quand celui de l'habillement atteint 13%. 

Un communiqué de l'Institut français de la mode (IFM) indique que «les ventes de vêtements en ligne réalisées au cours des 12 derniers mois (Juillet 2013-Juin 13) avoisinent les 4 milliards d'euros». Les domaines les plus prometteurs du secteur restent la mode enfantine et le prêt-à-porter pour femme, plus particulièrement la lingerie (18,5% des ventes). Avec des prix souvent moins élevés sur le web qu'en magasin, les clients commencent à se tourner partiellement vers ce types d'achats. Pourtant, les opérations commerciales sont moins nombreuses cette année sur la Toile qu'en magasin.

Article rédigé par Nawal Lyamini
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans la même catégorie

2015-03-09 12:55:03
Eco-participation et collecte des appareils électriques et électroniques
Payée par les producteurs et certains distributeurs, l'éco-participation sert à financer le traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). La collecte est, quant à elle, gérée par les distributeurs et deux organismes agréés.
2015-02-13 10:48:04
L'accueil et le conseil par téléphone
Aussi importants qu'en boutique, l'accueil et le conseil par téléphone contribuent à l'image d'une marque et à la construction de la relation client. Afin de renseigner au mieux la clientèle, quelques points ne sont pas à négliger.
2014-08-14 16:43:27
Amazon Local Register : encaisser les clients avec son mobile
Arrivant comme une solution d'encaissement pour les petites entreprises, le « Local Registrer » d'Amazon est un périphérique bancaire à brancher sur un smartphone ou une tablette. Il permet ainsi de réaliser des transactions par carte bleue sans terminal.
2014-01-10 16:41:55
Programmes de fidélité : les avantages pour les clients
Outil commercial primordial, le programme de fidélité s'adapte aux marques et prend de multiples formes : cumul de points, soldes privées, réductions...Des plus traditionnels aux plus modernes, voici un tour d'horizon des systèmes existants sur le marché.