Des cabines d’essayage dans certaines agences de La Poste

Des cabines d’essayage dans certaines agences de La Poste


Tendances Commerciales Made in France

Récupérer un colis à La Poste, essayer ses vêtements sur place et les renvoyer illico car ils ne conviennent pas. Voilà qui est désormais possible dans plusieurs agences un peu partout en France. Avec un double objectif : éviter les allers-retours pour les clients et poursuivre la diversification des activités de l’opérateur de service postal.

Des cabines d’essayage dans certaines agences de La Poste

Récupérer un colis à La Poste, essayer ses vêtements sur place et les renvoyer illico car ils ne conviennent pas. Voilà qui est désormais possible dans plusieurs agences un peu partout en France. Avec un double objectif : éviter les allers-retours pour les clients et poursuivre la diversification des activités de l’opérateur de service postal.

Essayez vos vêtements… à La Poste !

Elles sont pour l’instant au nombre de huit. Dans cette poignée d’agences postales disséminées aux quatre coins de l’Hexagone, il est possible d’entrer dans une boîte aux lettres des PTT à taille humaine afin d’y tester gratuitement ses derniers achats en ligne. Comme dans n’importe quelle boutique de prêt-à-porter, la cabine d’essayage comporte des miroirs, un siège et des crochets pour y fixer sa veste ou son sac à main. Des barres d’appui pour les personnes à mobilité réduite ont été installées afin de rendre accessibles à tous ces espaces d’un nouveau genre.

Après avoir récupéré leur colis au guichet, les clients peuvent directement essayer leurs pantalons, leurs t-shirts, leurs chaussures ou n’importe quel autre accessoire dans la cabine jaune. Si les produits commandés ne conviennent pas, le renvoi peut se faire dans la foulée. Plus besoin de rentrer chez soi pour réemballer le tout dans le paquet. En effet, un simple flash du colis par un employé de La Poste permet de retourner la commande à son expéditeur. « Un gain de temps pour les acheteurs qui évitent les allers-retours inutiles », assure l’entreprise postale. Elle ajoute qu’il s’agit « de stations colis » permettant d’essayer les achats, de recycler les emballages et de renvoyer les articles si besoin.

Les emplettes en ligne insatisfaisantes sont nombreuses si l’on en croit les chiffres. Selon les sources, entre 20 et 40 % des commandes passées sur la toile seraient retournées. Le prêt-à-porter n’est pas le seul domaine concerné.

Tester un smartphone ou une enceinte connectée

Les instigateurs de ces nouvelles cabines d’essayage ont pensé à tout. En effet, des prises de courant et des ports USB ont été disposés dans le petit box lumineux. Ils permettent de brancher n’importe quel appareil électronique immédiatement après sa réception. Tablette, appareil photo, téléphone portable ou console de jeu : les renvoyer en cas de mauvais fonctionnement n’a jamais été aussi simple.

De quoi inciter les consommateurs à faire livrer leurs emplettes dans un bureau de poste plutôt qu’à domicile. Une initiative qui se veut écologique et pratique mais qui n’est pas au goût de tout le monde

La gronde des petites enseignes de centre-ville

Certaines associations de commerçants telles que la Confédération des commerçants de France sont très critiques envers cette initiative. Cette dernière met en cause « les risques sérieux pour le tissu économique local ». La confédération pointe du doigt une concurrence aux commerces physiques et redoute une désaffection de la clientèle pour les petites enseignes installées dans les centres-villes. La Fédération nationale de l’habillement va plus loin et demande à La Poste de renoncer purement et simplement à ce projet qui incite les consommateurs à acheter en ligne plutôt qu’en boutique traditionnelle.

De son côté, l’opérateur postal assure que son « objectif n’est pas du tout de s’opposer aux commerçants, mais au contraire de créer du trafic ».

L’initiative concerne pour l’heure huit bureaux postaux (Paris, Lannion, La Rochelle, Valenciennes, Saint-Etienne, Bordeaux, etc.). Si l’expérience s’avère concluante, La Poste envisage de multiplier ce chiffre par dix.

Une stratégie de diversification assumée

Rares sont les entreprises encore en activité dont les racines remontent au 15e siècle. Créée par Louis XI en 1477, La Poste a constamment évolué au fil des siècles. Pourtant, depuis la fin des années 1990 et l’avènement du numérique, le trafic du courrier n’a de cesse de diminuer. Entre 2019 et 2020, le volume de courrier a diminué de 18 %. Téléphonie mobile, banque, services à la personne… l’entreprise s’est lancée dans une stratégie massive de diversification de ses activités.

À travers les cabines d’essayage, La Poste propose un nouveau service additionnel qui doit permettre d’accompagner l’activité colis du groupe et de se démarquer des autres entreprises de livraison à domicile.


Les cabines d’essayage dédiées au e-commerce permettront-elles de faire revenir la clientèle dans les locaux de La Poste ? C’est en tout cas l’ambition du groupe. L’enseigne postale compte aujourd’hui 7 000 bureaux de poste. Un chiffre qui a considérablement diminué puisqu’ils étaient... plus de 12 000 en 1960.

_______________________________________________________________________________________________________________________________________

Sources : https://dna.fr/economie/2024/01/11/la-poste-teste-des-cabines-d-essayage-dans-certaines-de-ses-agences

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Auchan lance son Black Friday et casse les prix

Auchan lance son Black Friday et casse les prix

Du 28 au 30 novembre, les magasins Auchan se mettent à l'heure américaine en lançant l'opération Black Friday. Durant ces 3 jours, une sélection de chocolats, champagnes et produits multimedia bénéficieront de grosses réductions.

  • Tendances Commerciales
Dior ouvre une boutique sur Wechat

Dior ouvre une boutique sur Wechat

L'application de messagerie mobile Wechat ouvre ses portes au géant français du luxe qui commercialise depuis quelques jours sur ce réseau particulièrement populaire en Chine, une collection de sacs à main.

  • Mode
  • Tendances Commerciales
Du café à la baguette suspendue

Du café à la baguette suspendue

Né d'une tradition napolitaine, le café suspendue permet d'offrir à l'avance, un café à une personne n'en ayant pas les moyens. Si l'initiative s'est déjà étendue aux repas dans certains pays, un boulanger bordelais a lancé un système de pains en attente.

  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
  • Tendances Commerciales
Une hausse de la TVA de 7 à 19,6% sur certains services à domicile

Une hausse de la TVA de 7 à 19,6% sur certains services à domicile

Suite à une directive de la Commission européenne, le gouvernement français vient d’augmenter la TVA de 7 à 19,6% sur certains services à domicile. Ainsi, les taux appliqués aux services à la personnes varient entre 5,5% et 19,6%, depuis le 1er juillet.

  • Services
  • Tendances Commerciales
Des cabines d’essayage dans certaines agences de La Poste