Des sms et des tweets envoyés par des couches Huggies et par des médicaments

Article publié le 16/08/2013 - Santé - Beauté - High-Tech

tweet-pee-capteur-couche-sale La filiale brésilienne d’Huggies a lancé, cette année, un capteur pour les couches capable de détecter l’humidité d’une couche puis d’envoyer un tweet pour prévenir les parents. Côté médecine, ce sont des médicaments ingérés qui préviennent les médecins.

Recevoir des tweets de couches à changer

Pour arrêter de sentir le derrière des enfants pour s’assurer de la salissure d’une couche, la filiale brésilienne d’Huggies vient de lancer le Tweet Pee pour soutenir les parents i-tech. Ce capteur en forme d’oiseau (en référence à celui de Twitter) analyse le taux d’humidité de la couche et prévient les parents de son état. Posé sur l’extérieur du lange, il envoie un message sur l’application personnel des parents pour les alerter de la nécessité de changer leur bambin.

Par ailleurs, l’application reliée au Tweet Pee créé également un historique des changements de couches et calcule le stock de couches restantes. Lorsque le taux de couche est trop bas, la plateforme pré-commande (sur l’e-shop d’Huggies) les articles nécessaires en s’appuyant sur les précédentes commandes. Après validation de l’achat, ils sont directement livrés à domicile.

Reste encore à connaître l’impact des ondes émises par le petit appareil.

Un sms ou un tweet à l’arrivée du médicament dans l’estomac

Certaines maladies chroniques obligent les patients à prendre leur traitement à une heure bien précise, afin de pas prendre de risques vis-vis de leur santé. Toutefois, il est courant que les patients ne suivent pas leur prescription jusqu’au terme ou ne l’applique pas exactement comment il devrait l’être. Pour les médecins qui suivent ces personnes, leur entourage et l’équipe médicale, s’assurer de la bonne prise des médicaments peut s’avérer difficile.

Aussi, la société californienne Proteus Digital Health travaille sur des médicaments digitaux intégrant des micro-capteurs. Ingéré, le capteur s’alimente grâce à l’acidité de l’estomac et envoie un sms ou un tweet à la personne en charge pour lui assurer de la bonne prise du traitement. Encore en phase de développement avec la firme japonaise Otsuka Parmaceuticals et Novartis, ces dispositifs seront prochainement testés dans le milieu médical.

 

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr
Vous avez aimé ? PARTAGEZ :

Articles dans les mêmes catégories

2018-01-16 10:54:28
Nouvelle implantation du magasin Cobra à Paris
Cobra est une enseigne qui a assise sa réputation sur son indéniable savoir-faire dans le domaine de l'audio et de la vidéo. Pour ce faire, la marque sélectionne des produits issus de la dernière génération, à la pointe de la technologie.
2018-01-15 11:03:00
Un magasin BUT débarque à Vitré
L'information est rendue publique en décembre 2017 et le permis de construire est affiché en lieu et place du futur bâtiment qui sortira de terre dans le courant de l'année 2018.
2018-01-04 09:52:45
L'association Pierre Hermé et l'Occitane au 86Champs
Deux grandes maisons, Pierre Hermé et l'Occitane, s'unissent pour créer sur la plus belle avenue du monde le 86Champs, un lieu unique qui tient à la fois du bar à dessert et du point de vente.
2017-12-12 09:44:45
Le leader high-tech LDLC ouvre un nouveau magasin à Chambéry
Le distributeur de high-tech LDLC était initialement un pure player de l'internet, à la seule exception d'un show room sur le site de son siège social à Lyon.