Douarnenez : nouvelle boutique de chapeaux et linogravure

Douarnenez : nouvelle boutique de chapeaux et linogravure


Article publié le mercredi 31 juillet 2019

Concepts de magasins

Cela fait seulement moins de deux semaines que Larchi seiche est implantée à Douarnenez, une ville privilégiée par Laura Kerourdan et Benjamin Guyet.

Chez Larchi seiche, deux talents en un

Le jeune couple Benjamin Guyet et Laura Kerourdan, deux artistes de talent et connus pour leur savoir-faire respectif dans la réalisation en linogravure et la création de chapeaux a mis le cap sur Douarnenez, cette ville balnéaire aux paysages féeriques pour conjuguer leurs talents de manière à conquérir une clientèle privilégiée. L'atelier-boutique, Larchi seiche, ayant pignon-sur-rue au 5, rue Anatole-France, invite les visiteurs à découvrir les manières d'allier dans un même endroit les machines à coudre pour la création de chapeaux, destinés aussi bien aux hommes qu'à ces dames, et la presse à gravure servant à la réalisation en linogravure. Dans le segment de création de chapeaux, Laura, 36 ans, est connue pour être la créatrice du fameux Chapoloka, très apprécié pour se protéger des rayons UV sur les plagesensoleillées, tandis que Benjamin, 32 ans s'est fait connaître en qualité d'artiste graveur auprès des Editions de l'étau.

Création de chapeaux, des matières naturelles et écologiques

Chez Larchi seiche, les innombrables modèles de chapeaux, imaginés et prenant forme sous les mains habiles de Laura séduisent immédiatement les visiteurs, hommes et femmes, du fait des matières naturelles et écologiques et haute qualité à partir desquelles ils sont conçus : coton, feutre, paille, lainage ou encore chanvre. Un travail d'artisanat, réalisé avec minutie, pour donner des modèles aussi bien traditionnels que contemporains, dont les célèbres chapeaux bretons, ainsi que du sur-mesure.

Réalisation en linogravure

Les travaux de réalisation en linogravure de Benjamin, pour sa part, s'inspirent notamment de vieilles Bandes Dessinées et d'affiches issues des siècles derniers. La réalisation en linogravure regroupe plusieurs tâches dont la composition, la typographie et la mise en page. Il s'agit également, pour Benjamin de modifier les affiches en vue de créer de nouvelles œuvres originales issues de sa propre imagination.
Dans leur atelier-boutique Larchi seiche, de Douarnenez, le couple est en train de mettre au point une initiative d'exposition à laquelle plusieurs artistes seront conviés. Le vernissage de cette exposition se tient ce 12 juillet.
 

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Un centre commercial teste une voie rapide pour piétons en Angleterre

Article publié le 28/05/2014

Un centre commercial teste une voie rapide pour piétons en Angleterre

Se déplacer dans un centre commercial bondé peut vite devenir fatiguant lorsque l'on est pressé. Aussi, une jeune fille de 10 ans a fait part de son exaspération au centre commercial anglais Meadowhall, qui teste désormais une voie rapide pour piétons.

  • Concepts de magasins
  • Insolite
Carrefour et Casino passent au magasin virtuel

Article publié le 03/10/2012

Carrefour et Casino passent au magasin virtuel

Depuis hier les voyageurs qui transitent par la gare de Lyon Part-Dieu peuvent faire leurs courses. En effet, Carrefour testent en ce moment un concept de magasin virtuel matérialisé par un gros cube sur lequel sont apposés des flash codes.

  • Concepts de magasins
  • Tendances Commerciales
La Maison Citroën

Article publié le 24/05/2017

La Maison Citroën

Toujours à la pointe de l'innovation , la marque "Citroën SA" au sein du groupe Peugeot a choisi de se tourner vers le marketing digital.

  • Concepts de magasins
Casa del Agua met en bouteille de l'eau de pluie purifiée

Article publié le 23/10/2014

Casa del Agua met en bouteille de l'eau de pluie purifiée

A l'heure où l'or bleu est déjà un défi pour de nombreux pays, le bar Casa del Agua collecte, distille, purifie et reminéralise l'eau de pluie de Mexico, sous les yeux du client. Servie et commercialisée, elle est vendue 40 dollars la bouteille de 600 mL.

  • Concepts de magasins
  • Insolite
  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
Douarnenez : nouvelle boutique de chapeaux et linogravure