Edipeel, ou comment ralentir la dégradation des fruits et légumes

Edipeel, ou comment ralentir la dégradation des fruits et légumes


Alimentation/Boisson

Sur un volume donné de fruits ou de légumes récoltés, près de la moitié finiront à la poubelle faute d'avoir été consommés à temps. Ce gaspillage pourrait être évité par une durée de conservation plus longue. Edipeel est peut-être la solution.

Tout est bon pour combattre le gâchis alimentaire. Les idées sont nombreuses, depuis les initiatives locales jusqu'à la commercialisation de fruits et légumes auparavant mis au rebut pour défection esthétique. Mais il n'y a pas que les récoltes qui sont gaspillées. Il en va de même pour l'énergie et l'eau qui ont été utilisées pour les cultiver, sans compter les pesticides qui ont été déversés pour rien dans l'environnement. L'une des raisons de ce gaspillage est que ces denrées périssables s'abîment alors qu'elles sont stockées, avant même d'avoir atteint les étals. Pour la start-up californienne Apeel Sciences, rallonger leur durée de conservation pourrait être une piste.

Depuis plus de 5 ans, James Rogers et son équipe travaillent sur deux formules complémentaires : Invisipeel, pour protéger les cultures avant récolte, et Edipeel qui préserve les fruits et légumes une fois récoltés. L'un comme l'autre sont fabriqués exclusivement à partir de déchets végétaux bio, comme des feuilles ou des tiges. Ces barrières naturelles, ou "camouflages moléculaires" comme les appelle James Rogers, sont appliquées en pellicule ultra-fine. Elles sont invisibles, inodores, comestibles et n'altèrent pas le goût du produit. Résultat : en réduisant l'oxydation et la déperdition d'eau des produits, elles peuvent rallonger leur durée de vie jusqu'à 5 fois.

Une étape déterminante est déjà franchie pour Apeel Sciences : ses deux formules ont été approuvées par la Food and Drug Administration américaine. Grâce à une récente levée de fonds de 40 millions de dollars, l'entreprise a maintenant toutes les chances d'atteindre son objectif : réduire de façon conséquente le gaspillage alimentaire et l'usage de produits chimiques.

Photos : Apeel Sciences

Article rédigé par La Rédaction Au-Magasin.fr

Articles dans la même catégorie

Des traces de viande de porc dans certaines merguez vendues en grandes surfaces

Des traces de viande de porc dans certaines merguez vendues en grandes surfaces

Bien que sécurisées, les chaînes de production alimentaire ne sont pas à l’abri de défaillances, ce qui est le cas de certaines merguez passées au crible fin par une étude menée par 60 millions de consommateurs.

  • Alimentation/Boisson
La Roche-sur-Yon : De nouvelles enseignes s'installent près des Flâneries

La Roche-sur-Yon : De nouvelles enseignes s'installent près des Flâneries

Un nouvel espace récemment construit au nord des Flâneries, situé sur la route de Nantes, accueillera plusieurs nouvelles enseignes. Voici les détails de ces développements, qui devraient aboutir d’ici quelques semaines à La Roche-sur-Yon.

  • Mode
  • Alimentation/Boisson
  • Jeux
Carrefour facilite les dons alimentaires par les agriculteurs

Carrefour facilite les dons alimentaires par les agriculteurs

Pour faciliter le don des professionnels aux associations d'aide alimentaire, Carrefour, membre fondateur de l'association Solaal, teste la mise à disposition de son circuit logistique pour collecter les surplus des agriculteurs bretons.

  • Écoresponsables
  • Alimentation/Boisson
  • Circuits alternatifs
Des frigo pleins de bières à ouvrir avec un passeport canadien

Des frigo pleins de bières à ouvrir avec un passeport canadien

Sponsor officiel de le l'équipe olympique canadienne, la brasserie Molson Canadian a installé des frigos remplis de bières, à travers le monde. Pour les ouvrir, seul un canadien peut scanner son passeport et offrir son contenu autour de lui.

  • Insolite
  • Alimentation/Boisson
Edipeel, ou comment ralentir la dégradation des fruits et légumes